Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Laurent Louis : Suite de l'arrestation arbitraire et violente du député par la police

Publié par Diatala sur 10 Mars 2014, 13:41pm

Catégories : #Abus- Pédocriminalité- Violence- Prostitution

laurent-louis-police.JPG
Laurent Louis : Suite de l'arrestation arbitraire et violente du député par la police
Source : Laurent Louis
Message officiel du Mouvement « Debout Les Belges ! » : Arrestation arbitraire du Député indépendant Laurent Louis et de son responsable d’antenne de Charleroi Nicolas Geets. Ce samedi 08 Mars 2014 le Député indépendant Laurent Louis et son chef d’antenne ont été arrêtés par la police de Mons alors qu’ils récoltaient des signatures en vue de la campagne électorale dans les rues du centre-ville de Mons, l’arrestation arbitraire et musclée avec plaquage au sol a mené à la privation de leurs droits les plus fondamentaux.
 

Suite à l'arrestation arbitraire et violente effectuée par la police de MONS, le 8 Mars 2014, Laurent Louis a déclaré le dimanche 9 Mars 2014 :

« Ce dimanche, je suis sous le choc après l’agression subie ce samedi de la part de policiers montois qui avaient envie de bouffer du « Laurent LOUIS ». Ce qui s’est passé hier est intolérable et ne restera pas sans suites. Avec mon avocat, je compte bien déposer plainte pour les humiliations et les violences subies. L’arrestation d’hier fut totalement arbitraire. Contrairement à ce qui est écrit dans la presse, je n’ai absolument pas refusé d’obéir aux ordres de la police. Les policiers m’ont attaqué sans raison alors que j’étais totalement calme. Notre responsable de Charleroi, Nicolas Geets n’a en outre aucunement fait preuve de violences à l’égard de la policière qui prétend (mensongèrement ???) avoir le coude cassé. Il est intolérable que des policiers aient osé me dire que je n’aurais jamais dû mettre les pieds dans la Ville de Di Rupo. Où sommes-nous ??? Où est la démocratie ??? Hier, j’ai vraiment eu peur pour ma vie. Heureusement que j’ai été transféré à la police fédérale après avoir passé 6 heures au cachot. Aujourd’hui, je suis plus motivé que jamais ! Je serai dès ce dimanche midi présent à Liège pour une nouvelle récolte de signatures. Ce pouvoir corrompu, je veux le détruire avec vous ! Debout Les Belges ! »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents