Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Les services de renseignement indiens démantèlent une cellule du Mossad impliquée (entr’autre) dans le trafic de drogue !

Publié par Diatala sur 23 Février 2012, 12:34pm

Catégories : #Trafic Organes Humains- Drogue- Snuff-Movies-

Résistance à l’empire: le vent tournerait-il ? Les services de renseignement indiens démantèlent une cellule du Mossad impliquée (entr’autre) dans le trafic de drogue !

par Résistance 71

Le 2ème Bureau français avait commencé le trafic de drogue au Laos et en Indochine française, repris par a suite par la CIA à la puissance 10 avec la fameuse compagnie aérienne de la CIA: “Air America” lors de la guerre du Vietnam.

Les services britanniques avaient géré le trafic d’opium à en inonder la Chine du XIXème siècle. La CIA protège ses champs de poppies en Afghanistan et le Mossad fait l’intermédiaire via l’Inde à destination du Kosovo, plaque tournante européenne du trafic de drogue sous contrôle des barbouzes de la CIA et de l’OTAN… Quoi de plus normal en somme. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

– Résistance 71 –

 

Les services de renseignement indien RAW nettoient les opérations du Mossad en Inde

Wayne Madsen 
Opinion Maker / Le 18 Février 2012,

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Un couple israélien de la secte Chabad, le rabbi Sheneor Zalman et sa femme Yaffa Shenoi, ont été avertis par la police de Kerala de quitter l’Inde sous quinzaine. Les deux personnes sont suspectées par le service de renseignement indien, le Research and Analysis Wing (RAW), d’être impliquées dans une opération secrète en Inde ayant des ramifications avec l’attaque terroriste de 2008 à Mumbai lors de laquelle six membres de la secte Chabad ont été tués dans une fusillade entre  les gangsters basés au Pakistan de Dawood Ibrahim et les résidents de la maison Chabad de Mumbai. L’incident fut rapporté comme un acte terroriste majeur alors qu’en fait, ce n’était qu’un règlement de comptes entre le cartel de la drogue d’Ibrahim et les Chabadniks qui étaient perçus comme faisant une incursion dans le réseau de la drogue de Mumbai, contrôlé par Ibrahim.

Le Wayne Madsen Report (WMR) a rapporté précédemment que les maisons Chabad du monde entier seraient, d’après un bon nombre de services de renseignement, des centres d’activité du Mossad œuvrant sous couverture d’activités religieuses.

Les agents du RAW sont intervenus dans la résidence de luxe du couple à Kochi, alors que des réunions tardives impliquant des suspects sous surveillance des services de renseignement indien, s’y tenaient. Le couple israélien vivait à Kochi depuis près de deux ans. Après que des preuves d’espionage furent présentées par les services de police et de renseignement au district Ernakulum de Kochi, celui-ci décida de l’expulsion du couple israélien.

Les juifs de la secte Chabad et le Mossad ont été obligés d’abandonner leur ancienne base de Goa, dû à une recrudescence de la surveillance de la police fédérale indienne et des agents du RAW, leurs activités sont suspectées d’importer des cargaisons d’héroïne d’Afghanistan et de les exporter vers l’Asie du sud-est et les Emirats Arabes Unis à destination de l’occident. Le mossad israélien et la secte Chabad ont relocalisé leurs opérations à Kochi, qui a remplacé Goa comme point de transit majeur pour la drogue.

De plus, le suspect des attentats à la bombe de Mumbai David Headley aurait maintenu des contacts avec le Mossad et leur station de Goa avant les attaques terroristes. Il aurait également eu des liens avec le consortium maffieux d’Ibrahim au Pakistan ainsi qu’avec le groupe terroriste Lashar-e-taiba, dans la planification d’attaques terroristes  fausse-bannière en Inde. Lorsque le feu vert pour les attaques sur Mumbai fut donné, les hommes de main d’Ibrahim décidèrent sd’utiliser cette occasion pour attaquer également leur concurrence dans le commerce de la drogue, ceux de la maison Chabad.

Kochi a aussi servi, d’après les sources du renseignement  indien du WMR, de centre de communication clandestin pour les sous-marins israéliens de la classe Dolphin et son contingent de nageurs de combat opérant dans l’océan indien et la mer d’arabie. Les sous-marins cibleraient l’Iran dans le cas d’une ouverture des hostilités entre Israël et l’Iran.

Les services de renseignement indien pensent également que les israéliens de Kochi ciblaient les communications secrètes de la base navale indienne de Kochi, le quartier général de la marine indienne pour la région sud. En ciblant la base navale de Kochi et son renseignement anti-sous-marins là et sur l’île de Willingdon, les Israéliens augmentaient leur capacité de prévenir les forces israéliennes des mouvements de transit du sud de tous les vaisseaux de guerre dans la région, incluant l’Inde, la Chine, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France et de leur passage vers les eaux de la Mer Rouge et de la Mer d’Arabie.

Rabbi Zalman et sa femme ont nié toutes les accusations contre eux et ont insisté sur le fait qu’ils rencontraient des gens jour et nuit pour rendre service à la communauté juive locale.

Nos sources nous disent qu’après des années de manipulation par le Mossad, les services indiens du RAW ont finalement pris la décision d’agir contre une cellule majeure du Mossad opérant dans le pays.

* * *

L’auteur Wayne Madsen est un ancien officier de la marine américaine qui opéra un des premiers programmes de sécurité informatique pour la marine. Il travailla ensuite pour la NSA et le centre de données de la marine américaine au ministère de la défense américain. Madsen est membre de la Society of Professional Journalists (SPJ) et du National Press Club.

 

Ingérence impérialiste en Syrie: Le Mossad contrôle les services turcs

Officiers turcs arrêtés : le Mossad de plein pied dans l’insurrection en Syrie.

 

Al Manar,

 Url de l’article original:

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=50899&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

Les aveux des officiers turcs arrêtés en Syrie la semaine passée révèlent que Tel Aviv est impliqué dans le mouvement d’insurrection mené par des bandes armées dans ce pays pour renverser le régime de Bachar el Assad.

Selon le correspondant de l’agence iranienne Fars News à Damas, citant des sources sécuritaires syiennes, sept des 49 officiers turcs arrêtés ont reconnu avoir été entrainés par le Mossad israélien pour perpétrer des opérations terroristes. Ils affirment aussi avoir entamé des contacts avec l’Arabie saoudite et le Qatar.

Le Mossad aide l’ASL?

L’un d’entre eux indique que des commandos israéliens se sont infiltrés dans le territoire syrien et apportent leur aide à l’armée syrienne libre (ASL). Selon lui, le Mossad a aussi dépêché une équipe en Jordanie pour entrainer des membres d’Al-Qaida venus de la Libye et les envoyer en Syrie combattre l’armée régulière syrienne et semer le chaos dans ce pays en y perpétrant des assassinats ciblés et des bombardements dans quelques villes syriennes. La Turquie est de mèche avec l’entité sioniste vu qu’elle a envoyé ses officiers suivre des entrainements en Israël, avoue l’officier turc, selon Fars news, citant des sources syriennes sécuritaires.

Des sources syriennes, les autorités se gardent de publier la totalité des aveux de ces officiers et refusent de les livrer aux Turcs. Elles ont posé comme condition de restituer les officiers syriens et les membres de l’ASL, de s’engager à ne pas armer les groupes terroristes et à contrôler ses frontières pour empêcher le passage d’armements et l’infiltration d’éléments terroristes, et que la République islamique d’Iran soit la partie qui parraine l’accord.

Les aveux dévoilent aussi les activités du Mossad dans plusieurs pays arabes, notamment dans la région du Golfe, au Bahreïn, au Qatar, en Arabie saoudite et en Jordanie.

11 mille djihadistes se préparent à envahir la Syrie ??

Dans le même contexte et selon le site en ligne du journal arabophone Al-Bina, la région située entre Ramtha et le nord de la Jordanie est désormais une zone militaire fermée comptant 11.000 terroristes armés, de nationalité libyenne et autres, qui ont pour mission de mener le Jihad contre la Syrie en échange de 1.000 $ chacun par mois. Sachant que ce sont Riyad et Doha qui les financent. Citant des sources syriennes, le journal écrit que des forces spéciales qataries et britanniques sont assiégées dans des tunnels qui s’étendent de Baba Amr à Homs jusque dans une région proche de la frontière avec le Liban.

Des drones américains sur la Syrie ?

Par ailleurs, une télévision américaine a révélé que des drones américains surveillent les événements en Syrie Un “bon nombre” de drones militaires et des services de renseignement américains opèrent au-dessus de la Syrie pour suivre les attaques des militaires contre l’oposition et les civils, a rapporté Samedi la chaîne américaine NBC.

Ces vols d’avions sans pilote ne constituent pas une préparation à une intervention militaire américaine. a ajouté la chaîne qui cite des responsables américains de la défense s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents