Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Que veut dire exactement le mot - Démocratie -

Publié par Diatala sur 11 Juin 2013, 13:19pm

Catégories : #Elus-Polique et étrangère-Scandales- Elections

3485062583_ec2c867d6c.jpg
Que veut dire exactement le mot - Démocratie -
  
Il est évident qu'une grande majorité de personnes ne croit plus du tout en la Démocratie. Cependant ces personnes sont terriblement déçues et pensent qu'elles ont été trahies puisque pour elles le mot démocratie veut dire - Pouvoir du peuple - et qu'il est la traduction du grec dèmos - peuple - et de kratos - Pouvoir. Donc que ce mot traduit bien le - Pouvoir donné au peuple - ou comme il est dit dans les dictionnaires d'Internet  - Régime politique dans lequel le peuple exerce la souveraineté. Mon Dico lui dit - dêmos - peuple et Kratein, dominer, être fort. Déjà l'orthographe a changé et le mot pouvoir est remplacé par le verbe dominer.
 
Sachant depuis toujours que la démocratie n'est qu'un leurre qui a été mis en place pour faire croire aux peuples "dits civilisés" qu'ils exercaient enfin le pouvoir via des élus qui proposent et votent des lois en leur nom, je me suis penchée de plus près sur les racines exactes de ce mot en ayant subitement un doute sur celles proposées et entendues depuis si longtemps.
Wikipédia nous dit ceci :   Le dèmos (en grec : δῆμος / dêmos, « peuple »). Il est à la racine de mots comme démocratie.
Avec différents traducteurs comme - ici - j'ai vérifié et voici ce que le mot - δῆμος -proposé par Wikipédia veut dire : commune, municipalité, ville, capitale, métropole, centre urbain, bourg - et non pas du tout peuple. Ce qui change quand même pas mal son sens. Peuple quant à lui se dit : λαός. Wikipédia poursuit en disant ceci : 

Dans beaucoup de cités grecques, le dèmos ne regroupait que les propriétaires fonciers, augmentés des artisans et des commerçants à Athènes.

Dans sa première acception, le dèmos représente la totalité des membres de la communauté civique dans la Cité grecque. Ce dèmos, réuni en assemblée, a dans une démocratie le pouvoir de décision.  (J'ajoute que Solon avait réformé le corps civique qui était déterminé par le sang pour l'octroyer aussi aux riches, ce qui n'est toujours pas le peuple)

Dans la prose littéraire ou oratoire, le dèmos représente le petit peuple, opposé aux riches (plousios), aux puissants.

Le double sens de ce mot est à l'origine de l'ambiguïté historique sur la notion de démocratie.

Nous serons donc d'accord sur cette dernière controverse et pour dire qu'un système démocratique est celui dans lequel des personnes "exercent le pouvoir" au sein d'une assemblée sans consulter le peuple, ou aujourd'hui dans lequel des gens élus par le peuple excercent un quelconque semblant de pouvoir et votent des lois imposées par des gens non-élus et très souvent (ou toujours) étangers à leur pays.

Le Peuple n'a donc rien à voir avec la démocratie, il en est même totalement exclu, et ce, même si régulièrement il vote en croyant l'intégrer et y participer pleinement. D'ailleurs, comme son vote blanc n'est même pas pris en considération, cela prouve qu'in fine son avis n'a aucune espèce d'importance. 

Nous pouvons dire de ce fait que  ceux qui poussent des cris d'orfraie, dès que l'on critique ce système, et qui s'acharnent à le maintenir en place, en le louant de toutes les vertus, sont pour certains des naïfs, et pour les autres des gens qui préservent leur pré carré au détriment du peuple. Et quand des millions de citoyens, de tous âges confondus, descendent dans la rue pour s'opposer à une loi, et que celle-ci est votée malgré ce refus  extraordinairement massif, la preuve est faite que la démocratie cache le germe de la dictature. Ainsi nous avons à faire, non seulement à des personnes qui méprisent le Peuple, qui de surcroît et depuis longtemps n'ont plus aucune autonomie, mais qui rebâtissent également constamment ce système archaïque sur des sables mouvants tout en conservant des structures pourries et des maçons et  des plâtriers qui le sont tout autant.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents