Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Libye : L'ancien ambassadeur Christian Graeff Dénonce

Publié par Diatala sur 26 Octobre 2011, 11:04am

Catégories : #Dossier Libye et Médiamensonges

 arton8672-bb406Pourquoi les médias inféodés et les JT ont-ils diffusé en boucle ce terrible passage de Kadhafi lynché, ensanglanté, humilié et mis à mort ? Il a même une vidéo où les images ont été séquencées pour montrer qu’il se serait fait sodomiser au travers de son pantalon avec une barre ou un bâton. Cette dernière vidéo issue de la même source que les précédentes, ( services secrets) si elle est vraie, ou pas d‘ailleurs, est un acte délibéré de plus pour choquer profondément les consciences et surtout celles des arabo-musulmans, pour qui, dans un cas comme celui-ci, cet acte est l‘humiliation et la douleur extrêmes.

Dans un deuxième temps, et le plus important, de telles images et cette fausse guerre humanitaire serviront à expliquer que : si demain des attentats sanglants sont commis en Europe, ils auront été exécutés par la main vengeresse des pro-Kadhafi exilés et du reste de sa famille. Et il faut pour cela que certains de ses fils soient officiellement encore vivants. Pour perpétrer des attentats d’envergure il est indispensable aujourd’hui d’avoir une cause qui d'envergure qui les justifie.

Personne à ce jour ne peut affirmer que sa famille soit encore en vie ou exilée en Algérie ou au Niger. Ce ne sont pas des vidéos ou des messages audio qui peuvent être aussi faux et bidons que ceux qui nous ont été montrés concernant ceux de Ben Laden qui peuvent accréditer leur survie. De plus les médias libyens sont désormais sous contrôle. Sa famille peut avoir été assassinée depuis longtemps et son instrumentalisation devient dans ce cas une arme stratégique pour justifier n’importe quoi.

Depuis que l’Otan ne combat plus sa propre créature Al Qaïda et qu’elle fait assassiner un chef d‘Etat, ce qui est contraire aux résolutions onusiennes, si un ennemi nouveau est arrivé, le message envoyé est limpide pour ceux qui refuseraient de se plier aux exigences usano-sionistes. Ce nouveau Mal désigné serait donc nécessaire afin de justifier cette reconfiguration de la région, le pillage des pays concernés et obtenir ainsi un bouc émissaire à offrir en pâture à l‘opinion crédule

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents