Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Le premier « marié » homo de l’Oise arrêté pour pédophilie…

Publié par Diatala sur 1 Mai 2014, 17:27pm

Catégories : #Abus- Pédocriminalité- Violence- Prostitution

marie-gay-oise-pedo.jpg

 

MédiasPresse :

Suite au dépôt de plusieurs plaintes, Daniel Thibaut, 64 ans, originaire de Compiègne, a été mis en examen pour actes de pédophilie et placé en détention provisoire à Liancourt, le jeudi 17 avril. Le parquet de Senlis est chargé de l’affaire. Le sexagénaire avait été le « premier marié gay de l’Oise ». Le mariage avait été célébré par Evelyse Guyot, adjointe au maire, le 6 juillet 2013, à l’hôtel de ville de Compiègne, en présence de nombreux médias. Curieusement, ceux-ci n’ont pas été aussi prompts (hormis la presse locale) à informer de ce nouvel épisode dans la vie du « premier marié gay de l’Oise ». Ben alors, où elles sont nos grandes chaînes de télévision et leurs équipes d’investigateurs ?

Sans tomber dans les généralisations abusives, il convient de rappeler ici qu’Alfred Kinsey, artisan de la révolution sexuelle, écrivait en 1948 que, selon ses études, 37% des homosexuels mâles avérés avouaient avoir eu des rapports sexuels avec de jeunes garçons de moins de 17 ans.

Il y a peu, Médias Presse Info avait également dénoncé le fait que la commune de Montreuil honorait Jean Le Bitoux, militant homosexuel et défenseur de la pédophilie.

 

Dans un entretien accordé au magazine homosexuel Illico en mars 2001, Jean Le Bitoux (1948-2010) déclarait :

« En France, l’homosexualité vient d’une culture pédophile avec André Gide. En 1968, il existait même un comité d’action pédérastique révolutionnaire. Dans le discours du G.L.H. [Groupe de Libération Homosexuelle] à partir de 1975, il y a tout un héritage du F.H.A.R. [Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire] notamment sur la question pédophile. À l’époque, il s’agissait de libérer son corps, libérer ses fantasmes. Il ne faut pas oublier qu’à cette époque-là la majorité est à 21 ans, ce qui est bien tard. Dans les années 1970, tout est à libérer y compris l’enfant qui est corseté comme la femme, comme l’homosexuel. Aujourd’hui, on ne parle plus du tout du même enfant. L’enfant des années 1970 était l’esclave d’une vieille civilisation, l’enfant d’aujourd’hui est extrêmement sacralisé. [...] Tony Duvert tenait une rubrique dans Gai Pied où il affirmait : la question pédophile existe et certains gays sont pédophobes et ils considèrent que l’émancipation des homosexuels se fera sur le dos des pédophiles. On a inventé un homosexuel qui laisse de côté la question pédophile. [...] Aujourd’hui, je pense que les pédophiles sont toujours les boucs émissaires des homosexuels. Le débat n’est plus du côté d’un espace de liberté que les pédophiles n’ont toujours pas, mais du côté de la jeunesse des homosexuels. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents