Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Génocide animal et élevages concentrationnaires : un milliard par an en France

Publié par Diatala sur 12 Octobre 2010, 09:25am

Catégories : #Vivisection et Abattage

 

vue-ensemble.jpg

Les conditions des élevages concentrationnaires :

Une souffrance continue de l’animal depuis la naissance jusqu’à l’abattage

Privation de tous ses instincts, de mode et d’espace de vie

Modification des gènes et comportement mutant

Malformation des organes

Aucune lumière, sauf artificielle

Aucune sortie extérieure

Aucune saillie, sauf artificielle

Aucun espace vital, sauf des cages et des box très exigüs au sol grillagé

Blessures, mutilations, paralysie et meurtrissures régulières, principalement des pattes

Maladies, infections, prolifération de salmonelles 

Aucun protocole d’hygiène absolue  n'est respecté dans beaucoup d'usines

Déjections et excréments souvent non nettoyés

Cadavres parfois putréfiés souvent non ramassés

Antibiotiques obligatoires

Castration obligatoire

Débéquage pour les poules obligatoire 

Maltraitance, échaudage vivant un acte cruel, dans certains élevages 

Souvent agonie sur la chaîne  et perte de conscience par saignement

Trop souvent des conditions de transport et de manipulation non règlementaires  et mettant en souffrance les animaux

Trop souvent le non-respect des normes en vigueur et normalement obligatoires

Souvent des conditions d’abattage également non règlementaires, stressantes et douloureuses. 

1milliard d'animaux sont tués en France par an pour combler les fosses septiques. 

4955343560_1e7159096f.jpgNos chaînes de télé recevaient hier le criminel de guerre, Tony Blair, tel un héros, tel le parangon de l’éthique. Il était l’invité exclusif, donc sans contradicteur, et pour cause, de plusieurs plateaux pour faire la promotion de son livre. Tony en plus est lâche puisqu'il n'assume pas les opposants à sa politique mensongère, guerrière et criminelle.  

Non seulement il est un criminel en liberté qui a ordonné le massacre de millions d’innocents, mais la France pays des droits de l’Homme lui fait sa promo pour qu’il continue à nous vendre ses sophismes éhontés et ses mensonges grossiers et grotesques. Il ne reste plus, au caniche bien propret des USA, que son charme trompeur pour convaincre. Mais il n'exprimera aucun regret ni aucun repenti. Il nous expliquera même que la guerre contre le terrorisme, qu’il a entièrement organisée avec ses potes détraqués, se poursuivra durant peut-être une génération. Merci Tony et à quand la case prison !

Vache encore vivante se débattant

abattage-1.jpgMais je vais laisser Tony avec sa sombre conscience et parler d'un autre crime de masse, celui des animaux.

Sur Canal + en seconde partie était diffusé le reportage « Spécial investigation ». Le premier thème était sur les dessous du business de la viande halal. Un reportage sur l’abattage montrait le rituel précédant la mort de chaque animal séparément les uns des autres. Mais pourquoi ne pas y inclure également le rituel pour la viande casher qui est exactement le même, sauf, que, dans la loi musulmane l’animal doit-être tourné vers la Mecque ? Ensuite le reportage s’intéressait exclusivement à l’escroquerie des marchés pour les produits halal alors qu'elle est identique également pour le casher.Pourquoi encore cibler les pratiques arabo-musulmanes ? Lire mon article ici sur les faux produits casher et halal.

Ensuite le second sujet portait sur les défenseurs et activistes écologiques militants contre l’élevage industriel intensif. 

maltraite3.jpgL’association L214, dont je vous conseille la visite du site, est allée en caméra cachée ou avec des autorisations filmer différents élevages concentrationnaires. Le résultat ferait vomir le plus gargantuesque des carnivores…si il a conscience que l'animal à une conscience. 

Nous y voyons également une députée UMP stupide, défenderesse de la cause animale ( contre les corridas) qui vient s’empiffrer lors d’un buffet végétarien et qui ensuite face à l'agent d’un lobby venu la pousser à ne pas voter pour - Une journée nationale sans viande - se met à avoir un discours d’une indigence sans nom et contraire à la cause qu'elle défend.

L’élevage concentrationnaire implique de faire vivre toutes les espèces animales dans des hangars, sur du grillage, dans le noir, avec quelques lumières artificielles pour diriger le personnel, dans un espace réduit pour chaque animal, ou à plusieurs entassés les uns sur les autres sans aucune possibilité de se mouvoir et dans des conditions d’hygiène souvent insalubres. Mais les antibiotiques remédieront à ces inconvénients.

 cage-deteriore.jpgLes animaux vivent dans leurs déjections, fientes et parmi des congénères morts et putréfiés ; les mouches et les microbes y prolifèrent en toute liberté.

oeufs-bloques2.jpg Pour les poules, même condition d’élevage. Des œufs sont bloqués par des cadavres en décomposition, la fiente et l’urine servent de décor dans ces hangars où des centaines de milliers de gallinacés s‘entassent à en mourir.

gavage-canard.jpgPour les amateurs de foie gras la réalité du traitement des canards et des oies  des usines industrielles devraient leur couper l’envie d’en manger tellement les conditions d’élevage  et de gavage sont inhumaines.

P1000164.jpgPour les lapins les conditions sont identiques. Ils sont entassés à plusieurs dans des clapiers grillagés au sol où aucun ne peut se déplacer à son aise. Les femelles mettent bas sur le grillage et les lapereaux sont écrasés vivants à la naissance contre ceux-ci ou sous la mère qui n’a aucune possibilité de s’en occuper.

 P1020043.jpg.

rituel-4.jpgLes bovins, les ovins et la volaille sont suspendus par une patte souvent encore vivants, puis égorgés. Le tueur parfois doit retrancher la gorge de l'animal à plusieurs reprises quand il se débat encore. In fine le rituel de la viande halal et casher n'est pas plus barbare, voire moins.  

porc1.jpgLe reportage sur les truies et les cochons nous montre des conditions de vie et des procédés insupportables et extrêmement douloureux pour l‘animal. Les femelles sont toutes inséminées artificiellement et la parturition se fait dans une cage exigüe qui les séparent d'eux. Les mères ne pourront offrir que leurs mamelles, une barre les séparant de leurs petits. Beaucoup sont écrasés par le manque d’espace ou meurent par la suite de blessures. Les porcelets mâles sont ensuite castrés sans aucune anesthésie, à vif ( voir vidéo ci-dessous). Les hommes comprendront et pourront apprécier. Ensuite mâles et femelles ont la queue coupée et les dents limées sans aucune anesthésie, à vif.
 vache-reforme.jpgchargement-chevreaux.jpg

 cochon-elevage-1.jpg

Toutes ces viandes sont donc bourrées d'antibiotiques. Le stress et la souffrance continus de ces animaux leur font développer des toxines ingérées ensuite par les consommateurs. D'ailleurs une enquête a démontré que les carnivores étaient beaucoup plus agressifs que les végétariens en déclarant beaucoup plus souvent des maladies graves (La viande étant reconnue excessivement mauvaise pour l'organisme et la digestion.)

Poussins broyés vivants et abattage Charal ici

Après cela et la lecture des vidéos et du site icilink, BON APPETIT !

Enquête dans des élevages de lapins en France from L214 on Vimeo.

Abattage  par décapitation de poules pondeuses vivantes

 

Du foie gras mais à quel prix
Chaîne d'abattage : Des bovins encore vivants
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents