Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Les Sayamin de Jacob Cohen. Interview

Publié par Diatala sur 26 Septembre 2010, 12:59pm

Catégories : #Actualités : Antisionisme - Sionisme- Israël-

AB-17

Jacob Cohen m’a fait parvenir cet interview accordé à Franck Abed (écrivain et essayiste) que je publie pour vous.

Jacob Cohen ( bio) est en premier Français, fier de l’être, ensuite il se dit de confession et d’éducation juives.

Jacob Cohen semble être un homme intègre cherchant à instruire et à alerter les citoyens français sur l’emprise sioniste exponentielle qui s’exerce en France et le rôle que jouent les Sayanim, des espions de la "Diaspora" (informateurs en hébreu) qui travaillent pour le Mossad ( les services secrets israéliens) dans tous les domaines d‘activité.

Pour beaucoup de citoyens, juifs et non juifs, ces sayanim trahissent sciemment leur pays ou celui qui les accueille. Nous pouvons ainsi dire à juste titre qu’ils sont des traîtres œuvrant secrètement pour un pays étranger sans pour autant leur attribuer un pouvoir absolu et sans limite ou penser que cette stratégie vient d'une intelligence supérieure ou d'un génie hébraïco-juif.

Si tout ceci est grave et doit être combattu, car ils s'infiltent partout, ces sayanim ne sont pas différents des autres nationaux, dans d'autres pays, travaillant pour des services secrets étrangers, comme à Cuba, en Chine, en Iran ou ailleurs. La cupidité, le manque de reconnaissance et le besoin d'exercer un vrai ou pseudo pouvoir font tourner la tête à beaucoup, ainsi nous retrouvons des collabos, des vendus, des stipendiés partout dans le monde et à toutes les époques.

Jacob Cohen a été sioniste dans sa jeunesse et il est également un ancien franc-maçon. Dans son roman «Le printemps des Sayanim » et dans cet interview il nous parlera de la création d‘une loge exclusivement judéo-sioniste au sein de cette société laïque, du rôle des goys sionistes en France et en Europe initiés ou placés à des endroits stratégiqueset exerçant parfois de hautes fonctions pour servir les intérêts de l'Etat juif, trahissant ainsi leur propre patrie.

En y réfléchissant, ces goys, eux,  sont pires que les sayanim. Ils servent un état confessionnel, un état exclusivement juif pour les juifs, tout en défendant les vertus de la laïcité et en faisant passer les intérêts d'Israël avant ceux de la France. Certains, et sur surtout des hommes politiques se rendent-ils compte du ridicule et de la bassesse de leur double langage, de la perte de crédibilité qui s'en suit à leur égard et envers la politique française  elle-même?

Jacob Cohen dénonce également la puissance coloniale d’Israël, son arrogance face à son impunité permanente, la façade de cette démocratie se révélant être un état fasciste, le mépris des Israéliens envers les Séfarades, poussés à émigrer sur la terre de Palestine, et le mépris total affiché des dirigeants de ce pays pour les peuples arabo-musulmans et surtout envers le peuple palestinien. Il évoque aussi le rôle de BHL, de Claude Gouasguen, du président de SOS racisme, association crée par des Juifs sionistes et entièrement dirigée et manipulée par eux, et de bien d’autres.

Après l’écoute de ces vidéos je souhaite revenir sur la diaspora et ajouter pour ceux qui l'ignorent que la découverte de nombreux et très importants documents retrouvés en Egypte, étudiés et traduits par d’éminents archéologues, philologues et historiens, parfois de confession juive eux-mêmes, ne laissent à ce jour aucun doute sur la non factualité de la Bible hébraïque. En démontrant que l’histoire du peuple juif n‘est fondée que sur un mythe et une fiction, de facto, la diaspora juive en fait elle-même partie.

La réalité est bien différente de ces belles conquêtes épiques et de ces allégories qui servent encore aujourd’hui de prétextes aux colonisateurs étrangers juifs sionistes  pour s‘approprier un pays qui ne leur appartient pas et qu’aucun dieu ne leur a promis.

Il n’y a pas de peuple juif ou de race juive mais une religion juive, et comme l‘Exode et la Diaspora ne sont qu'un mythe, le retour sur la terre promise ne peut donc avoir lieu à aucun moment. D’ailleurs les Haredim et les Hassidim, selon la Bible et la Torah, disent en gros ceci : « Dieu a banni et condamné les Juifs à l’exil pour avoir péché en étant pervers et dévoyés, et ils attendent le Messie qui les sauvera en les faisant revenir en terre promise.

Si l'on suit le Tanakh littéralement ou le Figaro, aucun messie n'est venu à ce jour, et en observant les exactions et les crimes sionistes...le Messie n'est pas prêt d'arriver à mon avis... A moins de le faire apparaitre par magie ou hologramme au-dessus de la mosquée Al Aqsa en dupant une fois encore le monde.

Cette diaspora juive n’est donc qu’un sophisme érigé sur la conversion au judaïsme de certains groupes de personnes en Europe, en Russie et en Afrique du Nord. Ainsi un juif ashkénaze ou séfarade n’a aucun lien ancestral, ni aucune descendance directe avec un véritable hébreu de Palestine ( sauf ceux qui ont émigré volontairement, selon Shlomo Sand, lire son livre). IDEM pour un Chrétien de France, de Chine, d'Amérique du Sud ou des USA, il n’a aucune filiation directe ou aucun atavisme avec les habitants de Galilée, le pays de Jésus.

Les descendants des Hébreux  de Palestine sont...les Palestiniens, et non les convertis dans les autres pays, au fil des siècles.

Nos aïeux furent tour à tour convertis par les Romains, la communauté juive d’Espagne est issue d’Arabes judaïsés, les Arabes islamisèrent les pays qu’ils conquirent et certains juifs sont devenus musulmans et vice et versa, et les Berbères juifs ont été judaïsés avant les conquêtes byzantines sans pour autant venir d’une quelconque diaspora.

Mais pour forcer à la création de l'Etat juif, regroupant tous les Juifs de l'univers, l’ethnicité partagée devenait l'argument trompeur idéal pour s’imposer en force.

Le paroxysme de la tromperie affirme aujourd’hui qu’un patrimoine génétique commun existe entre tous les juifs de la terre.

Ben !… Alors si nous sommes simplement de confession chrétienne, musulmane, bouddhiste, hindouiste ou taoïste, nous avons tous, en tant que croyants, un patrimoine génétique commun ? 

Mais alors !... Et pour ne citer qu’eux. Quel est le patrimoine génétique de Madonna ? Chrétien ou juif ? Et celui de Richard Gere ? Chrétien ou bouddhiste. C’est à en perdre son yiddish !  (langue germano-slave et non sémite )

Mais qu'importe que l'on soit juif arabe ou de Varsovie,  un chrétien ou un musulman. L'essentiel n'est-il pas que cette humanité vive en paix et en harmonie.. car ne l'oublions pas, nous venons tous de la même Source ? ..

 

 


Franck ABED reçoit Jacob COHEN (2/3)
envoyé par GENERATIONFA. - L'info internationale vidéo.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents