Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Trois p'tits tours et puis s'en vont....La perversion du monde

Publié par Diatala sur 9 Mars 2013, 16:59pm

Catégories : #Censure Réseaux sociaux- Internet-Téléphonie

5185860956_5b9fa71900.jpgBonjour à mes  lecteurs,
   
Certains se sont inquiétés de mon absence et m’ont envoyé des mails pour me demander pourquoi j’avais cessé d’écrire et de mettre en ligne des articles, d’autres pour me féliciter de mon travail. Sans doute ces derniers messages étaient-ils faits pour m‘encourager à revenir. D’autres encore m’ont informée gentiment que des liens avaient été désactivés. Je voulais remercier ces personnes et particulièrement celles qui ont eu cette attention à mon égard. Attention à laquelle je n’avais d’ailleurs pas répondu. Je tenais à donc le faire.
   
Les raisons de mon absence temporaire, ou peut-être définitive, sont liées à diverses raisons. L’une d’entre-elles est liée aux piratages réguliers de mon site, aux intrusions dans mon administration, à la désactivation régulière de mes liens les plus consultés, au retrait de certains paragraphes dans mes propres articles, au détournement du nombre de mes visiteurs et à la suppression d’un certain nombre d’avis favorables en fin de page dans le cartouche «  J’aime » ; quand le compteur n’est pas carrément remis à zéro. 
Une autre des raisons est qu’après avoir décidé de la fermeture de mes commentaires, pour insulte et grossièreté récurrentes à mon encontre, de la part de sionistes boutonneux et d' homos déprimés, si les premiers s’étaient faits discrets, les seconds ont toujours les nerfs à vifs et portent des plaintes répétitives auprès de l’hébergeur pour « homophobie » et même pour propagande à la Hitler. Si la bêtise est sans doute le plus grand fléau, elle engendre de fait l'inculture ( demain je mettrai en ligne ma réponse à cette plainte ). 
 
Mais tout ceci reste toutefois très secondaire. La première raison, et la plus importante de toutes, est qu’après six années de bons et loyaux services je souhaite sortir de cette chasse à la désinformation dans laquelle le devoir de vérité et celui d’historicité continuent d’être bafoués et piétinés à chaque instant par une bande de malfrats, d’imbéciles et de criminels qui se sont établis dans un système mafieux dominant, et ce, en le faisant passer à nos yeux comme étant le plus vertueux de tous. Certes, il existe depuis la nuit des temps, mais aujourd’hui sa dimension, sa perversité extrême et son pouvoir de propagation sont sans précédent.        
6591966549_c8c5539366.jpgIl est de ce fait nécessaire, si ce n’est fondamental, de ne faire ni le nid, ni d’être la proie de cette horde de charlatans officiels qui se nomment et se prennent pour des maîtres, de grands savants, scientifiques, philosophes, Hommes politiques ou d’Etat, experts en tous genres et journalistes alors qu’ils ne sont que les pions dominants, dominés ou crédules d’un système pervers qu‘ils chérissent et nourrissent par pure vanité et cupidité afin de conserver leurs grands privilèges et leur petite notoriété passagère. Leurs pouvoirs toutefois ne sont acquis que grâce à notre consentement ou plutôt à cause de notre tolérance et de notre soumission.
Si ces personnes ont une propension pathologique à garantir en premier et uniquement leurs médiocres petits intérêts, comme ceux financiers substantiels qu'ils amassent, celle-ci est tout de même de plus en plus bruyamment dénoncée et rejetée par l‘ensemble des peuples. Néanmoins, le comble de la bêtise est que les électeurs les réélisent quand même, les lecteurs continuent d’acheter leurs torchons, les spectateurs de regarder leur pornographie intellectuelle, les croyants et les malades de les écouter et de leur obéir en avalant leurs saloperies synthétiques et celles informationnelles. 
   
Il y a donc deux moyens pour ne pas tomber dans ces pièges : Soit de les combattre inlassablement en dénonçant leurs crimes, leurs vols et leurs mensonges, comme je le faisais ici, et comme de plus en plus d’internautes le font très bien et mieux que moi, et ce, dans un duel certes inégal mais utile, ou bien alors en ne les écoutant plus, même en bruit de fond, en ne les lisant plus, même sur un trône, et surtout en ne les regardant plus. C’est-ce que je fais depuis plusieurs mois et la vie sans les médias, les politiques et les auteurs nuls et imposteurs existe ; mais il semble que la majorité l'ait oubliée. Ce qui n'empêche nullement de rester informé. 
   
Il est évident qu’en allumant cette boîte diabolique et perverse ( avec images ou sans images) nous sommes coupables et responsables puisque le summum de la bassesse humaine, celui de l'infâme bêtise, de la vile partialité, de la censure stalinienne, de la propagande immonde, de la vulgarité, de la grossièreté, de la pornographie dans tous les genres, de la Haute trahison et de la Haute traîtrise y sont constamment représentés, présentés et banalisés. 
Si tout cela démontre le paroxysme d'indigence, non d'absence morale de ceux qui les instaurent, comme celui de leurs sbires, cela démontre en parallèle celle de ceux qui continuent de les écouter et de les regarder sans état d'âme en faisant vivre ainsi ce système pervers qu'ils ne cessent de dénoncer.    
3765275371_60cfb09308.jpgPouvons-nous en le sachant, et sans rien changer, continuer alors de cautionner cette pitoyable et sordide comédie ? Car, n’oublions pas, qu’en leur donnant cette importance, celle de suivre leurs discours et leurs analyses nous faisons leur jeu puisque dans cette réalité qu'ils nous imposent nous ne sommes in fine que de parfaits esclaves révoltés mais impuissants, quand d’autres sont d’une crédulité passive et que les derniers les écoutent et les écouteront toujours dans une extase quasi religieuse. 
   
A cela on peut rétorquer que, si toutes les voix dissidentes se taisent, et qu’une chape de silence se forme, cela sera bien pire. C'est possible. Mais, comme dans une armée, chacun doit être à sa place afin d'encercler l'ennemi. Or, si nous réfléchissons un peu, le Grand absent est justement le silence, lui qui est le Maître absolu pour parvenir à la compréhension. Il est de ce fait celui qui a le pouvoir de nous faire atteindre une pensée claire, celle qui ouvre l’accès à la Connaissance et non aux connaissances. Il est à l’inverse de ce flux parasitaire qui génère ce tumulte assourdissant, ce vacarme incessant et ces milliards de bruits perpétuels qui ne sont que des rots nauséabonds de désinformations-croyances ; ceux qui anesthésient et qui éloignent l’humain chaque jour un peu plus de lui-même.
Quand l’esprit n’est plus soumis à la pesanteur des obligations, c'est à dire aux rituels didactiques, médiatico-politiques et religieux, (ils sont identiques sur le fond), aux dogmes et aux règles académiques sclérosantes, ceux et celles qui sont les bases fondatrices de l‘obscurantisme, il regarde loin devant et prépare l’Avenir.
Ainsi seuls nos changements de comportement, donc de mentalité et de croyances, viendront à bout de ce monde illusoire de plus en plus injuste et douloureux pour un trop grand nombre. Ce n'est pas de l'inaction, c'est aussi une façon profonde et durable de changer les formes-pensées génératrices de notre monde car nous sommes les Créateurs de la Création ( c'est TOP SECRET).    
7999500738_e1bc7e0251.jpgQuand cette tribu de sauvages modernes, qui se fait appeler sans aucune honte - Élite - qui comporte elle-même des sous-élites appartenant souvent à de dites sociétés secrètes ou clubs pour gogos, dans lesquelles à leur sommet de grands sorciers portant un tablier de cuisine se servent de ces armées de dindes et de perroquets diplômés ou circoncis, souvent les deux, n’aura plus de public, leur entreprise de démolition systématique implosera en les ensevelissant à jamais sous les tonnes de leurs propres scories pestilentielles. Car, leurs sciences sont une Insulte à la Science Originelle, que certains appellent Divine. Leurs enseignements sont un Génocide commis contre la Connaissance et la Vérité. Leurs religions sont un Holocauste perpétué depuis des millénaires pour tuer cette même Vérité. Leur version de l’Histoire et celle de nos Origines sont non seulement  plus qu'attentatoires à celles-ci, mais elles sont surtout la marque de la Bête infâme qui se repaît de plonger dans le plus éclairé des obscurantismes ceux qu’elle pensent être ses créatures dociles. 
Quant à l’Ecole et l’Enseignement supérieur ils ne sont que le réceptacle ou plutôt le pot pourri dans lequel sera déversé ces immondices. Certains s’en délecteront à vie, en abuseront et empoisonneront ainsi ceux qui s‘accrocheront encore à leurs mamelles nourricières, d’autres se forceront de les avaler pour tenter de paraître plus intelligents, d’autres souffriront et seront complexés de ne pouvoir en faire autant et les derniers refuseront de les imiter ou sauront les recracher à temps. 
Ces derniers sont ceux qui savent par intuition ou connaissance innée qu’il  ne faut pas écouter et apprendre ce qui est inutile et surtout néfaste à leur développement. C‘est l‘Instinct de survie le plus important qui consiste en premier à rester libre et qui conduit à ne jamais croire pour toujours chercher à Savoir. Il est antagoniste à l‘Instinct Grégaire, celui de mouton de panurge.
3814712636_cd0f64414b.jpg
Au-delà de nos sociétés de dégénérées, dites pourtant modernes et civilisées, l’enfant des steppes de Mongolie (qui les parcoure seul à cheval dès l’âge de trois ans), lui est totalement libre et très grandement plus instruit que le meilleur psittacé diplômé ou énarque enorgueilli de son psittacisme archaïque. C'est cet enseignement qui est prôné par une orthodoxie et une académie obsolètes et qui n‘ont de cesse de régresser et de se complaire dans leurs mensonges et dans leurs erreurs. 
En fin de compte les dits « Puissants ou Érudits », ceux qui décident de nos vies, ne sont-ils pas que de grands incultes et souvent de sombres imbéciles qui refusent par vanité de reconnaître leurs erreurs menant ainsi l'humanité dans la régression constante.
3191664147_689377427c.jpg
Alors quelques exemples parmi cette multitude : Quand on nous enseignera que les Grecs ne sont que de petits et de piètres pilleurs de connaissances qu’ils sont allés quérir pour se les approprier chez les Égyptiens, qui eux-mêmes les détenaient depuis longtemps des Civilisations antédiluviennes de l"Atlantide et du Pacifique, qu'Einstein n'est qu'un imposteur comme le sont la grande majorité de nos savants et artistes, que l'Humain de descend pas d'un singe ( enfin pas tous) que le Berceau de l’Humanité n’a jamais été en Afrique, que l’Ancien Testament n'est qu'un faux basé sur un dol d’informations qui ont été ensuite remaniées et trafiquées afin de cacher la Vérité et celle sur Notre Origine et que par voie de conséquence que les deux autres religions du Monothéisme ne sont également qu'une imposture (mais aussi toutes les autres religions), donc que le Peuple élu et son cortège d’histoires et de personnages n’ont jamais existé, nous aurons fait un « Pas de géant ».
   
Mais peut-on dès lors, et en pleine conscience, continuer d’accepter une telle opération de régression et de saccage ? Une entreprise qui n’a de cesse de tromper, d’inventer, de mentir, de cacher la Vérité, que dis-je, de l’enterrer, et de cracher sur le Sacré, le vrai, pas celui qui a été inventé par les religions et les clergés, peut-elle offrir un avenir et des bases de paix durables ?     
4696323047_ba7bae44f6.jpgComment alors ne pas finir par avoir la nausée en voyant ces débats tronqués et truqués dans lesquels les présentateurs imbus de leur ignorance et fières de leur idiotie reçoivent comme invités des fats, des stipendiés, des lobbyistes déguisés, des voyous, des pédophiles, des crédules et des arrogants qui refusent d'admettre leur magistrale stupidité ?
Est-il supportable de voir BHL et sa bande sévir partout même au niveau de l'État ? Eux que leurs maîtres ont autorisés à s’emparer du monopole de l’Information afin d’en faire un outil exclusif de propagande et de désinformation. 
Mais que dire quand des Femen névrosées, polyvalentes sexuelles ou lesbiennes, et des Caroline Fourest (décorée dernièrement de l‘insigne de Chevalier des Arts et des Lettres, on se demande pourquoi et autant donner de la confiture à un cochon) envahissent les rues et agressent notre regard ? L’imposture n’est-elle pas cyclopéenne et nauséabonde  ? Devons-nous toujours continuer de rester les spectateurs révoltés, mais toujours réguliers et dociles de cette pitoyable et gigantesque mascarade criminelle ? Oui criminelle. Car tout les crimes ne sont pas que de sang.
ATT00019Soyons objectifs, quand un pays comme la France prend pour modèles des idiots comme BHL et des Fourest, en nous vendant le premier comme étant le parangon de la néo-philosophie, celui de l’intégrité morale, du bons sens et du professionnalisme, et la seconde comme étant la nouvelle Jeanne d’Arc journalistique (omniprésente mais omni-inculte) qui serait venue avec son micro judéo-maçonnique chasser les Sarrasins du Territoire et rendre leur dignité aux femmes qui depuis des millénaires ploient sous le joug patriarcal, nous assistons avec certitude au summum du burlesque, mais aussi, malheureusement, à la Fin d’une société. Et quand cette dernière donne également comme référents des Cohn Bendit, des Jack Lang, des Thierry Levy et consorts comme  étant des experts et qu’elle fait passer DSK non seulement pour être un grand économiste, mais surtout pour être un futur grand chef d’État, et que bon nombre d’électeurs voulait voter pour lui, que le Peuple chasse un cheval de course borgne pour lui préférer une mule aveugle, la tragédie n’est pas scénique mais bien réelle.
   
Est-il sain dans ces circonstances de continuer d'entendre perroqueter et psalmodier à longueur de jour, de mois et d’années ce petit monde médiatico-politique, ces speakers et ces speakerines, ces experts en in-expertise et ces écrivassiers renommés et parfois primés qui n'offrent pourtant que l'expression de leur magistrale ignorance, incurie et de leur malhonnêteté qui l’est encore plus, et qui, de surcroît, ont fait allégeance à un pays étranger ? Même les Artistes n'ont plus ni inspiration ni aucun talent ; ils se contentent de plagier ou de réadapter.
Doit-on aussi continuer de payer des redevances au service public pour voir et n'entendre que des clowns ridicules ou pervers à qui ont été donnés à chacun plusieurs supports d'intervention monopolisant ainsi la pensée et de lignes directrices dans plusieurs médias ? Doit-on payer des abonnements à des chaînes privées pour n'avoir que la nullité crasse de leurs émissions comme celle du Grand Journal de Canal + et celle de toutes les autres chaînes qui ne valent pas mieux ? Et les chaînes Arte et Histoire sur lesquelles officient désormais Michel Field et Alexandre Adler pour nous donner leurs versions officielles mais mensongères et propagandistes de l'Histoire, autant zapper en tombant dessus tellement l'histoire qui y est racontée y est risible. 
Ainsi tous les jours nos choix ne se limitent qu’à des émissions d'une indigence abyssale quand elles ne sont pas uniquement de la propagande de guerre sioniste, chimico-pharmaceutique, lesbienne ou gay ?
Doit-on accepter de n’avoir le choix qu’entre des vendus, des pervers, des andouilles et des imbéciles imbus ?
Peut-on accepter que chaque jour tous articles, les reportages et les débats ne soient que tronqués, mensongers, partisans et partiaux ?
Pouvons-nous tolérer qu’au XXI siècle les émissions ne diffusent que des reportages sur la seconde guerre mondiale, le III Reich, les SS et sur le moustachu le plus célèbre, tout en continuant de cacher l'immonde véritable histoire  ?
Quel choix avons-nous entre les émissions pour débiles et les films ou reportages sur la Shoah  ? Et bien ceux sur la Shoah quand ce n’est pas un film ou une série sur l’histoire imaginaire, mais tellement pathétique d’un juif (ou d’une juive) pendant la guerre de 39/40 ou à l’époque du mythique roi David ou de son tout aussi imaginaire rejeton. 
N’en avez-vous pas assez d’entendre leurs sophismes, leurs mensonges et d’entretenir la flamme de leur mépris à notre égard ?
jetfueldeesN’en avez-vous pas assez d’écouter le récit ridicule de ces versions officielles, celui de ces vraies-fausses guerres ou conflits, celui de ces faux tyrans-bouchers, de ces faux grands-hommes, de ces vraies ou fausses prises d’otages, celui de ces crises totalement organisées qui désorganisent et tuent nos sociétés ?
N’en avez-vous pas assez d’écouter ce feuilleton quotidien qui parle de nos ennemis islamistes, ceux inventés de toutes pièces par les croisés sionistes mais qu’il faut combattre avec acharnement pour pouvoir libérer (du souffle de vie) leurs populations à coups de milliers de bombes dévastatrices et de millions de massacres commis par ces mêmes libérateurs ?
N’en avez-vous pas assez que l’on vous fasse croire que vous descendez d’un singe et qu’avant le mythique Yahvé ou alors YHWH, ou encore Tétragramme, rien n’existait et qu’aucune Civilisation n’avait précédée la nôtre, que les Pyramides sont l’œuvre de bâtisseurs de l’âge du bronze et qu’ils ont réussi l'exploit de les construire avec des pierres comme outils et des ficelles ? Qu'ils ont construit ces monuments parfaits et antisismiques en tirant sur des rondins des blocs qui pesaient entre 40 à 90 tonnes, quand d’autres en faisaient des milliers, et ce, sur des distances de plus de 900 kilomètres ? Mais quand la voix sage et franche d’honnêtes érudits et de vrais spécialistes dénonce tous ces canulars, tout en affirmant que de nos jours ces constructions ne seraient même pas réalisables avec notre haute technologie, n’est-il pas temps de cesser d’écouter ces imposteurs, ces vandales ? 
N’en avez-vous pas assez de lire et d’écouter leurs délires qui ne servent qu’à entretenir leur paranoïa et leur schizophrénie ?  
N’en avez-vous pas assez de ce microcosme qui se fout de nous et dans lequel seuls un ego adipeux, hypertrophié et cirrhosé et un QI atrophié sont acceptés et considérés aptes à former nos dits instructeurs médiatico-politiques ?
N’en avez-vous pas assez que la désinformation soit devenue Religion, Loi, Règle et Devoir ?
4744815201 5beded5ec6N’en avez-vous pas assez qu’aucun sens critique, qu’aucun libre-arbitre, qu’aucune impartialité et qu’aucune éthique ne soient tolérés ni manifestés dans ce flot ininterrompu de mouvance stérile et de bruits sismiques qui nous sont injectés tels des virus ?   
N’en avez-vous pas assez, enfin, que les minorités, (principalement en ce moment celle du lobby gays et gouines) imposent à tous leurs phantasmes et leurs lois ?
 
Mais si une majorité de personnes les ignore, et cesse de les soutenir, même de manière implicite, ils s’écrouleront comme un soufflet avec leurs entreprises et leurs structures.      
Seul le changement de nos comportements, c'est à dire de nos mentalités et de nos croyances, viendra à bout de cette réalité qui nous enferme dans une geôle que nous construisons nous-mêmes.
   
Pour conclure, en regardant et en observant le monde, il est évident qu’il existe bien deux races sur terre : La Race Originelle et Héritière du Savoir (perdu en partie à ce jour), et l'autre qui ne sait que détruire, verser le sang et corrompre le Sacré.  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents