Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Le génie du Judaisme de BHL

Publié par Diatala sur 15 Février 2010, 21:34pm

Catégories : #Culte -Mythe - Religion- Réincarnation Esotérisme

laurent-ruquier-20040423-938.jpg

Le génie du Judaisme de BHL mis à mal par les découvertes et les traductions de l'écriture cunéiforme mésopotamienne



Nous avons assisté samedi soir et, de surcroît, sur le service public lors de l’émission de Laurent Ruquier «On n’est pas couché » a une soirée exclusivement juive (comme le dira Eric Zemmour avec humour) avec des peoples tels que BHL, Arnaud Klarsfeld,Yann Moix et...Eric Zemmour.
Nous avons assisté à une propagande inouïe et déplacée sur le culte voué par certains au Judaïsme, dans un Etat laïque, alors qu‘il est interdit aux musulmans de s‘exprimer de cette façon sur un même plateau sans que le lendemain tous les médias et certains politiques ne s‘en offusquent.
A l’heure où le lourd débat sur l’identité nationale souhaite rappeler nos appartenances et nos devoirs envers la République, avec son principe infrangible de laïcité, son refus des communautées dominantes, il est autorisé que certains éructent leur supériorité religieuse à la télé en se vautrant avec délectation dans les abysses du cynisme, en poussant au communautarisme religieux dans des discours empreints, certes de métaphores, mais évidents, même pour le non-initié.
Si le monde musulman est stigmatisé par un microcosme politco-médiatique caché derrière sa propre burqa d’ostracisme, invisible aux yeux des crédules, en nous rappelant régulièrement et d’une manière très insidieuse combien d’arabo-musulmans vivent en France, qu’ils sont un danger et une menace pour notre avenir et notre identité, que dire alors des juifs sionistes qui accaparent les plateaux télé pour nous asséner leur morale, parfois si immorale, et qui se multiplient de plus en plus dans les médias et les milieux politiques sans que personne n’ose s’insurger et les critiquer de peur de passer pour un antijuif ? C'est vrai que la liberté d'expression est de plus en plus sous contrôle ; mais quand même.

eric-zemmour-2819558nkdos_1350.jpgEric Zemmour qui dernièrement avait dit qu’il se sentait en premier juif avant de se sentir français, cette fois-ci a mené le débat d‘une manière moins partisane et assez objective, même objective et honnête.
photos-culture-cinema-Yann-Moix_articlephoto.jpgYann Moix (ici en vidéo surtout la 2éme) ayant sans doute le complexe de ne pas être un vrai juif, un pur juif, et devant ne pas fumer que des Gitanes, a été pitoyable, insultant pour toutes les victimes et pour les non-juifs. Drapé dans un ridicule et une arrogance sans nom, il nous explique ceci : "Roman Polanski a été injustement et violemment critiqué par la « Meute » par ce qu’il était simplement Juif ; que ce procès d’intention était aussi abominable que celui intenté à Dreyfus ; que les Juifs depuis toujours n’étaient que les seuls coupables aux yeux de l’opinion, les seuls pouchassés et seules victimes d‘erreur. Puis, sous prétexte que les parents de Polanski sortaient du ghetto, Polanski pouvait, pour ainsi dire, se permettre de droguer, de violer et de sodomiser une jeune fille de 13 ans, et qu'enfin Polanski ne pouvait pas être jugé comme un citoyen lambda de par sa judéité et son talent de cinéaste". Si si c'est vrai. !!
roman-polanski.jpgEt Laurent Ruquier de préciser qu’il avait tenu des propos très durs contre la Suisse dans son dernier livre en disant ceci : «J’aime Polanski et je hais la Suisse» en traitant la Suisse de «pute», de «Gestapoland» de «pays inutile», «nul» et «fondamentalement antisémite», puis dans le journal Le Matin et sur Facebook il traite ses compatriotes de «mous salauds», rien que ça ! et de tout le reste.
C’est tout simplement honteux, abjecte ! et on laisse de tels individus se pavaner avec leur panier empli de ....., de conneries puantes et de haine sur une chaîne payée par nos impôts. STOP ! Où allons-nous ?
Ce fou du roitelet BHL a même dit à Zemmour : «Qu’il avait une forme d’antisémitisme dans ces propos». Le comble  !

Sa défense du judaïsme basée uniquement sur leur souffrance, sur la Shoah et sur le statut de victimes permanentes qu’ils s’attribuent, est une insulte grave envers les autres peuples qui ont souffert et qui souffrent encore de nos jours, qui sont massacrés et dépouillés de leurs biens.

L’Urgence est d’aider ceux qui souffrent aujourd’hui et non d’aider ceux qui sont morts hier. La commémoration depuis 65 ans, plusieurs fois par jour et par an, de cet horrible drame, ne laisse plus aucune place malheureusement aux autres victimes actuelles ou passées ; quelle injustice pour eux.
Ce comportement hystérique de Yann Moix lors de son exposé illustre des dérapages inacceptables autorisés par certains, pour certains, et incriminés chez d’autres alors que leurs propos sont beaucoup moins véhéments et orientés religieusement.Cette séquence et cette émission ont pourtant été la scène d’un intégrisme rejeté par les penseurs du politiquement correct et personne n‘en parle.

jpg_bhl.jpg Celui que certains désignent comme un philosophe alors que sa sagesse ressemble d’avantage à celle des intégristes ou des fondamentalistes dans leurs positions manichéennes, celui qui ne voit que par la politique israélo-américaine, celui qui ne défend que les plus forts, qui exhorte au droit d’ingérence, qui se dit...Juif athée et, enfin, celui qui se voudrait être un partisan acharné de la laïcité, en invoquant la supériorité juive vient d’écrire un livre dans lequel 300 pages sont consacrées au génie du Judaïsme et en nous expliquant ici que ces derniers : "doivent être des juifs d'affirmation dans leur vie", que les Juifs sont en quelque sorte un phare pour le monde et en disant textuellement ceci devant les caméras : « Les Juifs ont quelque chose à apporter au monde» et « ils ont une traduction de pensée qui fait honore à la culture humaine ». Oups !!!!! Si si c’est vrai tout ça ! Et il dit défendre la laïcité !
Et Zemmour de dire : "vous êtes incohérent", d'un côté vous reprochez aux musulmans leur affirmation religieuse et d'un autre côté vous dites aux juifs de s'affirmer !" Et BHL de répondre sans complexe : "le Judaïsme n'est pas tout à fait une religion". Ah ! Comme nouvelle, ça, c'est une nouvelle. Détruire des forêts pour écrire autant d'inepties et payer une redevance pour entendre cela, est un sacrilège.
De plus son soutien indéfectible à Israël fait pourtant honte à une démocratie qui se dit défendre les droits de l’Humain.

Son ego, au paroxysme de la suffisance, et son manque de prise de conscience sur le réel sont purement et simplement vomitifs. L’écrivain défend le souverainisme ; mais ça dépend duquel, évidemment, si il est américain c‘est bon pour lui dans son combat pour le mondialisme. Par contre, il condamne celui qui octroie, comme il le dit lui-même : « un permis de chasse pour tuer les innocents et faire naître les injustices». Je suis morte de rire d'entendre cela !!!!! Alors, dans ce cas, qu'il critique Israël et la politique de Washington si il veut être cohérent. Il a même nié les victimes au phosphore de l'opération "Plomb durci" qui ont été confirmées ensuite par le rapport Golstone. 
Sachant que dans son for intérieur il pense que les USA et Israël ont tous les droits, une fois de plus, ses propos restent inintelligibles et inintelligents auprès du public.Que d'indigence intellectuelle dans toutes ces gesticulations.
Enfin …il délire le dandy, et être né avec une louche en argent dans le bec n'assure pas le talent ni même le sens analytique.
Il ne doit pas connaitre les origines du Judaïsme que je cite plus bas et il refoule d’une manière un peu aisée les guerres commises par l’Occident et surtout les exactions, les vols et les crimes commis par l’Etat d’Israël. Ces prises de position partisanes et politiquement orientées lui retirent de ce fait tout crédit et toute notion de philosophie qui pourrait lui être accordé.

Vouloir se faire passer pour un intellectuel et un philosophe n’est pas chose facile quand l’incohérence règne, que la mauvaise foi est manifeste et que l’empathie et la compassion ne sont que des mots vains pour tenter de duper les esprits les plus faibles.
Le bellâtre au brushing parfait et à la chemise trop immaculée nous parle de son combat pour les droits de l’Homme et de sa compassion pour les victimes des guerres et des génocides dans divers pays soigneusement choisis par lui, bien évidemment, sans pour autant, comme tous les autres d’ailleurs sur le plateau, évoquer un seul instant le sort des Palestiniens ni celui du rôle d‘Israël dans ces guerres meurtrières et iniques et sans évoquer une seconde son colonialisme monstrueux. Deux poids deux mesures.
une-des-deux-tombes-a-char-les-roues-du-vehicule-sont-bien-.jpg Le génie du Judaïsme ?
Les néo-chercheurs et les néo-scientifiques qui sont dotés aujourd’hui d’une technologie plus adaptée, plus performante et d’un sens critique plus aigu, réécrivent petit à petit l’Histoire.
Cette absence de sens critique empêchait les dogmes de s'écrouler, d’être remis en question et les tabous de se briser puisque les théories érigées en lois absolues ne devaient pas être contestées.
Les religions, les systémes dominateurs, le darwinisme et le créationnisme vivent leur dernières heures. Même l’astronomie doit réinterpréter ses théories et ses conclusions. Le XXI siècle sera une révolution des esprits de par la fin de ces dogmes qui ont anéantie la conscience de l‘humanité en faveur d‘une élite toujours identique ; même si la politique et la finance remplacent les religions, ces dernières continuent malgré tout d’œuvrer dans l’inconscient. Il est donc urgent d'instaurer une vraie démarche spirituelle de libération.
52178_1401870970.jpg 
Ainsi les nouveaux exégètes, paléologues, paléographes, paléoanthropologues, mythographes, astrophysiciens, historiens et archéologues nous invitent dans de nombreux ouvrages, en librairie, à reconsidérer nos connaissances imposées par l’orthodoxie régnante et à balayer d‘un revers de la main ces trop nombreux sophismes qui nous ont fait nous égarer, nous éloigner de la vérité et qui ont permis tant d‘abus et d’injustices à l‘encontre des peuples. Un travail impossible pour certains car nous ne pouvons concevoir une autre réalité qu'en fonction de l'élargissement de notre propre conscience.

180px-Bm-epic-g.jpg aa.jpg
Depuis plus de 120 ans des découvertes importantes ont été passées sous silence ou détournées des yeux du public comme celles les Tablettes d’argile retrouvées dans l’ancienne Mésopotamie, Sumer, Ur, Ninive, Uruk, (les + anciennes écritures à ce jour) celles de Nag Hammadi en Egypte, celles du désert de Taklamakan en Chine, au Pérou et au Mexique, dans l'histoire incroyable des Dogons du Mali qui connaissaient déjà à l'époque, comme les Sumériens(Sumer-3800ans) toutes les planétes et leur composition, celle des Hopis d'Arizona et bien d’autres sur tous les continents.
Un silence coupable s’est abattu sur nos écrans et dans nos livres de peur que tous les enseignements acquis ne s’écroulent dans la conscience collective et qu’un séisme ravageur ne vienne détruire la vie de ceux qui ont menti, qui continuent de nous mentir et de ceux qui se sont tout bêtement trompés.
Nous apprenons que l’histoire du Livre des Hébreux, le Tanakh, n’est que la copie falsifiée de textes retrouvés en Mésopotamie, en Akkad, en Assyrie, en Babylonie et en Egypte. Un scribe, enfin des scribes sans scrupule (ils seraient quatre ou cinq sur plusieurs siècles) ont pioché dans l’Enuma Elish, l’épopée de Gilgamesh, celle d’Atrahasis, dans le codex d’Hammurabi, dans les croyances et les codices de l’ancienne Egypte pour se construire une identité et pour modifier à leur convenance les récits religieux dits, mythographiques par certains et évhéméristes par d’autres, et  pour se construire des textes juridiques. 
Ces scribes misogynes, osons le dire, ont en premier lieu éradiqué le culte féminin pour l’ériger en un culte monothéiste, masculin, profondément phallocrate et dominateur ; puis ils ont viré les nombreux dieux de Sumer, d’Akkad, d'Assyrie, de Babylonie et d‘Egypte ; même si la Genèse reste sans équivoque quand elle parle d’Elohim, désignant un pluriel et des Néphilims.
Il faut bien avouer que depuis les premières versions en araméen, en hébreu, les traductions de la Septante, celle de la Vulgate, celle de l’Historiale et les divers conciles qui ont fait de très nombreuses manipulations à l'avantage du clergé, et non pour celui des croyants, avec des retraits et  des ajouts successifs, la Bible nous en fait perdre notre latin.
Le Christianisme reprendra à son compte plus tardivement les mêmes récits ; avec tout autant d‘irrespect et de misogynie envers les femmes dans l’écriture d’évangiles, de lettres et d’épitres comme ceux de saint Augustin, saint Paul et par d’autres écrits comme ceux de Tertullien par exemple, pour ne citer qu‘eux.
Mais le livre apocryphe d’Enoch, aussi très violent, retiré du canon biblique car jugé dangereux par la théocratie, est clair. Les princes, les rois et les puissants(Clergé compris) doivent se faire du mouron pour s'être rendus coupables d'abus sur les faibles, en déshonorant et en ensanglant la Terre et en bafouant le vrai Dieu.
La Justice sera rendue, dit-il.

St Thomas : Le royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi. Pas dans les édifices de bois et de pierre. Fend le morceau de bois et je suis là. Soulève la pierre et tu me trouveras.
Evangile apocryphe de la Paix du disciple Jean où Jésus honore la Mère au même titre que le Père ici

eve.gif 800px-Goatfishes_Louvre_Sb19.jpg
Le texte de la création, celui du déluge, ceux sur la cosmogonie (Tiamat, Nibiru pour Sumer), l’astronomie et la présence, du, ou des serpents évoquant la race reptilienne et des dieux venant du ciel se retrouvent dans des récits i-den-tiques sur tous les continents(dans 244 cultures). Est-ce un hasard ? Ils le sont sur le fond uniquement, sur la forme les noms et les personnages sont diffèrents en fonction des civilisations, des cultures et des pays, mais ne change rien.
Ces découvertes montrent également que des sociétés antédiluviennes ont permis de transmettre leurs savoirs aux homo-sapiens et que les dieux et les déesses n’étaient en fin de compte que des hommes et des femmes très évolués technologiquement et ayant des pouvoirs psychiques et cosmo-telluriques, perdus depuis.
Pour certains chercheurs notre civilisation serait excessivement ancienne, 200000/300000 ans  et elle aurait été la victime de plusieurs destructions massives et de plusieurs reconstructions, dont le déluge.
Mais revenons à notre génie juif. Comme la sauce n’était pas encore assez épaisse et assez indigeste pour le commun des mortels et, pour que celle-ci puisse l’empoisonner, le clergé naissant devait imposer une théocratie sans faille, une monarchie religieuse qui dominerait le peuple par la  foi aveugle en un dieu afin de conquérir et de s’installer dans un pays en son nom.
Le fondamentalisme, dans l’interprétation des textes, ne devait surtout pas être remis en question et, pour cela, la culpabilité et la peur devaient être les deux éléments fondamentaux, les deux piliers, les deux leviers par lesquels la domination allait s’exercer dans les esprits et par laquelle un obscurantisme allait s’abattre implacablement sur les peuples, pour y régner encore de nos jours.
imagesAfin que le peuple ne puisse se rebeller, s’émanciper et s‘interroger sur ses origines, il devait avoir peur et obéir aveuglément à un dieu puissant, cruel et à la main destructrice. La Genèse, est révélatrice sur ce sujet, elle est un texte plus qu’intéressant à étudier en tentant une lecture herméneutique des faits pour se rendre compte de la violence et de la cruauté de ce dieu, de certains de ses anges et de certains de ses fils.
Tiamat.jpgUn dieu de l’Ancien Testament qui a usurpé la Création et les créations  inscrites sur des tablettes d'argile antérieures de 2000 ans à Moïse, celle également d’une grande déesse sumérienne, puis en y ajoutant sa propre vision délétère de la relation au Divin qui, en fait, nous en éloigne dans les trois religions monothéistes de la réelle Source divine et de la Création. Puis des dieux tels qu’An, Enki, Enlil et les déesses telles que la  très grande Nammu (mère primordiale de la Terre et du ciel ), Innana (Isis) et Ninhursag disparaitront pour donner naissance à ce dieu unique. Et Atrahasis sera tout simplement remplacé par Noé, le Dilmun par l'Eden, Enki mange les plantes défendues par la déesse Ninhursag et sera remplacé par Eve, la fauteuse, puis avec Adam pour la faute originelle, et le décalogue de Moïse et le Mosaïsme, puis le Judaïsme seront inspirés, non pas par Dieu, mais par ces autres croyances et par le code Hammurabi babylonien.
Difficile à admettre, car nos esprits se heurtent et s'enferment dans des schémas prédigérés et millénaires, en pensant qu'ils ne sont que la vérité puisqu'ils ont été digérés sans problème aucun par nos ancêtres ; donc pourquoi seraient-ils faux.
Les découvertes de Galilée et celles de ses précédents maitres de l'Antiquité sur la sphéricité, l'héliocentrisme et non le géocentrisme de la Terre ont été refusées par la Science et l'Eglise et l'impiété et l'hérésie s'abattaient sur ceux qui osaient remettre en question ces dogmes ; beaucoup de sang a coulé, c'est vrai ; mais aujourd'hui personne ne risque de procès ou de finir sur un bûcher pour croire à un autre début, à une autre origine, à une autre genèse.
VPES000Z.jpgEn y introduisant un péché originel incombant en premier à la femme, puis à Adam, ensuite un enfer pour ceux qui ne respectaient pas la Loi, et une culpabilité de tous les instants avec une épée de Damoclès en permanence au dessus de nos têtes pour ceux qui s‘éloignaient de ce dieu, ces hébreux refoulés, ayant quand même quelques troubles de la personnalité, pour n’employer qu’un euphémisme, et leurs descendants monothéistes, sont parvenus depuis plus de 3000 ans pour les Juifs (date non confirmée car depuis ces découvertes certains datent la rédaction du Livre à l'époque de l'Exode en Babylonie - 597 ) 2000 ans pour les Chrétiens et 1400 ans (Hégire 622) pour les Musulmans, à entretenir le mensonge pour conserver leur pouvoir sur les peuples, en privant ainsi les êtres humains du libre-arbitre, de liberté et de la quête du véritable Dieu et du chemin spirituel qui y mène.
Ces mensonges ataviques et millénaires sont encore aujourd’hui le sceau, la marque innée avec laquelle nous naissons. La faute originelle, qui n’a jamais existé, a conduit des centaines de générations à avoir peur et honte, à vivre dans l'angoisse des géhennes, à expier des péchés qui n’en étaient pas, et à faire mourir de trop nombreux croyants qui pensaient avoir offenser Dieu.
Moise.jpgCet artéfact (dit divin) a conduit la plus grande partie de l’Humanité dans l’obscurité, la haine des autres, les guerres et les injustices. Il serait temps de rendre à César ce qui est à César en rendant au vrai Créateur ce qui lui appartient. Le génie du Judaïsme ne se résume donc qu’à un simple pillage et en une simple falsification d’anciens textes venant de Mésopotamie et d'Egypte pour s‘approprier le pouvoir et exiger par le sang une terre qui ne leur a jamais été promise par Dieu. Pas très glorieux ni pour eux ni pour les Chrétiens d‘ailleurs.
La Terre de Palestine appartient bien en premier aux descendants des autochtones, qu’ils soient aujourd'hui musulmans ou juifs, mais en aucun cas aux seuls Juifs nommés injustement "le Peuple élu de Dieu pour la Terre promise".
La paix est donc possible. Que la Vérité se fasse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents