Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Rosette Goldstein, 75 ans, veut être indemnisée pour son père par la SNCF

Publié par Diatala sur 12 Mars 2014, 16:35pm

Catégories : #Célèbres imposteurs et Impostures

 5713740632_3906cf9ca3.jpg
  Rosette Goldstein, 70 ans, veut être indemnisée pour son père par la SNCF
   
« Convoi n°64 en date du 7 décembre 1943 » : 70 ans après l’Holocauste, Rosette Goldstein, 75 ans, est venue lundi à Annapolis, dans l’est des États-Unis, réclamer réparation à la SNCF pour le transport de son père vers les camps de la mort.
"Pour le délégué du Maryland Kirill Reznik, la SNCF est « directement responsable » du transport des victimes de la Shoah, et doit verser des indemnités aux victimes avant de pouvoir postuler à un appel d’offres". Si ce texte est adopté, il interdirait notamment à la SNCF de se porter candidate, via sa filiale Keolis America, à un projet public-privé de 6 milliards de dollars dans le Maryland, portant sur la création et l’exploitation d’une ligne ferroviaire de 25 kilomètres.
« Ce groupe ne peut pas opérer la ligne (nommée) Purple sans avoir (...) pris les mesures qui refermeront les blessures qu’il a engendrées », a estimé M. Reznik.
La SNCF est aussi visée par un autre projet de loi, déposé fin juillet 2013 au Congrès, qui permettrait au groupe ferroviaire d’être poursuivi devant des tribunaux américains en dépit d’une loi américaine qui lui garantit l’immunité en tant que société étrangère.
 
À quoi sert-il d’être le petit laquais des États-Unis et de mettre en danger les Français et de les saigner au portefeuille si de tels procédés sont mis en place pour éviter qu’une de nos sociétés ne décroche de juteux marchés chez SAM ? Mais n’en est-il pas de même dans les autres pays qui sont la cible des États-Unis et pour lesquels la France joue à la technicienne de surface en étant sous-payée ou pas du tout ?
   
Le plus étrange reste que la demande d’indemnisation émane d’enfants ou de parents de déportés qui n’ont pas subi ce préjudice. Comme ces personnes ne sont pas les victimes, à quel titre seraient-elles indemnisées ?. De même que les États-Unis ne sont pas dans leur rôle puisque ces familles n'étaient pas américaines mais françaises, ou vivant sur le territoire français, lors de ces déportations. Cependant nous avons déjà été informés des arnaques ou des vols concernant des millions de dollars, 42 à 57, qui ont été mises en place au nom de la Shoah.
   
Dans ces conditions, si ces demandes (ce racket) devaient être accordées, chacun de nous pourra en faire de même. Qui n’a pas un parent ou un ancêtre qui a vécu des souffrances, des privations de liberté et qui a été tué, massacré ou déporté lors d’une guerre ?. Les juifs ne sont d’ailleurs pas les seuls à avoir été déportés, des chrétiens, des protestants et des athées le furent aussi. Ainsi leurs enfants pourraient également demander de substantielles réparations si nous suivons cette logique dépourvue de sens.
   
Pour ma famille, et pour bien d’autres, il serait possible dans ce cas de demander réparations aux armées anglo-américaines pour avoir massacrés délibéremment des membres de nos familles en bombardant sciemment des endroits qui ne représentaient strictement aucun risque. Des bombardements qui, comme à chaque fois, permettent aux prédateurs de signer après la guerre de mirobolants contrats de reconstruction. Une guerre sans destructions de masse n'est pas rentable.
Dans ces conditions les protestants devraient être indemnisés par l’État des massacres de la Saint-Barthélemy. Et pourquoi par le Vatican !
 
Toutes ces injonctions mémorielles payantes sont ridicules et surtout très indécentes.
   
Mais comme le disait Claude Sarraute en s’adressant à une Arménienne :
« Regardez, nous les juifs, ce qu’on a réussi à faire avec notre shoah, on l’a vendu partout, on est couvert d’argent, on est vraiment plus fort que vous ».
Toutefois ce cynisme révélateur ne choquera personne. Mais un Dieudonné sera lynché pour moins que cela.     

France Soir :
Plus de 5.500 personnes qui se faisaient passer pour des victimes de la Shoah ont détourné des indemnisations destinées aux survivants des persécusions nazies.
Ils décrivaient l’enfer des camps de travail et des ghettos. D’autres racontaient comment, gamins, ils avaient fui les nazis sous les bombes pour se cacher jusqu’à la libération. En guise d’indemnisation, ces survivants ont réclamé et reçu des milliers de dollars du gouvernement allemand, via un fonds dédié aux victimes des persécutions nazies. Mais leurs récits, fourmillant de détails réalistes, étaient faux. Mardi, à New York, après onze mois d’enquête, la police fédérale américaine a révélé que plus de 5.500 personnes ont détourné des fonds d’indemnisation en se faisant passer pour des victimes de la Shoah… alors que nombre d’entre elles n’étaient même pas nés en 1945. Une escroquerie aux relents nauséabonds, d’un montant de 42,5 millions de dollars.suite
 
 

   
« Convoi n°64 en date du 7 décembre 1943 » : 70 ans après l’Holocauste, Rosette Goldstein, 75 ans, est venue lundi à Annapolis, dans l’est des États-Unis, réclamer réparation à la SNCF pour le transport de son père vers les camps de la mort.
Tenant devant elle un registre des trains vers les camps d’extermination nazis, elle a les larmes aux yeux quand elle y cherche le nom de son père, David Adler, avant de témoigner devant des élus du Maryland (est) qui menacent de priver le groupe ferroviaire français de contrats aux États-Unis pour son rôle dans la Shoah. suite lapresse.ca
    .
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents