Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Propagande homosexuelle sur la Radio d'Etat.

Publié par Diatala sur 7 Mars 2014, 12:38pm

Catégories : #Gender- Mariage homo- GPA- PMA

anne-waisman

Propagande homosexuelle sur la Radio d'Etat. Celle que Poutine interdit. 

Anne Vaisman, serait spécialiste des questions d’éducation et de psychologie des adolescents.

Elle est  la rédactrice du livre "Comment parler de sexualité aux enfants" et répond  à ceux de 10 et 11 ans de Sixième du collège de Créteil. Sa propagande sexuelle éducative consiste en premier à dire à ces gamins ans qu'il ne faut pas se poser de questions sur ses orientations sexuelles, principalement sur l'homosexualité car on naît comme cela. Ce que pourtant de très nombreux scientifiques et spécialistes réfutent puisque cette pratique est induite.

Ce qui est normal - car - si le genre dit être induit, l'homosexualité peut encore moins y échapper selon leurs critères. Ce qui prouve le non-sens total et les mensonges de la pseudo théorie du genre. 

Si les réponses de cette propagandiste sont non seulement partiales, et totalement orientées, elles sont aussi mensongères quand elle nie que les homosexuels peuvent le devenir suite aussi à une déception amoureuse.

Je connais au moins quatre homosexuels, dont un cousin, qui le sont devenus suite à une et parfois plusieurs déceptions sentimentales, et un cinquième qui l'est devenu à la suite d'une maladie quelque peu invalidante, et un autre à cause de son physique qu'il trouvait banal et même ingrat. Pourtant tous aurait rêvé d'une vie de famille avec une femme et des enfants s'ils n'avaient pas été freinés par leur peur, préférant au lieu de les affronter la facilité et l'étourdissement.

Ce qui fait penser à la peur de déplaire à une femme en n'étant pas à la hauteur. Dans d'autres cas l'idéalisation sacralisée de la femme serait l'obstacle majeur. Pour d'autres les parents font un transfert de sexe ou ont un rejet de l'enfant quand ils attendaient un enfant du sexe opposé. Mais aussi quand un des parents l'identifie comme étant son prolongement.        

Quant à mon cousin qui est décédé il m'a dit un jour quand j'avais 16 ou 17 ans : "Ne tombe jamais dans ce milieu....." le reste ne peut pas être dit ici.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents