Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


La France vendue aux Américains

Publié par Diatala sur 19 Novembre 2010, 13:22pm

Catégories : #Europe - OTAN- FMI- OMS - ONU

55420528.jpg 

Le Général De Gaulle doit se retourner dans sa tombe et hurler de colère en regardant L’Europe actuelle et la France devenir toutes les deux des marionnettes ridicules, en chiffon malodorant, dirigées par Washington et Tel-Aviv disparaissant de la scène internationale en tombant désarticulées et vidées de leur Essence : Grandeur et Indépendance.

Après les deux traités de coopération en matière de défense d'une ampleur sans précédent qui ont été signés entre la France et l‘Angleterre, voici le bouclier antimissile déployé en Europe.

 

 


Bouclier antimissile: la défaite historique de Sarkozy

Le sommet de l'Otan, qui se réunit aujourd'hui et demain à Lisbonne, va donc adopter la proposition américaine de déployer un bouclier antimissile en Europe.

 

C'est une défaite majeure pour la diplomatie française, qui, depuis François Mitterrand et les premiers projets américains, a toujours bataillé pour empêcher un tel déploiement.

 

Comme l'explique admirablement l'ancien conseiller stratégique de Lionel Jospin, Louis Gautier, dans une tribune au "Monde", il s'agit d'un premier pas vers une marginalisation de la force de frappe française- cauchemar de l'Elysée depuis le premier essai atomique dans le Sahara en 1960.

 

Paris a, semble-t-il, obtenu que l'Otan écrive noir sur blanc que la défense antimissile est un "complément" - et non un "substitut" - à la dissuasion nucléaire (alors que Berlin y était opposé).

 

Mais, ainsi que l'écrit Louis Gautier, "pour notre pays, en position de faiblesse, la complémentarité n'est qu'un accommodement qui vise à reconnaître, à côté de la défense antimissile, un rôle résiduel à nos armes nucléaires."

 

Il y a plus grave.

 

L'obession française depuis Charles De Gaulle a toujours été d'élargir l'autonomie stratégique de l'Europe.

 

Or, à l'évidence, ce bouclier, imaginé, construit et commandé par les Américains, réduit à néant ce rêve d'autonomie.

 

Quand elle avait un pied à l'extérieur de l'Otan, la France, qui a toujours eu un droit de vote au Conseil Atlantique, aurait pu s'opposer à cette évolution historique.

 

Mais, depuis qu'elle a rejoint le commandement intégré de l'Alliance, sa marge de négociation est quasiment nulle.

 

CQFD.

Source Nouvel Obs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents