Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Dieu existe-t-il ? Et Notre-Dame.

Publié par Diatala sur 3 Août 2013, 14:05pm

Catégories : #Aube de l'Humanité - Mystères

8685881112_e4caa8bb1a.jpg
Dieu existe-t-il ? Et Notre-Dame.
à suivre Troisième Œil et Cerveau reptilien
Voilà un sujet qui a été abordé des milliers de fois par des scientifiques, des philosophes, des théologiens, des croyants, divers auteurs, des athées et des nihilistes. Le nombre d’ouvrage sur Dieu est sans doute inconnu tellement cette question et sa réponse ont été à l’origine de très nombreuses sources d’inspiration et de dénégation depuis notre amnésie collective.
 
Cependant la réponse à cette question est qu’il ne semble pas possible d’y répondre avec le simple mental ou l’intellect. C’est une longue méditation qui devrait être strictement personnelle et qui devrait passer par plusieurs étapes mentales et réflexions discursives, l’interrogation, le doute, la certitude, le dualisme, l’athéisme, voire peut-être la foi ou une forme d’illumination religieuse pour se terminer par l’abstraction même de la cause et de la chose recherchées.
 
C’est ce qui devrait conduire à découvrir la vacuité. Non pas celle du néo-bouddhisme qui consiste à dire que toute chose dépend des autres pour exister, mais l’inverse. Soit que chaque chose ou croyance, qui dépend des autres choses ou des autres croyances, est un obstacle majeur à la compréhension et à la libération. Il faut au contraire délier les choses les unes des autres et retirer le maximum de croyances qui font obstacle. Ce qui élimine des gènes et dénoue des brins d’ADN entrelacés pour que le maximum s’exprime, s’étende et que le vide commence à se faire plein. Car il y a obligatoirement une genèse, un matrice qui a engendré le Début, le Tout.
 
C’est la fin du questionnement, qui lui-même est issu de l’intellect, qui devrait ouvrir ou élargir encore la porte de l’Intuition. C’est elle(Nous) qui sait et qui fait le vide dans le mental pour faire cesser le plus de doutes et de certitudes afin que la Conscience ou que le Soi profond s‘exprime. Soit l’Essence innée ou l’Atman hindou qui nous constitue.    
8473844591_deac590240.jpg babaso
Le Bouddhisme a séduit de nombreuses personnes et beaucoup en parle aussi sans le connaître vraiment. Pourtant les dogmes de ce bouddhisme occidental (CIA) récent et imposteur sont terriblement nihilistes. Ils nient dailleurs maintenant l’existence du Soi supérieur et affirment que nous ne maîtrisons rien. De même que nous n‘avons aucune entité propre.
 
En somme nous ne serions rien et nous ne ferions que passer sur cette terre pour ne rien savoir, ne rien comprendre et surtout ne rien apprendre. Et un rien n’a pas à s’exprimer, ni à chercher à comprendre, il subit.
 
Notre passage ici ne servirait alors qu’à faire de nous les esclaves d’une mafia constituée de 1% de la population mondiale. C’est une farce cynique que d'autres utilisent, mais surtout de qui se moque-t-on ?
 
Mais ce bouddhisme occidental sera encore une arme qui se retournera contre ses créateurs. Si l’exfiltration par la CIA du dalaï-lama permettra de mettre en place plus tard les années Peace and Love, pour éviter que les peuples pacifistes manifestent contre toutes ces guerres meurtrières impérialistes, donc iniques, et que ces hippies drogués courent en Inde chercher le nirvana artificiel au lieu de faire des sit-in, la réponse contraire qui n’avait pas été anticipée, ni même prévue, sera qu’énormément de personnes se débarrasseront à tout jamais des dogmes et des valeurs christiano-juives ou monothéistes et, que depuis, cela ne cesse de continuer.
19309032_2f82f953ae.jpg
Le dalaï-lama n’a d’ailleurs jamais été le chef spirituel des bouddhistes mais uniquement celui des exilés pour le compte de la CIA et entretenu somptueusement par elle [2 ]. C’est le Panchen-lama qui est le vrai chef spirituel des bouddhistes tibétains.
Mais surtout le vrai Bouddhisme, le Bön, à partir du moyen-âge a été totalement dévoyé et dépossédé de sa véritable nature et de la véritable parole du premier Boudd(h)a, soit le vrai D(h)arma qui enseigne  « Le don de la vérité surpasse tout autre don ». Ce primo-bouddhisme est une quête de délivrance de la souffrance sans maîtres, ni élèves et surtout sans clergé ni temples somptueux. 
Les bönpo seront anéantis par les nouveaux seigneurs bouddhistes et le Dzogchen, qui est la Gnose, falsifié et les grandes prêtresses éliminées. Ensuite il  ne sera jamais plus  une véritable philosophie et encore moins une intra-spiritualité, mais belle et bien une doctrine religieuse dogmatique totalitaire et ses chefs seront ensuite de grands oppresseurs et de grands criminels envers leur peuple. Les Chinois mettront fin à cette tyrannie en 1959 et assainiront Lāsà ou Lhassa qui était une ville pestilentielle et contrôlée par un pouvoir totalitaire. Et oui !
 
Mais la meilleure sera en vérifiant l’orthographe d’un mot sanskrit. Ainsi sur Wikipédia il est dit maintenant que les bouddhistes considèrent que l’âme immortelle n’existe pas. Ce qui veut dire que la réincarnation, la métempsychose et la palingénésie non plus. (Wikipédia est devenue LE plus grands outils de désinformation du chercheur qui n’a comme seule culture que cette encyclopédie ; à éviter dans ce cas)
 
C’est un non-sens absolu puisque la Réincarnation est centrale dans le Bouddhisme de même que le sont le Karma et le Samsara (la Roue du Temps).
 
La nouvelle tromperie est ainsi énorme car chaque dalaï-lama est la réincarnation du précédent et que des moines passent des années à chercher le Maître réincarné dans un enfant.
Pourtant les atomes et l'ADN ne meurent pas. Ils vont d’une existence à une autre et un (des) fragment d'ADN vieux dit-on de centaines de millions d'années est presque toujours encore vivant et pourrait et peut encore reproduire le clone de l'être humain ou de l'animal décédé. 
7294583482_5b7a3a195d.jpgOn peut aussi se demander pourquoi les moines passent une vie entière en méditation et à psalmodier des mantras à longueur de journée pour que la prochaine incarnation soit meilleure s’ils ne sont rien, ni personne, et sans âme, donc sans retour possible.
 
Il est vrai que depuis des siècles leurs prières n’ont jamais été capables non plus d’apaiser les souffrances de ce monde ni de faire cesser les guerres, bien au contraire. Et est-ce bien normal s'ils sont sur la bonne voie ?. 
8273981676_3e1b726c6f.jpgPour m’être interrogée très tôt, il est évident que la réponse à « Dieu existe-il ? » est oui. Mais oui pour ceux qui ont décidé de faire de Dieu une réalité absolue. C’est-à-dire de croire à son existence sans ne jamais chercher à la prouver, de même que pour Jésus. La Preuve de son sa non-existence serait d’ailleurs pour eux l’obligation de s’assumer seuls ; et il leur est impossible de se retrouver seuls face à eux-mêmes. Les athées sont identiques ou ont la même démarche, en règle générale, puisqu'ils croient que dieu n'existe pas sans chercher à le prouver .
 
La peur d’être soi-même qui est inscrite dans leur mémoire chromosomique, mais aussi leur amnésie, sont très certainement dues à la longue Terreur inquisitoriale. Elles rendront aussi des générations entières esclaves de ces dogmes et comme orphelines. Ce Père tout-puissant, seul dieu à être célibataire avec son fils, deviendra ainsi au fil du temps un aïeul, un repère atavique, un substitut pour combler ce vide et apaiser cette peur.
 
Si la réalité qu'ils ont de ce dieu n’est pas contestable, toutefois, en figeant dans le marbre ces dogmes et ces très nombreux mensonges les adeptes des monothéismes et des autres religions entravent lourdement l’expansion de la conscience globale ou celle de l’humanité tout en bloquant également l’accès à la véritable source de nos origines. Mais n’est-ce pas exactement leur but ?
8018844912_864db402c2.jpgCette croyance implique ainsi d’accepter de déléguer à un être supérieur inconnu tout ce qui a été, tout ce qui est et tout ce qui sera. C’est le Verbe religieux : Il a été, Il est et Il sera. Il est omniscient, au-dessus de moi, donc je m’incline et j‘obéis à ses lois.
 
Pour parvenir à cette conception, qui exclue de la création sa propre Personne et sa propre Nature intrinsèque, il faut avoir foi en l‘inconnu et aucune en soi.
 
Il y a deux types de foi, la gnôsis, des initiés, et la pistis des simples croyants. La seconde citée, pistis, est donc religieuse et consiste à croire en Dieu sans se poser la moindre question, à le prier et à l’implorer pour qu’il accorde ce qu’on lui demande, à l’aimer quand cela se produit et à douter de lui quand les prières n’ont pas été exaucées, voire, à le détester à certain moment quand le pire survient ou que les injustices s‘accumulent, mais à toujours revenir vers lui.    
8572476357_77467100b4.jpg
C’est comme si quelqu’un achetait à un vendeur par téléphone un robot qui ferait tout sans ne l’avoir jamais vu à l’œuvre, mais aussi sans connaître sa notice, sans n’avoir aucune explication et encore moins celle de son origine ; et bien entendu sans que celui-ci n’ait jamais été livré.
 
Mais peu importe le client à la foi, il l'imagine, et il sait qu’il existe puisque tout le monde en parle. Il arrivera bien un jour et lui demande en pensée et, en attendant de le voir, de faire des choses bénéfiques pour lui ou à sa place.
 
Comme il ne peut pas admettre qu’il s’est fait rouler, le rêve, qui est doux et sans limites, lui permet d‘être satisfait de cette absence puisqu‘elle est fantasmée continuellement. 
4011227845_4ccdfa3fef.jpg
Cette foi aveugle ou ce fanatisme pour les religions est le plus beau coup marketing qui puisse exister puisque vendre du vent, ou un produit fini sans possibilité jamais de le voir, ni l’entrevoir, ni le droit de douter de lui,  ni même de le rendre meilleur et sans ne fournir aucune preuve de sa réalité, est le summum en terme de stratégie.
 
Cette foi implique de se contenter de croire sans jamais chercher à savoir. C‘est un déni du principe même de la Vie et de son Origine.
 
Mais, une fois encore, c’est dans ce très très lourd traumatisme qui a été vécu lors de la Terreur inquisitoriale, et qui se transmet génétiquement, que la réponse et la solution doivent se trouver. L’interdiction de liberté de conscience, qui a été décrétée à cette époque, est aussi un des facteurs fondamentaux. Les psys, grâce à la traîtrise de Freud, feraient ainsi une erreur magistrale d’analyse et d'orientation.        
ANNE HENDICKEnsuite il y a la Foi originelle. La vraie, celle qui est exactement le contraire de la première. C’est celle qui a été réprimée avec violence durant 600 ans. Cette Foi consiste à avoir foi en-soi et d’être soi-même le Verbe : J’ai été, Je suis, donc Je serai ; et sans intermédiaire. C’est une participation active à la création et à avoir en-soi la représentation d‘une continuité et non celle d’une finalité fatidique. Nous sommes créateurs et actifs et libres dans la création.
 
C’est l’Être qui s’oppose au non-être. Ce dernier fait partie du dogme religieux qui, au travers de la foi du croyant, nie l’ipséité et les propres valeurs de celui-ci. C‘est un régicide de l’Ego supérieur qui a été orchestré en tuant de ce fait l‘ensemble des potentiels pour n‘accorder que le droit de n’être qu’une pauvre créature impuissante dans les mains d‘un créateur tout-puissant qui aurait le pouvoir de vie et de mort sur ses créatures et sur ses sectateurs.
 
Or, la personne qui veut réussir ne dit pas : « Je crois que je vais réussir grâce à Dieu, mais je sais que je vais réussir, je le sens au fond de moi ». Cependant les croyants accorderont cette réussite à dieu en niant totalement leur seuls propre volonté et pouvoir.
 
Dieu est donc en soi et non caché dans une quelconque Empyrée ou Champs Elysée.
 
Le Fatum de chacun, soit le Destin, serait ainsi à la seule merci de ce dieu. Dieu décide de tout pour moi, je suis sa victime consentante et je remets ma vie entre ses divines mains invisibles.
N’est-ce pas une forme de lâcheté et les formes de démission et d’assistanat les plus étranges ? C’est toutefois le déicide de sa propre divinité. 
2742870573_5732c39791.jpg
Ce terrible fatalisme exclu également, évidemment, toute méditation d’ordre eschatologique puisque seul Dieu sait où le croyant et l’humanité entière finiront à la fin des temps.
 
La Foi originelle n’est de ce fait pas basée du tout sur la croyance mais uniquement sur la Connaissance de soi en intégrant le Tout. Ce Tout peut être dans ce cas l’Énergie Créatrice Divine.
 
Les différences fondamentales entre ces deux Fois sont donc que la première n’autorise pas à chercher à percer son propre mystère ou à se connaître profondément, ni à se transcender, sauf pour dieu ou son fils, mais elle génère aussi la soumission en subissant les dogmes au lieu de vivre libre. Elle oblige aussi à être fataliste plutôt que vivant, à être dépendant au lieu d’être souverain dans ses choix, à être attentiste et non actif dans la recherche et à expier des péchés en cherchant la rédemption auprès d’un religieux ou d’un être invisible.
 286955277_cee8a561d2.jpg
5131305962_6d026679a9.jpg2807123496_93ac7aa21b.jpg
Dômes et ouvertures : 1 vatican - 2 synagogue-  3 mosquée
On critique le Kol Nidre juif, qui est une prière d’annulation des vœux pour ceux qui ont été transgressifs envers la Loi, mais l’absolution des péchés par un représentant de l’église est exactement la même chose.
 
Si un homme, tue ou viole, il peut être absout dans les deux cas de son crime par un de ses congénères, et celui qui a reçu la confession la gardera secrète. Les racines sont les mêmes. Mais apparemment ce pardon ne s‘applique dans le judaïsme qu‘à ceux qui sont considérés comme faisant partie d‘une élite.
 
La seconde, bien au contraire, permet de plonger en-soi pour percer ses propres mystères et apprendre à s’avoir que nous avons de multiples potentiels et la capacité, pourquoi pas, d’être avec le temps et les temps successifs tout-puissants, non pas pour dominer l’autre et l‘avilir, mais pour combattre nous-mêmes nos faiblesses et surtout pour pouvoir activer nos capacités enfouies. C'est le vrai Boudd(h)isme. Ce sont ces capacités que nos ancêtres ont accepté de réprimer suite à la violence et aux assassinats du pouvoir spirituel [X ].
Ensuite cela continuera avec les sanguinaires républicains qui, après la Terreur, imposeront aussi aux survivants de refouler au plus profond d’eux-mêmes leur propre nature pour qu’ils puissent s’emparer du pouvoir après avoir massacrés leurs opposants et assassinés et pillés un roi, une reine et sa famille, en très grande partie innocents des crimes qui leurs seront reprochés. Suivront diverses guerres puis celles de 14/18 et de 39/45 et leur cortège d'atrocités et qui feront des dizaines et des dizaines de millions victimes qui pour la plupart mourront sous les bombes des sauveurs . 
5393084310_8feb728689.jpgC’est donc un très lourd traumatisme atavique et un douloureux passif qui n'a jamais été réglé et qui n’est jamais évoqué, mais refoulé constamment. Cependant l'Eglise et la Révolution devront être vénérées.  
La Shoah viendra ensuite les enfoncer encore plus profondément avec ces six millions de victimes juives dans une Europe de l’époque qui n’en n'aurait compté que deux ou trois millions dans les pays occupés par l‘Allemagne. Le chiffre de 4 millions à Auschwitz seraient passés également discrètement à 1,2 de victimes, dont des juifs - ici.
Alors pourquoi un tel acharnement à célébrer la mémoire et la souffrance de certaines victimes et jamais celles des autres qui sont même niées partout ailleurs ? C'est du Négationnisme pur et simple. La Shoah ne sert-elle pas ainsi les intérêts vaticano-judéo-maçons ?
 
Depuis l’inquisition jusqu’à nos jours les générations successives ont ainsi été astreintes au déni de leur propre réalité et de leur souffrance tout en leur faisant accepter de perdre leur liberté de penser.  
2151453005_82d8aaf7a4.jpg
Cette Foi en-soi devrait engendrer également la souveraineté en ce qui concerne les choix à faire et les décisions à prendre. Elle imposerait donc d’être aussi responsable de ceux-ci et de les assumer totalement quoi qu‘il arrive.   
Cet état d’esprit devrait conduire naturellement à être le seul maître à bord de son navire même si chaque conseil extérieur devrait être entendu et parfois appliqué si il a été analysé et jugé bénéfique. Ce qui éviterait la dramatique grégarité de Panurge. Quant aux actes graves, qui sont attribués seulement aux peuples et aux sbires qui doivent tomber, ils ne devraient pas être qualifiés de la même façon puisque c’est la conscience qui les dicterait et non plus le mental ou l’ego inférieur. Les erreurs, elles, ne devraient servir qu’à les comprendre.
 
Mais la réponse la plus simple et évidente est : Si ce dieu existait et si il était - LE Créateur Omiscient Unique et Tout-Puissant - il le serait aussi obligatoirement pour l’Humanité toute entière.   
 
à suivre : Troisième Œil et Cerveau reptilien
[2 ].
[X].

    Notre-Dame de Paris     
baphometpic-washington_baphomet.gifNotre-Dame de Paris, qui est le sanctuaire parisien de la Vierge ou de la Mère-Divine, a été très curieusement conçue avec des représentations démoniaques de chimères qui seraient toutes des femelles zoomorphes dont certaines ressemblent au Baphomet soi-disant adoré par les Templiers. Nous y voyons aussi un ptérodactyle inconnu dit-on à cette époque.
Aucune statue ni tableau ne représentent la Vierge ou la Femme dans sa beauté et sa quiétude, sauf sur le Portail extérieur dit de la Vierge,  au centre du Tympan et entourée d'hommes, puis  très tardivement au début du XVIIIe siècle quand sera déposée dans le chœur - La Pietà - de Nicolas Coustou.  
Le cardinal Lustigier, qui était d'une famille juive ashkénaze, la fera mettre derrière le nouvel autel qu'il avait commandé.  
NotreDameDeParisNous y voyons avec le nouveau les quatre évangélistes et les quatre grands prophètes juifs Ézéchiel, Jérémie, Isaïe et Daniel.
Mais nous y trouvons cependant un très beau nu d'Adam, le Beau Dieu à l'entrée du Portail, une galerie de vingt-huit statues représentant vingt-huit générations de rois de Juda ou des rois d’Israël et Salomon, mais aussi des patriarches et des prophètes qui entourent l’Arche d’alliance juive, ( une vraie synagogue mais aucune n'est aussi grande et prestigieuse) de nombreux apôtres et saints. Nous y trouvons aussi les signes du Zodiaque qui sont païens.
Tout le reste représente, non pas des Femmes, mais de dites femelles démones reliées à Satan ; qui doit être féminin/hermaphrodite. Soit la Femme dans tout ce qui existe de plus laid et de plus terrifiant.
Sur la page Wikipédia de Notre-Dame les mensonges sont tout aussi nombreux qu'ailleurs car on sait que cette cathédrale a été construite sur un ancien temple dédié soit à la Déesse-Mère, à Vénus, à Is ou Isis puis sans doute plus tard à Diane ou Diana, et non à l'emplacement d'un temple païen gallo-romain dédié à Jupiter. Les églises orthodoxes ou du primo-christianisme accorderont davantage d'importance à la Vierge Marie. 
Le protestantisme lui niera longtemps son exitence
Notre-Dame de Paris : Le Tympan avec au centre  la Dormition ou la mort de la Vierge, mais vivante puiqu'elle prie ; elle est entourée de 12 apôtres et de Jésus. Pourtant elle aurait été encore vivante quand Jésus se serait fait crucifié.
l’Arche d’Alliance en dessous
tympan.JPG 
dormition.JPG
Auprès de la croix de Jésus, avant sa mort, il y avait sa mère Marie, Marie la sœur de sa mère, donc sa tante (femme de Clopas) et Marie du village de Magdala. Les trois femmes ne sont qu'une, c'est une métaphore cryptée comme tout le reste
marie.JPG
Notre-Dame de Paris :  
notre dame 
ADAM.jpg
Notre-Dame de Paris : Nu d'Adam ci-dessus.
↓ La Tentation : nous voyons ici, comme je l'explique, que le Serpent, Lilith ou Eola, est une Femme (Race), la première Ève et qu'elle était présente sur terre avant l'homme. Le serpent symbolise aussi les oeufs et l'Intestin avant le changement de protéines. Elle générera la deuxième Ève qui elle engendrera la troisième qui enfantera la quatrième. 
Lilith a pourtant été retirée de la bible canonique et ne reste présente que dans les écrits rabbinique. Lilith refusera d’obéir à Dieu qui lui intimait l’ordre de se soumettre à Adam. Elle sera chassée de la surface de la Terre(terre) et considérée comme une perverse maléfique et comme étant la favorite de Lucifer qui, en réalité,est  Vénus ou la Race des Déesses. L'homme serait donc issu de son côté droit
tentation.JPG
Notre-Dame de Paris : La Pesée des âmes qui est juste au-dessus des portes de l'entrée principale, ici avec un  bel archange saint Michel. Mais regardez à droite le démon et son sexe collé derrière une Femme enchaînée aux autres. A gauche les reines et les rois soumis. La Pesée des âmes est un rituel égyptien pharaonique dans le Livre des Vivants et non des Morts.
Toutes les cathédrales représentent en général les mêmes scènes 
pesee3.JPG     
2-paris-portail-notre-dame-la-pesee-des-ames.jpg 
Conques Aveyron la cathédrale Notre-Dame de Rodez : Pesée des âmes et supplices infligés aux damnés : coupés en morceaux, pendus, noyés, brûlés, décapités, écrasés, battus, transpercés avec un dieu au centre qui piétine un homme. 
conques.JPG
Notre-Dame de Paris : Le Beau Dieu
BEAUDIEU.jpg
Notre-Dame de Paris :  Ptérodactyle
Capturer.JPG
Notre-Dame de Paris : ci-dessous la Stryge démon qui serait femelle mais qui a des cornes comme Moïse. Moïse est toujours représenté avec des cornes.  Serait-il alors une femme ou une hermaphrodite ? Cette créature n'a pourtant rien de féminin. La stryge serait un oiseau de nuit. Les stryges s'en prennent selon Wikipédia, il est préférable de dire s'en prendraient,dit-on, essentiellement aux nouveau-nés, soit elles sucent, suceraient, dit-on, leur sang, soit elles les enlèvent, les enlèveraient, dit-on, dans leurs vilaines serres crochues ; a été oublié : de salopes de femelles).
Plus particulièrement cette religion aurait-elle une très très sérieuse très sainte horreur des Femmes mais aussi aimerait-elle faire des transferts de culpabilité? La seconde très misogyne serait le judaïsme et la dernière serait l'islam malgré ce qui se dit avec les inventions qui ont été insérées dans de nouveaux corans.   
  moise-corne
STRYGE-.JPG
Notre-Dame de Paris :  un homme portant le Bonnet phrygien du dieu Mithra 
ND1.JPG
ND2.JPG
    Notre-Dame de Paris :Représentation de chimères femmes ou femelles
ND4.JPG
sans doute cela représente-t-il le passage à l'alimention carnée 
ND5.JPG
221px-Diable.cathedrale.Paris.png
cathédrale de Bourges : Les damnés condamnés à brûler en enfer et à être dévorés par le Léviathan de la bible juive
Bourges-2011--67-.JPG 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents