Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Un maire et son conseiller refuse de marier un couple homo

Publié par Diatala sur 8 Juin 2013, 10:04am

Catégories : #Gender- Mariage homo- GPA- PMA

2011926_5.jpgUn maire et son conseiller refuse de marier un couple homo
 
Si les Gôches ont toujours été favorables à toutes les transgressions et à toutes les dépénalisations au sujet des drogues dites douces et pour une sexualité sans entraves, elles se sont toutefois attribuées très indûment et surtout avec force et récurrence le titre  très prétentieux de " Gôche Intellectuelle " pour mieux masquer justement leurs failles intellectuelles et leur manque de grandeur d'âme et d'esprit. Ce qui ne les empêche pas de continuer de tirer vers le bas non seulement notre société mais surtout l'être humain pour l'emmener vers une dimension en dessous de celle de la ceinture et en dessous de celle de l'animal. 
Il est aussi amusant de voir que notre engeance médiatique, qui n'a aucune liberté d'investigation ni d'expression - ici  par exemple - s'évertue à diaboliser tous les pays qui refusent d'emmener leur société vers le précipice de la dépravation comme le dit Poutine ici et les autres centaines de pays non-occidentaux.  
Nous apprenons aussi - ici - que les socialos viennent de dépénaliser le Poppers. Un produit à risques que l'on trouve systématiquement dans tous les bars et les boîtes de nuit gays. Ce shoot, qui peut entraîner des arrêts cardiaques, et divers troubles respiratoires, s'il fait rire bêtement, serait, dit-on, pour améliorer les performances sexuelles. C'est vrai que comme il est un vasodilatateur de ce fait il permet de relâcher les muscles ou de dilater les sphincters ; ce qui est différent. C'est donc plus pratique à avoir dans sa poche que du beurre qui fond ou qu'un tube de vaseline encombrant. Peut-être aussi que dès la rentrée de septembre des poppers seront distribués lors des cours d'éducation sexuelle aux écoliers dès 6 ans...On ne sait pas, tout est possible !
 
Si aujourd'hui ces gauches n'ont pas de mots assez forts pour ostraciser et condamner les opposants au mariage gay, ainsi que les maires qui refusent de marier un couple homosexuel, qui voit-on ressurgir de nouveau en donneur de leçons ?  Noël Mamère l'écolo-rigolo qui malgré l'interdiction du procureur de la République avait marié  en 2004 un couple d'homosexuels. 
Ce grand hors-la-loi, grand partisan du mariage pour tous, lui qui se dit républicain ne respecte pourtant la loi et le code civil que quand cela l'arrange. Il sait donc les piétiner et cracher dessus avec mépris pour défendre ses causes et ses "valeurs". Merci dans ce cas, monsieur Mamère, d'avoir au moins la décence de vous abstenir de parler aux micros puisque les journalistes n'existent plus chez les médias dominants dominés.  
Ce mariage totalement illégal à l'époque avait provoqué la colère de ses parents et même l'ire de François Hollande qui avait rétorqué  :  « Nous ne sommes pas au PS dans le coup médiatique ou dans la transgression d'une loi existante. ».
   
Jean-Michel Colo ne veut pas appliquer la loi sur le mariage pour tous. 
Jean-Michel Colo ne veut pas appliquer la loi sur le mariage pour tous. (Bhat Virginie)
Source : SudOuest
Le maire d'Arcangues Jean-Michel Colo (divers droite) vient de refuser de célébrer un mariage gay sur sa commune. Ses conseillers municipaux également

Le maire d'Arcangues a confirmé l'information publiée ce vendredi dans le "Journal du Pays basque" : il vient de refuser de célébrer l'union de deux hommes dans sa commune. "Ce couple m'a demandé si je pouvais les marier. Mais j'ai refusé. J'ai posé la question aux élus du Conseil municipal : personne n'a accepté."

 

Jean-Michel Colo ne veut pas appliquer la loi sur le mariage pour tous, promulguée il y a quelques jours. Il s'en explique :"On dit que les maires doivent être de bons républicains. Mais je suis avant tout un bon Français. Cette loi est illégitime. Je regrette qu'on nous embête avec cette loi qui divise les citoyens. Il y a d'autres priorités. Et Hollande a menti. L'an dernier, devant 17000 maires, il a dit qu'une clause de conscience serait votée. Ce n'est pas le cas."

Le maire divers droite craint-il un retour de bâton ? "Pas du tout. Et j'ai des avocats", claque-t-il avant de s'énerver: "On marche sur la tête avec cette loi. Qu'on ne me parle pas d'égalité quand on ne peut pas avoir d'enfants! Quand on veut avoir des enfants, on va voir sa voisine, pas son voisin..."

 

Sur ce point, selon Noël Mamère, joint par Sudouest.fr, la loi ne prévoit pas de sanction. Ce qui ne signifie pas que les élus d'Arcangues sont totalement à l'abri d'une suspension par exemple.

 

L'attitude et les propos du maire d'Arcangues choquent profondément le président des Bascos, Bernard Gachen:"Ce n'est pas un maire qui décide de la légitimité d'une loi. Nous ne sommes pas dans une République à géométrie variable! Sinon, certains maires pourront un jour décider de ne pas marier des noirs ou des arabes."

L'association des gays et lesbiennes a décidé de saisir son avocat pour écrire au préfet. La justice pourrait même être saisie.

Le premier mariage pour tous sera célébré ce samedi au Pays basque, mais les deux personnes concernées souhaitent garder l'anonymat et préserver leur tranquillité.

Deux autres mariages entre hommes sont également programmés à Hendaye et Biarritz le 15 juin.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents