Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Les Féministes, fermez-la ! Merci

Publié par Diatala sur 5 Décembre 2012, 16:14pm

Catégories : #Gender- Mariage homo- GPA- PMA

Ca.JPGMesdames, que vous soyez au gouvernement ou que vous soyez les membres d'un lobby ou les deux à la fois cessez de parler en notre Nom et de nous prendre en otages pour satisfaire vos délires paranoïdes qui abaissent au plus haut point les femmes...la plus part du temps.

Qu’il soit question des Femen, des Poussy Riot et des nombreux clones de Caroline Fourest vos revendications et vos actions grotesques ne concernent que vous. On ne mélange pas les torchons avec les serviettes, sachez-le. Car aucune vraie femme ne peut accréditer vos comportement publiques névrotiques ni vous soutenir puisque vous êtes exactement à l’opposé d’une femme qui s’incarne dans toute sa féminité et sa sagesse.

Votre soi-disant libéralisation de la Femme n’est qu’une farce ubuesque qui ridiculise  et rabaisse toutes les femmes.  La liberté ne s’acquière nullement comme cela ni en recherchant à être l’égale de l‘homme ni en revendiquant des droits égalitaires et encore moins de cette façon. 

Nous pensons qu'à ce stade, tellement l'inepte fait partie de vos raisonnements, qu'il est possible que vous et ce gouvernement arrivent même un jour à proposer de supprimer les VC séparés pour les rendre unisexe.

 

La liberté s’acquière à la naissance et surtout ensuite en ne se posant aucune question sur son genre sexué, c’est à dire en faisant justement le contraire de ce que vous prônez et allez instituer dès les plus petites classes.

En étant soi-même, et en acceptant qui nous sommes, aucun trouble de la personnalité ne peut venir troubler la force innée qui est en nous ; tout simplement. Or, en se construisant avec cette culpabilité idiote, celle d‘être née femme, donc en vous croyant inférieures à l‘homme, vous entretenez ce que vous dénoncez et détestez. Le vrai dominant est celui qui sait se dominer lui-même et non celui qui domine les autres ou qui croît les dominer.

Ensuite pour revendiquer qu’elle chose il faut être ou se sentir lésé. C’est de toutes évidences votre cas et non une généralité.

La seule injustice, c’est vrai, est celle salariale si nous parlons des droits. Le viol et la violence sont un autre sujet. Et il est beaucoup trop grave pour que vous vous l'accapariez de cette manière totalement inique ; surtout de cette façon stupide et terriblement dangereuse pour celles que vous dites vouloir protéger.

Sachez aussi, bande de bécasses décervelées, que nombreuses sont celles comme moi qui n’ont jamais pensé une seule fois à devenir l’égale de l’homme puisque nous ne sentons nullement inférieur à lui. De plus vous vous discréditez vous-mêmes en voulant imiter et en imitant les pires côtés des machos que soi-disant vous détestez et combattez. C'est pitoyable.

Si encore vous aviez pris leurs meilleurs côtés ! Mais non, la vulgarité, les attitudes, les slogans et les paroles obscènes sont pour vous un must manifeste. Et quand vous exposez dans des positions avilissantes, alors que vous combattez l'exploitation de l'image toujours sexualisée ou  sexuelle de la Femme, vous leur donnez raison et agissez en véritables félonnes. Mais le pire reste que cela les excitent encore plus d'un côté, et que vous le savez, et que de l'autre leur mépris s'aggrave envers les femmes. C'est quand même le paroxysme de la bêtise, celui d'un nombrilisme exacerbé et une attitude bipolaire caractérisée. 

source photo

L’avortement lui a sans doute été la pire chose qui puisse arriver aux femmes, et même aux hommes, puisqu’il a permis de les déresponsabiliser totalement en banalisant le rapport sexuel et en niant les risques inhérents à celui-ci. L‘aspiration est ainsi venue effacer les traces fœtales de l‘inconséquence ou de l’irresponsabilité majeure des deux partenaires pour la glorifier au nom de la liberté de jouir sans entraves de son corps et pour enfanter au seul moment désiré. C'est une régression majeure. 

La vérité cependant est que chacun doit réfléchir à ses actes avant, et non après, et surtout ne pas faire supporter à la société les frais financiers de ses propres erreurs, errements, fantasmes et désirs incontrôlés.

Cette loi et cette prise en charge par l’Etat ont ainsi permis d’annihiler dans ce domaine la conscience et le respect de soi pour les remplacer uniquement par des droits sans avoir des devoirs de responsabilité et de maturité de conscience.

Il fallait au lieu d'instaurer cette pratique, plus que barbare, responsabiliser et éduquer dès le plus jeune âge. Puis plus tard, dès le collège, amener les jeunes des deux sexes à avoir des rapports sous contraceptif.

D'ailleurs la vérité est que les avortements sont en augmentation constante et dépassent les 250 000 par an à une époque où de nombreux moyens existent pour éviter de passer par cet acte lourd de conséquences. 

Un acte qui a été volontairement banalisé et qui a été voté sans doute pour arranger en premier les pervers VIP et, ou, les violeurs pédophiles qui mettent enceintes leurs jeunes victimes et ou leurs maîtresses.

Capturer-2.JPGPour finir je veux préciser que souvent je me suis retrouvée face à ces féministes, et même un jour, face à l'une des plus connues d’entre elles. Et bien, croyez-moi, elles DETESTENT les femmes et les hommes aussi. Elles ont toutes des rancœurs, des ressentiments ou des traumatismes qu’elles n’ont jamais réglés ou transcendés et qui souvent sont liés à l’enfance, soit au père ou à la mère, voire aux deux, ou qui sont dûs à leur relation décevantes avec les hommes. Et quand elles ont été trompées, alors elles détestent et méprisent encore plus les femmes surtout si elles sont plus jolies ou plus jeunes qu'elles, et tout autant celles qui sont équilibrées. C'est terrible comme elles peuvent parfois être méchantes. Il n'y a qu'à voir leur tête d'ailleurs de manière générale.  

Voici des slogans auxquels je réponds et qui existent depuis l’origine du Fémin-isme et qui démontrent ce que je viens de dire. Ils viennent  de toutes évidences de femmes frustrées mais principalement de lesbiennes grandement névrosées  :
« Nous ne sommes pas des trous, Femmes révoltons-nous ! Non à la libre mise à disposition du corps des femmes par le patriarcat-capitalisme »

Mais qui vous demande de l’être et de l’accepter (hormis le viol) ? N’est-ce pas votre propre choix consenti de séductrice que vous tentez de refouler pour vous donner bonne conscience et vous redonnez une virginité morale à deux balles ? 

Néanmoins, vous ne ferez croire à personne que de défiler seins nus ou entièrement nues n'est pas fait pour plaire à certains hommes, les provoquer et les exciter ? Votre combat est donc nul et d'une fumisterie gigantesque que seules les crédules et les imbéciles applaudiront. 

Il semble plutôt que ces slogans soient avant tout de l’amertume, celle de celles qui ont été déçues et, ou plaquées, et qui cherchent désespérément à se recaser ou celle qui conduit à détester les hommes.

Cependant par cette double attitude séductrice/castratrice vous entretenez toujours ce que vous dénoncer. Mais c'est le but de ceux qui vous manipulent.

photo

«A bas l’ordre bourgeois Et l’ordre patriarcal/ A bas l’ordre hétéro Et l’ordre capitalo/ Nous les gouines, les lesbiennes. Les vicieuses, les infâmes. Nous aimons d’autres femmes. Nous briserons nos chaînes. Ne rasons plus les murs ! Aimons-nous au grand jour»

«Organisons la solidarité entre femmes pour nous défendre de la violence des hommes. Tordons les couilles au machisme !!! Dégagez machos, les femmes auront votre peau ! Hommes, vous ne violerez / dominerez / exploiterez plus tranquilles, les féministes prennent les ciseaux ! / s’organisent ! Le féminisme n’a jamais tué personne, il serait peut-être temps de s’y mettre».

La violence, le mépris et le machisme des hommes ne peuvent être combattus et ne seront pas éradiqués par une quelconque solidarité fémin-iste, mais en détruisant les dogmes religieux et politiques qui ont permis de les créer et de les institutionnaliser depuis des millénaires, en supprimant le porno, le hard, en abolissant la prostitution dans tous ses aspects et tout ce qui avili et déshonore la femme. C'est l'unique moyen de lui redonner ses titres les plus anciens de noblesse et qui sont de très loin bien antérieurs et supérieurs à l’homme ; et en faisant non pas un pseudo travail collectif mais en le faisant sur soi. Quand à la seconde partie, ce genre de slogan ne peut qu’aggraver la violence de ces hommes et leur mépris dès que l’on tente de les castrer. En plus il est inouï de vouloir publiquement qu’ils cessent d’être violents en ayant comme seule réponse et comme unique solution la violence.

Toutefois vos actes, vos slogans et vos revendications pornos doivent réjouir la mafia qui vous instrumentalise et qui gère aussi les autres domaines précités.

« Impunité et arrogance des agresseurs. Les femmes s’organisent. Vont vous faire payer ! ». Si c’est vrai pour la première et la seconde partie, la dernière n’a aucun sens puisqu’elle inclut la vengeance. Ce qui est un des pires ressentiments puisqu’il bloque l’accès à l’élargissement de la conscience, donc sa propre libération et son propre épanouissement. C'est dire aux femmes qui vous écoutent : Allez pourrissez-vous la vie et l'ADN, rongez-vous de l'intérieur en vous nourrissant de vengeance.

« À toutes celles qui savent que le monde sera féministe ou restera barbare ». Le monde de demain ne sera JAMAIS JAMAIS féministe, mais il redeviendra féminin par l’ouverture de conscience des hommes et des femmes. Et les seuls alliés de la vraie femme pour ce changement sont les vrais hommes, et non des ersatz des deux.

 

Cependant dans la liste ici des slogans féministes je n'en ai trouvé seulement qu'un seul avec lequel j‘étais entièrement d‘accord « Toutes les religions sont misogynes et autoritaires ». Mais comme les féministes et ces lesbiennes ne montrent que de la misandrie et de la misogynie.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents