Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Tibet

Publié par Diatala sur 20 Mars 2008, 22:24pm

Catégories : #Chine - Tibet- Inde-Corée

prier-bronze-bouddha-statue-gros-plan---200339853-001.jpg

J’étais évidemment pour un Tibet libre et totalement indépendant de la domination chinoise. Ce pays est, enfin, était à part avec son peuple qui prônait la non violence, sa propre langue et sa culture si particulière. La sagesse était l’arme unique pour combattre et se battre. Aujourd’hui, pour avoir lu la littérature du Dalaï Lama, je dois dire que je ne le reconnais plus dans sa façon d’instrumentaliser un événement si particulier. Sauf, évidemment, si il le fait pour le compte de puissances étrangères.

Il faut savoir que les Tibétains d’origine seront de moins en moins nombreux. Suite au génocide et à l’invasion chinoise le métissage et l’immigration constante de l’ethnie principale chinoise, les Han, sont favorisés par Pékin pour dissoudre le peuple tibétain.

Le Tibet peut-il recouvrer son statut et son indépendance aujourd’hui ? Son autodétermination a pourtant été reconnue par le droit international. J'en doute. La Chine a malgré tout considérablement œuvré pour le développement économique et touristique de ce pays. Des infrastructures importantes ont été réalisées pour désenclaver les régions. Chacun se rappelle de l’inauguration du Pékin/Lhassa. Le train du toit du monde avec ses 4500km de voies ferrées et sa station la plus haute de la planète à 5000mètres. Un moyen important, pour faciliter, les échanges d’un côté et, de l’autre, favoriser l’immigration chinoise.

gros-plan-statue-bouddha-temple-wat-arun-bangkok---gwt171012.jpgSi il reste des indépendantistes au Tibet, nombreux sont ceux qui, à l’heure actuelle, ne veulent plus de cette indépendance. La modernité a envahi les villes et les nouvelles générations tibétaines ne se voient pas revenir en arrière et, encore moins, être dominées par une nouvelle puissance.
Le Tibet est très convoité, non pas seulement pour sa position géostratégique, mais aussi, pour ses nombreuses ressources naturelles dont le pétrole et le gaz. Des gisements qui sont pour la Chine à conserver précieusement en évitant que ceux-ci ne passent dans d’autres mains.

Mais pour revenir aux événements actuels, pourquoi le Comité olympique a-t-il  choisi la Chine pour les JO alors que nous connaissions ses soi-disant dérives envers le Tibet et son dit non-respect des droits de l'Homme ?

Pourquoi la France devrait-elle s’indigner aujourd’hui ? Aucun chef politique n’a, me semble-t-il, reçu officiellement le chef spirituel tibétain pour le soutenir depuis son exil. Officiellement ou officieusement elle n'a jamais soutenu ce peuple. De plus, elle ne s’indigne nullement du sort du peuple palestinien. Pourquoi le ferait-elle pour le Tibet?
Les Droits de l’Homme sont-ils à la carte ? Car les Tibétains vivent malgré tout très bien aujourd’hui en comparaison à la vie des Palestiniens.

A-t-on  parlé de boycott pour Israël ? Non. Bien au contraire, nous accueillons ses dirigeants. Rama Yade ne s'est toujours pas fendue d'une déclaration envers le peuple palestinien. Par contre, elle refuse de se rendre à l'inauguration des J.O dans de telles conditions. A ne rien y comprendre, ou trop bien.
Alors, pourquoi, si l’on veut être logique et rester cohérent l’Europe et le monde occidental s’indigneraient-ils face à la situation actuelle du Tibet ? Et non, envers celle du peuple palestinien qui est bombardé, pillé et assassiné tous les jours ?

Aurions-nous dû faire des J.O en Palestine pour prendre conscience du drame palestinien ( !! !)

Faut-il corrompre et pousser le Dalaï Lama à sortir de son rôle pour commencer à l’écouter ? Non évidemment. La répression tibétaine est seulement une excuse. Derrière il y a de vrais enjeux politiques et des négociations stratégiques que nous ignorons.

Pourquoi mettre alors en avant  cette formule des Droits de l’Homme si elle n’est pas applicable à tous les peuples ? Elle n’est donc que factice. A quoi sert-il de parler de boycott et d’indignation si l'on refuse de l'appliquer aux autres pays ? Arrêtons de faire de la morale à mauvais escient. La France doit combattre toutes les injustices ou aucune. Il ne peut y avoir deux poids deux mesures.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents