Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Le Pouvoir conceptuel pour la manipulation des Masses(vidéo)

Publié par Diatala sur 31 Janvier 2012, 18:47pm

Catégories : #Complot - Nouvel Ordre Mondial

3401421370_351dced474.jpg 

Le Pouvoir conceptuel et la manipulation des Masses

Ce genre de vidéo, que l'on trouve en masse sur le Net, attire de nombreux visiteurs qui se réjouissent et qui sont parfois stupéfaits des dénonciations qui y sont faites. C’est clips sont devenus une sorte de concert de voix messianiques qui parcours la Toile.

Mais attention, car aucune entité propre n‘est dénoncée et aucun responsable n’est cité. Et sous l'apparence d'aide et sous le couvert d'informations secrètes révélées se cachent souvent autre chose.

Dans la plupart de ces vidéos se trouve un générateur de peur, un levier anxiogène, et de plus aucune solution concrète n'est proposée. Seule l'effroyable manipulation imprègne les esprits. Il ne faut donc pas se laisser accaparer par l'aspect de ces soi-disant témoignages d‘entraide fraternelle. Car une des techniques de manipulation consiste à dévoiler aux yeux de tous le complot afin de désamorcer son effet boomerang en habituant le maximum d'individus à sa présence et à son action. Ainsi la répétition des mêmes messages conditionne les comportements pour leur retirer tout aspect de surprise et toutes attitudes velléitaires. La répétition est un moyen d’endoctrinement qui induit l’habitude d’un certain type de discours pour finir à la longue à accepter un état de faits en ne voyant plus les dangers et en neutralisant l‘objectivité et le libre arbitre de ceux qui l'écoutent.

3244134143_b7429a5b45.jpgCertes, ce qui est dit est vrai, mais certains vont se satisfaire de cette critique et de ces dénonciations sans changer quoi que ce soit à leurs comportements et à leur vie. Ils deviennent dans ce cas encore plus inactifs qu’auparavant en croyant que le fait de savoir ce qui se trame dans leur dos est largement suffisant pour y faire face…au cas où.

L’information subliminale est d’induire la peur et des angoisses qui vont se mêler à ce pseudo sentiment de sécurité, né de la connaissance d’un complot. Malgré ce sentiment de sécurité, puisque l’ennemi serait identifié, certains vont s’en satisfaire sans pourtant ne pas ressentir un effroi et avoir peur de tout (d’eux-mêmes) en se pensant être impuissants face à une telle machine de destruction.

2713792963_5019201e68.jpgVous comprendrez ce double langage en écoutant ce qui est dit sur les drogues et l’alcoolisme dans la vidéo. Mais ces comportements d'addiction sont avant tout et en premier des signaux pour prévenir qu’une introspection et qu’une remise en cause sont nécessaires et qu’un effort sur soi est vital pour supprimer le désordre informationnel qui crée ces alertes.

Si le flot informationnel des connaissances acquises devient une pression trop lourde, qu’il est faux, qu’il est mal interprété et qu’il s’entremêle, la réaction et les réponses à ces messages du mental et du corps seront tout aussi confus et douloureux jusqu' à ce que le tri et l'ordre soient rétablis. 

Mais le fait d’asséner que ces comportements sont des maladies et qu’elles sont les pires des addictions, elles sont enregistrées et imprimées comme telles et deviennent une réalité. Ensuite, cette réalité étant créée, de facto s'établit une pathologie qui, nous dit-on, ne peut être traitée que par la médecine conventionnelle et par d’autres drogues. Comme il y a plus de drogués par la médicamentation, que, par les drogues dures ou douces, on marche sur la tête pour le bonheur de Big Pharma.

6340176959_82765129c0.jpgAlors l’alcoolisme et la consommation de drogue sont-ils vraiment une maladie ou ne deviennent-ils pas à la longue, et par laxisme, un choix délibéré d'enchaînement et de confort puisque leur prise offre des moments d’amnésie et d’anesthésie qui conduisent hors de la réalité à laquelle le consommateur veut échapper, pour se fuir lui-même, et non la société comme il aime à le répéter ?

N’est-ce pas aussi le statut accordé de malade ou de victime qui le conforte dans son refus de ne rien décider pour laisser ce choix à d’autres, à des tiers ? Si il y a échec, il se dit qu’il n’est en rien responsable.

La conviction d’être malade induit un fatalisme, et quand il devient impératif de changer et de se faire face, l’épreuve semble insurmontable sans une aide médicale. C’est l’illusion de croire que…

Il ne faut pas oublier que seule la croyance ou la foi que l'on met dans une information matérialise et active une réalité, et ce, de manière positive ou négative. Un virus ne sera pas activable chez certains et le sera pour d'autres. Tout comme la peur qui est liée au manque de confiance en soi sera génératrice de nouvelles croyances qui ouvriront la porte à différents signaux d‘alerte.

4582789354_33710ecd78.jpgCroyez-vous qu’un médicament a l’intelligence de se dire : Tiens ! Une fois dans l’estomac je fonce précisément là où ça fait mal pour éradiquer l’ennemi. Je passe dans le ventre ou dans le sang, je m‘arrête à la station foie, vessie ou cerveau, je scanne le centre de la douleur et je l’attaque avec mon fusil d'assaut ? Ou est-ce vous qui envoyez des signaux chimiques à vos neurones pour activer l’information placée dans la molécule ( croyance informée) ?

Avez-vous déjà vu un malade du cœur prendre une pilule pour éviter une attaque et ainsi la neutraliser en cinq secondes ? Qui agit : la molécule syntétique qui donne un ordre à la vitesse de l’éclair, ou lui ?

2531818216_6666998260.jpgDonc, prendre conscience qu’il existe un complot ourdit par une poignée de grands et de petits malfrats est important. Mais ne pas savoir comment y faire face ou ne rien faire pour qu’il implose de lui même est le plus alarmant. Et c’est grâce à ce sentiment d’impuissance et de croyances qu’il peut exister et se mettre en place.

Si certains vous disent que les complots n’existent pas, alors demandez leur pourquoi il existe autant de disparités, de famine et de guerres, pourquoi des écarts aussi vertigineux existent entre les salaires et les conditions de vie, pourquoi sont-ce toujours les mêmes qui paient pour les crimes et la casse d’une poignée d’autres qui ne cesse elle de s'enrichir ;  par hasard peut-être ? Le complot est une arme qui existe depuis la nuit des temps et qui sert à œuvrer simplement caché et, ou, en faisant croire que l’on agit pour le bien de la communauté alors que c’est l’inverse.

Il est donc vital d’abolir toutes nos croyances, de croire en soi et en ses nombreux potentiels, de savoir dire stop et non, de vouloir changer sa façon de penser et d’écouter, celle de consommer et celle de se soigner pour arriver à Savoir afin d’élargir sa conscience personnelle inhérente à la conscience collective pour inverser la vapeur.

Il faut aussi cesser de mélanger et de confondre responsable et coupable, spectateur et acteur, criminel et victime et leur degré respectif. Nous sommes responsables et devons l‘assumer et cesser d'accuser toujours les autres. Nous ne sommes que les spectateurs de nos vies et nous sommes aussi des victimes consentantes. Ceux qui œuvrent contre l’humanité sont eux, acteurs, coupables et criminels. Il faut de ce fait cesser de subir pour choisir.  Et nous devons cesser d'accepter qu'il n'y ait qu'une poignée de dominants pour des milliards de dominés. 


Les 6 Principes de la Manipulation mondiale : (11min)
- Premier Principe : Idéologique
- Deuxième Principe : Chronologique
- Troisième Principe : Factuel
- Quatrième Principe : Économique
- Cinquième Principe : L’Arme du génocide
- Sixième Principe : L’Arme de la guerre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents