Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Affaire Buisson/Sarkozy : Comment un avocat peut-il défendre un client qui est trahi par un site pour lequel il travaille ?

Publié par Diatala sur 6 Mars 2014, 18:32pm

Catégories : #Elus-Polique et étrangère-Scandales- Elections

     
patrick-buisson
Patrick Buisson : Comment un avocat peut-il défendre un client qui est trahi par un site pour lequel il travaille ?
Patrick Buisson : Un chantage dans quel but ?
 
Pour le moment il est évident que ces enregistrements ne sont que l’apéritif, soit une menace ou un chantage et, osons le mot, un complot. Mais envers qui et pourquoi ? À qui rapporte réellement le crime et qui tient - qui - par le chantage ?
 
Nous savons de source médiatique que le Canard enchaîné et le site internet Atlantico sont à l'origine de la diffusion des extraits de ces enregistrements clandestins qui dateraient du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Toutefois pour le moment ces derniers sont totalement inintéressants et strictement rien ne prouve qu’ils ont été effectués durant cette période. De plus, de nombreuses contradictions et incohérences engendrent de facto de sérieux doutes. De même que le choix de l'avocat Gilles Goldnadel.
goldnadel1.JPG
Gilles-William Goldnadel, franco-israélien, militant pro-israélien radical et membre du comité directeur du Crijf [1] sera l’avocat de Patrick Buisson. Or, depuis 2011, Goldnadel tient une chronique hebdomadaire « La semaine Goldnadel », sur le site d'informations Atlantico qui vient justement de sortir les enregistrements audio. En 2013 il sera aussi nommé secrétaire national de l'UMP chargé des médias.
Wikipédia : Depuis 2011, il tient une chronique hebdomadaire (« La semaine Goldnadel »), sur le site d'informations Atlantico[16], il est aussi intervenant dans l'émission de radio Les Grandes Gueules sur RMC.
 Comment un avocat peut-il alors défendre un client qui est trahi par un site pour lequel il travaille et qui fait usage de recel
 
Tout ceci n'est-il pas suspect ? Néanmoins aucun speaker n'en parlera alors qu'il est évident que le mélange des genres, le conflit d'intérêts, le manque de transparence, la partialité, le glauque et le copinage sont patents.
 
Sur le plateau du Grand Journal d’hier (vidéo en fin article) étaient présents le patron du Canard enchaîné, Erik Emptaz, Roselyne Bachelot et Gilles Goldnadel.
Roselyne Bachelot contredira la défense de Goldnadel qui affirmait que Patrick Buisson enregistrait avec l’accord de Nicolas Sakozy des réunions ministérielles alors qu’elle affirme que celui-ci n’était jamais présent lors de celles-ci.
Il est intéressant de voir le sourire satisfait et le mutisme de Gilles Goldnadel (à partir de 09:00) quand Erik Emptaz expliquera qu’il a en sa possession d’autres enregistrements et qu’il est prêt à les diffuser. L’avocat ne semble nullement s'en inquiéter, s'en offusquer mais plutôt s’en réjouir.
Il faudra également attendre aujourd’hui pour que l'avocat de Patrick Buisson dépose plainte à son tour pour « vol et recel ». Contre qui ? Contre X. Cependant aucune plainte ne sera adressée à l‘encontre du Canard enchaîné ni contre le site Atlantico.
       
Nous pouvons ainsi légitimement penser que si ces plaintes étaient déposées les autres enregistrements seraient interdits de diffusion et confisqués par la justice car la plainte des époux Sarkozy est bien légère. Le chantage semble donc devoir continuer à s‘exercer tant que des menaces persistent.  
 
Depuis 24h un énième soap opéra est donc diffusé en boucle et le monde politico-médiatique est en ébullition. Chacun comme à son habitude explique cette affaire avec de fumeuses analyses entrecoupées de cris d‘indignation. Cependant certains absents doivent avoir la peur au ventre puisque à gauche comme à droite, et dans le monde journalistique, n'importe qui peut avoir été enregistré ou le lui faire croire sur des sujets nettement plus importants que ne le sont ces discussions diffusées du café du Commerce.
5662174257_2a973c7b1a.jpg 
Quand nous observons la sidération et la condamnation de cet acte, par la classe politique, nous sommes aussi en mesure de nous interroger sur sa réelle capacité à tenir ces postes puisque cette technique se pratique depuis qu’il est possible de le faire. Mais aussi dans le monde de l’entreprise, des médias, de la justice ou de l’assurance, et en utilisant aussi les écoutes téléphoniques et aujourd‘hui le piratage des ordinateurs.
Il faut donc être très naïf ou stupide pour ne pas y avoir pensé dans certaines circonstances afin de rester prudent car l’habit ne fait pas le moine ni la kippa le rabbin. C’est un monde impitoyable et le copain ou l’ami d’hier peut se muer en pire ennemi.
 
Toutefois, si ce qui était officieux devient officiel, cette affaire annonce sans le vouloir la fin proche de la République et de ce type de gouvernance. Trop d'affaires de corruption en sont à l'origine, de dénis de justice par le copinage et par mépris des institutions et de celui de la France et des Français, d'incompétence, de népotisme, de gaspillage, de haute trahison et de trahisons comme une nouvelle fois avec cette affaire. Comment peut-on ensuite être libre d’exercer correctement sa fonction si à chaque moment quelqu’un peut vous enregistrer à votre insu puisque Patrick Buisson aurait fait ces enregistrements aussi bien à Elysée, qu’à la Lanterne ou dans des taxis qu'il prenait avec des proches de Nicolas Sarkozy ? 
Le seul qui semble savoir comment les choses se passent est Brice Hortefeux qui citera Confucius : « Le silence est un véritable ami car lui, ne trahit jamais ».
 6270431520_e8ec97f787.jpg
Cette affaire respire tout de même l’imposture à plein nez pour plusieurs raisons :
La première est que ces enregistrements, qui seraient dit-on d’une centaine d’heures, auraient été dérobés par un monsieur X. Comment ? L’histoire ne le dit pas.
Ensuite Nicolas Sarkozy restera loin des caméras et ne portera pas plainte. Il se décidera à l’annoncer aujourd'hui sous la pression du gouvernement et du PS qui eux demandent une enquête. Ce qui semble ne pas être souhaitable pour lui d'en arriver là. C’est ainsi qu’il annonce qu’il déposera plainte avec son épouse pour violation de la vie privée comme le font les stars envers un magazine people. C'est léger donc suspect. 
Une réaction singulière quand nous savons que ces écoutes sont principalement une violation de contrat passé par le chef de l'Etat, de la sûreté de l'Etat, de la fonction présidentielle et gouvernementale et une haute trahison. Mais le plus surprenant restera que Nicolas Sarkozy ne portera pas plainte contre le vrai coupable, Patrick Buisson.    
   
Quant à la carrière de Patrick Buisson, celle-ci a tout de celui qui peut travailer pour un (des) service secret puisqu’il a été et qu’il est présent partout où se fait l’information, où se joue la politique, l’économie, le social et le culturel et là où s’exerce le pouvoir. Il a aussi le profil du parfait jésuite et se désigne comme un royaliste.            
Wikipédia : Le 21 janvier 2012, le pape Benoît XVI le promeut, dans la salle ducale du palais du Vatican, commandeur de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-GrandPatrick Buisson quittera LCI en 2005 pour conseiller Nicolas Sarkozy.   
À la tête du cabinet Publifact, Patrick Buisson a facturé en 2008 à l'Élysée un total de 130 autres factures pour des conseils, dont une quinzaine de sondages réalisés par
OpinionWay et publiés par Le Figaro et LCI, pour un prix de 392 288 euros. Selon la Cour des comptes, le total de ses prestations a atteint la somme de 1,5 million d'euros pour l'année 2008. Le 23 juillet, le PS demande la création d'une commission d'enquête
Il dirige la chaîne     
Histoire (détenue à 100 % par le groupe TF1) depuis octobre 2007. Selon Le Monde, c'est sa proximité avec le président de la République qui aurait permis à la chaîne Histoire de recevoir, entre 2008 et 2009, 270 000 euros de la part du ministère de la Culture          
Cette affaire arrive aussi au moment où Nicolas Sakorzy revient sur la scène politique avec la ferme intention de se présenter en 2017. Mais il doit aussi affronter en même temps une kyrielle d’affaires judiciaires en cours, au nombre de quatre, et les déboires de son parti qui s'écroule. De nouvelles accusations mettraient donc en péril sa candidature.
Ces affaires sont : Violation du secret de l'instruction dans le dossier Karachi, financement occulte dans le dossier Karachi, le financement de sa campagne par la Libye et celle qui est  justement inhérente à Patrick Buisson sur les sondages commandés à sa société par Nicolas Sarkozy sans appel d'offres.

L’avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog, a aussi subi le 5 mars une perquisition dans une enquête pour trafic d’influence et violation du secret de l’instruction, dans l’affaire Bettencourt.          

512044009_38a53c9299.jpg 
L’UMP est elle-même une nouvelle fois à la une de l’actualité grâce aux révélations de Frantz Olivier Giesbert sur le favoritisme de Jean-François Copé envers deux de ses amis et pour une gestion douteuse des comptes de campagne.  
Jean-François Copé sera obligé pour s’en sortir de faire une pirouette ou un transfert de culpabilité pour éviter de répondre sur le fond ne pouvant pas prouver sa bonne foi, et ce, à peine trois semaines avant les élections municipales.
   
Ces bandes audio datant de cinq ans, il est également étrange qu’elles ne sortent que maintenant, et à un moment où celles-ci peuvent être une arme en faveur de Nicolas Sarkozy et non l’inverse.
Devant les incohérences, le mélange des genres et les attitudes des protagonistes dans cette affaire, il est possible de tout envisager.
Premièrement, personne ne sait si d’autres bandes existent vraiment, mais le « Canard enchaîné » aurait tout intérêt à le faire croire comme ceux qui en sont les instigateurs. Personne ne sait également par qui et par quel tour de magie ces bandes sont sorties d'un lieu privé. Ce qui devrait pourtant être facile à savoir.
Deuxièmement ces enregistrements, qu’ils soient authentiques ou pas, en ce qui concerne leur date d’enregistrement et le reste de leur contenu, deviennent aussi un piège qui se referme sur ceux qui veulent empêcher Nicolas Sarkozy de se représenter en sortant de nouvelles affaires qui lui nuiraient gravement puisque n'importe quelle menace peut être exercée à partir de ces premiers extraits. C’est aussi un moyen pour lui de clore les accusations portées contre Copé, donc contre lui aussi, de se débarrasser de ceux qui le gêne et de se positionner une nouvelle fois en victime comme dans l‘affaire Clearstream.
Le véritable but pourrait ainsi être d’empêcher que certaines nouvelles révélations sur Nicolas Sarkozy ne sortent dans les médias et d‘étouffer celles qui venaient d'éclore. Sinon rien n'est compréhensible. Mais il est possible que la vraie victime soit Patrick Buisson qui aurait piégé à l'insu de son plein gré et ainsi pris au piège. Une guerre de pouvoir en quelque sorte car cette afffaire elle-même et le choix de son avocat restent tout de même très étranges.   
 
Pour conclure : Le copinage auquel nous assistons régulièrement entre journalistes, gens des médias et hommes politiques, vient au moins - enfin - de servir à quelque chose. Mais nombreux sont ceux qui doivent serrer les fesses en ce moment dans ce piètre et piteux monde politico-médiatique.
 

clic image : Fiche Wikipédia Goldnadel

 goldnadel
 
À partir de 09:00   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents