Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Le 500ème parrain de Marine Le Pen est un élu… franco-israélien

Publié par Diatala sur 8 Mars 2012, 14:38pm

Catégories : #Elus-Polique et étrangère-Scandales- Elections

sarkosylvain-1024x744.jpg 

Juif.org : Selon le site internet lepoint.fr ,le 500ème parrain ayant apporté son soutien à la candidature de la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen, ne serait autre que Sylvain Semhoun, élu de l'Assemblée des Français de l'étranger sur la circonscription d'Israël, résidant à Jérusalem. Ancien délégué de l'UMP en Israël, Semhoun se déclare déçu par Sarkozy et envisage de voter pour le Pen à l'élection présidentielle. Du côté de l'UMP, on explique sa déception par l'investiture aux législatives de Valérie Hoffenberg sur la 8ème circonscription des Français de l'étranger.


source : http://la-flamme.fr/

   Sylvain Semhoun, élu de l’Assemblée des Français de l’étranger sur la circonscription d’Israël, est un ancien délégué UMP en Israël.

   Il fallait donc que le 500ème « parrain » de Marine Le Pen soit un Français d’Israël. L’anecdote a fait sourire au QG du Front national, où l’on a récemment croisé Sylvain Semhoun, élu de l’Assemblée des Français de l’étranger sur la circonscription d’Israël. Profitant d’un passage à Paris, ce natif de Oujda (Maroc), résidant à Jérusalem, a tenu à remettre lui-même son formulaire de parrainage à Marine Le Pen.

Nicolas Sarkozy, Helene et Sylvain Semhoun 

    Qu’est-ce qui a donc conduit ce consultant à donner son paraphe au FN et à se poser en ultime sauveur de sa candidate ? « L’esprit civique », argue-t-il. Il eût été intolérable de voir des millions d’électeurs privés d’un candidat. » Il ajoute : « La bataille, je la préfère dans les urnes, plutôt que dans la rue. »

    Fondateur d’une antenne UMP à Jérusalem

   À l’UMP, le nom de Sylvain Semhoun n’est pas étranger. Jusqu’à récemment, il était délégué du parti présidentiel en Israël. Mieux que ça, il fut, dans les années 1990, le fondateur d’une antenne du RPR à Jérusalem, puis de l’UMP. En 2007, il mena activement campagne en faveur de Nicolas Sarkozy. Depuis, confie-t-il, « c’est la déception. Le président n’a pas tenu toutes ses promesses. Le ministère des Affaires étrangères n’a pas du tout rééquilibré sa position s’agissant du conflit (israélo-arabe, NDLR). Le président se dit à l’écoute du peuple ? Les Franco-Israéliens attendaient beaucoup plus de lui. »

     Son ressentiment à l’égard de l’UMP est tel qu’il n’exclut pas de voter Marine Le Pen à la présidentielle : « J’attends de voir l’intégralité de ses propositions. » Il dénonce les « préjugés » dont est « victime » la candidate du FN, qui jouirait, selon lui, d’une popularité grandissante en Israël.

    Du côté de l’UMP, on explique sa déception par l’investiture aux législatives de Valérie Hoffenberg sur la circonscription des Français de l’étranger qui comprend Israël.

                    – ————————- -

  – Cet élu de l’Assemblée des Français de l’étranger » pour la circonscription méditerranéenne, mensongèrement présentée par Le Point (sans doute par le FN et l’intéressé) comme « la circonscription d’Israël » [sic].

    Il ne s’agit évidemment pas de l’ultime parrainage, l’ Équipe de campagne Lepen2012 ayant présenté plus que les 500 parrainages requis.

    Cette propagande répond pour la direction à  faire croire qu’il existe bien une « vague bleue Israël ». Du 100% communautarisme pour ce qui semble être devenu le parti le plus sioniste de France.

    Dans cette article,  Sylvain Semhoun semble être motivé par une  misérable affaire de vengeance (la Loi du Talion…) : lui qui avait fondé l’antenne UMP de Jérusalem, en Palestine occupée, n’a pas digéré d’avoir été écarté au profit de sa coreligionnaire Valérie Hoffenberg pour les prochaines législatives.
En tout cas son ralliement au FN, qui ne fait aucun doute (il dénonce les « préjugés » dont serait « victime » Marine Le Pen), parle de la « popularité » de Marine en Palestine occupée, repose sans ambiguïté sur l’alignement sioniste de la candidate.

   On notera que notre présidente  n’hésite pas à accepter ce parrainage et à s’en servir pour se faire de la pub – alors même qu’il émane d’un étranger possédant la double nationalité contre laquelle elle s’est  prononcée !    
Cela est d’autant plus scandaleux pour un « binational » élu comme représentant de l’étranger, dont il est bien évident que ce sont les intérêts d’Israël qu’il défend et pas du tout les intérêts des Français de souche européenne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents