Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Repousser la mort : Nous allons tous être séquencés. Et ta sœur ?

Publié par Diatala sur 19 Août 2013, 16:26pm

Catégories : #Chimère- Cyborg - Monstre- Clone- Hybride

vie
Repousser la mort : Nous allons tous être séquencés. Et ta sœur ?
 
L'immortalité serait-elle possible et à quel prix ? De cette façon en perdant son humanité et en engendrant des mutants artificiels, une race dite d'élite et des sous-races. Phase 1 : Voici la préparation des esprits afin de les familiariser avec ces techniques et qu'elles s'appliquent régulièrement et sans heurts.
   
(En premier je voulais préciser que parfois, voire souvent, je pense enregistrer mes articles en brouillon dans mon administration et par mégarde et précipitation je les mets en ligne. De ce fait des erreurs de frappe, des fautes ne sont pas corrigées et à force de couper des mots et de les remplacer les participes, le genre etc ne sont pas corrigés. De même que des informations et des paragraphes sont incomplets. Veuillez m’en excuser. Je tenais à dire également de ne pas se fier au cartouche - twitter, facebook, j’aime - puisque si 0 ou 40 personnes aiment ça, ou partagent l’article, le vrai chiffre peut être de 400 ou de 4000 puisque mon blog est sous contrôle des visiteurs et des provenances)  
mort.JPG
Les marchands du Temple eugénistes veulent créer l'immortalité  
 
Ce monsieur, Laurent Alexandre, chirurgien et pionner d’Internet de métier, dans un lapsus révélateur à 5:50, nous parle des moyens de bricoler et de manipuler le vivant. Des exploits pour lui qui sont accomplis à ce jour et qui permettent de réparer un être humain comme sa chasse d‘eau ou son vélo.
 
Tout pourrait être dit dans ces deux verbes puisqu’ils expliquent à eux seuls le total manque de respect envers la vie et que l’essentiel n’est pas le bien-être mais l’exploit scientifique au grand détriment de l’humain qui n'est plus qu'un vulgaire matériau. Des conséquences qui pourraient être irréversibles sur le génome et pour la race humaine si ces techniques se mettaient en place à grande échelle.
 
L’humain doit-il alors devenir un hybride sous contrôle total et sous médicament à vie ou bien un cyber pour espérer, peut-être, et sans aucune certitude, vivre éternellement ou 1000 ans comme l’assure ce monsieur ? N’ayant aucun recul sur le long terme l’affirmation est bien prétentieuse ou malhonnête. Vivre peut-être plus longtemps de manière artificielle en prenant des médicaments antirejet à vie, en n'ayant aucune connaissance des effets secondaires et en passant des contrôles à vie comme si l'humain était une voiture, n'est pas un avenir très enthousiasmant.
 
Mais chacun décide de ce qu’il veut être et faire, c‘est vrai. Toutefois les croyants en ces expérimentations font et feraient prendre des risques majeurs à notre race, voire irréversibles. Il faut donc bien réfléchir avant de passer chez ces nouveaux garagistes.
 
De plus ces pièces de rechange ne seront pas accessibles aux communs des mortels ou seulement à titre expérimental ; et si elles le devenaient la SS (sécurité sociale) sombrerait à jamais, la Dette avec, puisqu’il faudrait emprunter aux financiers pour payer ces nouveaux réparateurs que les personnes en bonne santé seraient obliger de rembourser avec des augmentations d'impôts.  
2285399376_75c2c5e28c.jpgCe monsieur nous dit aussi que le séquençage du génome a été fait dans sa totalité, ce qui ne peut être que faux. C’est possible peut-être pour celui qui est expressif, soit normalement 10 ou 11%. Mais qu’y-a-t-il dans l’ADN nommé poubelle et qui ne s’exprime pas, les 90% restant ? Ils sont incapables de le savoir. Pourquoi ? Car il est muet. Mais le génome mute en fonction de quatre facteurs : Des croyances, de la volonté ou du manque de volonté, de l’accès à sa mémoire chromosomique, ou pas, et en fonction de l’élargissement ou de la régression de sa conscience. Tout ceci ne faisant qu’un.
Des gènes endormis ou éteints peuvent ainsi être réactivés et des gènes actifs être éliminés et faire le travail à la place de cette industrie. Tout comme de nouveaux gènes apparaissent. Et si on cherche on peut en trouver indéfiniment puisqu'ils ne sont que le support de l'information-croyance.
Ceci est très important à savoir et nous le faisons sans même nous en rendre compte. Nous sommes donc un supra ordinateur dépassant de très loin tous ceux artificiels mais qui n'utilise que peu de capacités fournies par cette gigantesque base de données, émetteur, récepteur, avec une mémoire et des archives illimitées et un disque dur défragmentable.
 
Ce qui veut dire que leurs analyses sont partielles mais qu'elles peuvent être exactes à un moment sur cette partie de l‘ADN s’exprimant, à un moment donné sur un individu précis ou un sur un groupe d’individus, mais qu’elles n’ont aucune espèce de valeur dans l’absolu.
 
Toutefois on veut nous faire croire le contraire et que ces nouveaux garagistes sont capables de tout faire à notre à place en manipulant l’ADN pour reprogrammer nos cellules et en nous greffant des robots, des organes atificiels, des puces et que sais-je encore dans le corps. Si des organes de porc et nous hybrider avec des singes.  
puce.JPG
Mais le plus grave est cette petite phrase : « Demain nous serons tous séquencés » pour que notre dossier médical soit complet (dans la puce RFID qui aurait été implantée préalablement comme le sont déjà les américains qui veulent bénéficier du système médical gratuit). C'est-à-dire fichés comme des criminels et séquencès comme des victimes autopsiées. Des puces qui peuvent même facilement être à l'intérieur d'un vaccin - ici
Alors à quel titre ? Est-ce constitutionnel ? Non. Mais cela pourrait le devenir me direz-vous ? Dans ce cas pour ceux qui refuseraient d’être déposséder d’eux-mêmes, pistés et fichés, la seule solution serait de sortir ou de ne pas s’inscrire à la SS.    
4510001502_5651b40016.jpg
Si la bio-ingénierie et ses nanotechnologies semblent spectaculaires, et qu’elles le sont, c’est oublier l’essentiel, soit la finalité. Cette industrie, si elle n’est qu’une industrie de profit parmi les autres, serait aussi et principalement le levier d’un eugénisme à grande échelle.
Le but n’est donc pas, évidemment, d’élever l‘humain vers une dimension supérieure, mais exactement l‘inverse. Soit lui montrer qu‘il est nul, donc qu’il est obligatoirement dépendant des autres et d'un système et que sa vie ne lui appartient pas ou plus. Un numéro qui doit entrer dans des normes, des taux et des statistiques.  
osiris isis horus
Que nous proposent-ils ? La longévité et même la vie éternelle. Cependant nos lointains ancêtres n’avaient besoin de personne pour y accéder comme je le décris dans mes articles principalement - ici - et . Ces potentiels sont hérités depuis l'origine du monde et donc toujours présents chez nous, mais dans l’ensemble ils sont muets. Chaque cellule contient la totalité du tout qui peut s'exprimer et à partir d'un ADN de fosssile il est possible de créer son clone. Si ces techniques artificielles sont possibles, c'est uniquement grâce aux informations contenues dans les gènes. Ce qui veut dire que nous pouvons le faire seuls. C'est logique.
 
Vous entendrez également parler des cellules souches dont je parle souvent et qui sont aussi déjà à la source d’un immense trafic mafieux et même criminel - ici.
 
Ces cellules magiques n’ont nullement besoin de provenir d’un tiers ou d’être retirées d’un endroit de votre corps pour les replacer ailleurs afin de réparer un organe ou d’en créer un nouveau. Elles le font toutes seules sans aide extérieure. Les animaux le font bien seuls.   
Quand des personnes condamnées par la médecine s’auto-guérissent d’un cancer, du sida ou d’une autre pathologie, et que d’autres maîtrisent la douleur sans médicament, la fantastique et divine machinerie du corps s’active. A faible régime pour le moment, mais bien plus qu‘il n'y a ne serait-ce que 20 ans.
En 1750 la moyenne de vie aurait été de 25 ans. Ce qui semble bien étrange. Mais qui peut se comprendre si ce chiffre parle des gamins et des jeunes hommes envoyés se faire tuer lors des nombreuses guerres contre nos voisins au XVIII.
 
Sous un prétexte vertueux c’est donc pour éviter que nous recouvrions nos fabuleux potentiels que tout ceci est mis en place. Si l’humain apprend à se connaître et qu'il s’émancipe c’est la mort assurée d’un certain monde qui n'est pas celui de l'humanité qui le subit.  
5819592467_ca328655b3.jpgCe monsieur nous dit aussi que les médecins sont déjà pour certains des informaticiens et des mécaniciens. Oui mais quel est le rapport avec la médecine humaine ? A dire vrai il n’y en a strictement aucun. C’est un autre métier sans éthique mais un secteur financier de domination nouveau.
 
Il nous parle aussi de la nano-médecine qui consiste à introduire ou à ingérer des implants (sous forme de pilules) à l’échelle du milliardième de mètre qui sont capables de décider en fonction de leur logiciel et de celui qui le manipule de réparer ou de donner des ordres aux cellules. Ce qui veut dire que le client perd le contrôle de lui-même et que n’importe quelle information peut être donnée : Rendre la gaieté, rendre dépressif, rendre doux ou violent etc. Ceci existe déjà à Grenoble - ici.
 
Nous sommes pourtant informés par des médecins et des scientifiques sérieux et honnêtes que les médicaments pour soigner l’Alzheimer favorisent par exemple son développement, de même que la chimio augmente le risque d’un second cancer et celui d’un cancer généralisé - ici et , idem pour le protocole contre le sida - ici. Que les psychotropes sont responsables de troubles majeurs et de pathologies diverses et graves comme les maladies dégénératives, que le cholestérol est une arnaque - ici, que des maladies sont inventées pour fourguer des médicaments, que les antibiotiques détruisent la flore intestinale et qu'ils provoquent des mycoses. Pour ce dernier cas les perroquets-benêts médecins ne veulent plus prescrire de levure et finissent par donner ensuite un antifongique pour soigner la mycose provoquée par les antibiotiques. C’est vrai que cela profite plus à Big Pharma. Nous savons aussi que les vaccins sont désormais faits avec des adjuvants et des produits dangereux et dégoûtants - ici -, qu’ils sont inutiles, la qu'ils empêchent le système immunitaire d'être efficace dès la naissance et plus tard et qu’ils peuvent provoquer la mort, des paralysies et des handicaps. Tout ceci en plus ne soigne que les symptômes sans ne jamais soigner leur cause.
 
Pourtant certains font encore confiance à cette médecine du profit pour laquelle le malade n'est qu'un client qui doit rester malade le plus longtemps possible pour être rentable. Soit un excellent consommateur qui consulte régulièrement et qui se fait non pas dépisté mais pré, prédépisté ou qui se fera mutiler à titre préventif ou cas où...
 
Le plus grand danger n’est donc pas ce nouveau secteur qui ne peut qu’échouer, et encore moins ces apprentis sorciers, mais ceux qui foncent tête baissée par ignorance d'eux-mêmes et qui l'aide et l’aideraient à tenter de le mettre en place et de le nourrir pour qu’il se développe.
Le vrai travail est donc totalement personnel pour parvenir à changer nos comportements, nos croyances ou à en inverser certaines, à éradiquer nos phobies, surtout celle de la mort, afin de croire en-soi et de décider de notre longévité.

 Ce Meilleur des mondes ne peut pas exister si nous le refusons 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents