Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


François Hollande : Un chant d'Amour pour Israël et ses dirigeants

Publié par Diatala sur 19 Novembre 2013, 15:03pm

Catégories : #Etat - Hollande- Valls-Elus- Gouvernement

ISRAEL.JPG
François Hollande : Un chant d'Amour pour Israël et ses dirigeants
Je savais avec certitude suite à l'article ici, qui dénonçait le coût de 760 années de smic pour le voyage de 2 jours de François Hollande aux États-Unis que ce genre de reportage serait diffusé pour faire digérer la pilule très amère et montrer aux Français que ces dépenses terriblement indécentes ne reflétaient pas en vérité la réalité de ses voyages et que Patapouf faisait le maximum pour respecter l'argent des contribuables et celui qu'il emprunte à la Finance pour creuser indéfiniment la Dette.
hollande-copie-2.JPGNon seulement ce reportage est grossier et un foutage de ......, mais cette tablée qui se trouve être dans une pièce moche et exigüe, pour tenter de faire croire que la simplicité est de mise et que l'ultra luxe est absent des voyages de Patapouf, l'est encore plus. Il ne manque plus que les confettis, les sarbacanes, les langues-de-belle-mère et les chapeaux pointus pour fêter la servilité de Hollande au régime sioniste.
Mais il faudrait savoir vont s'écrier certains : On lui reproche de gaspiller et quand il ne le fait pas on lui reproche aussi. - Là - c'est quand même une manipulation énorme et évidente. Les Français n'exigent pas non plus d'un président qu'il couche dans un Motel, mais qu'il soit libre et non servile, honnête envers eux, digne, respectable et respectueux de l'argent qui lui est confié et qu'il cesse de les prendre pour de sombres abrutis tous les jours. 
 
Toutefois c'est plutôt Netanyahou qui doit bien se marrer de voir un tel clown français qui fait même le chien - ici aussi - devant lui et les caméras pour avoir une caresse et des félicitations. On finirait même par donner raison à Netanyahou d'en profiter.
Ce qui est terrible car, si Pierre Bergé lui demandait de défiler sur char en string à la prochaine Gay pied, on peut se demander s'il ne dirait pas oui. 
 
Pitoyable et quelle honte pour la France ! Pense cependant une majorité de l'opinion.
 
Après cela il sera néanmoins difficile à Patapouf d'incriminer d'autres pays ou certains régimes en étant pris au sérieux et sans descendre encore dans les sondages puisque, avec 19%, il a encore une petite marge avant d'atteindre le permafrost et finir non pas comme un mammouth, mais comme le premier éléphant du PS à être congelé sur place.
 
Une question se pose : Sont-ils conscients ces gens imbus qui sont assis sur un trône éjectable de leur non-sens permanent absurde qui entraîne un rejet total de leur fonction et d'eux-mêmes  et qui ridiculise la France tout en mettant les Français en danger ?     
Mais des hommes aux ordres, qui font serment d'allégeance, ont-ils le choix ?. Oui, le choix est la seule chose que tout le monde possède en commun et la vie n'est qu'une succession de choix. Seuls les lâches n'en font jamais et sont ainsi manipulables quand d'autres ne le sont pas comme ci-dessous.
      
        
 

Le poète israélien Natan Zakh a déclaré : « J'ai fui d'un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste »

Le 10 novembre 2013, le journal hébreu Yediot Ahronot a rapporté que le grand poète israélien Natan Zakh a déclaré que le sionisme a échoué à réaliser son objectif. Selon lui, « l'Etat du lait et du miel » promis n'est maintenant que mal et corruption. Il a par ailleurs appelé à boycotter les colonies sionistes.
poete is


« Si j'avais su que le sionisme se concrétiserait dans un pays qui vit par l'épée, je serais resté en Europe. J'ai fui d'un Etat nazi pour me retrouver dans un Etat fasciste », dit-il.

Gaza est toujours sous un affreux blocus, ses roquettes reflètent une résistance légitime, a ajouté le critique littéraire, Lauréat du Prix Bialik (en 1982) et Lauréat du Prix d'Israël (en 1995).

Israël vit « aujourd'hui comme l'empire romain dans ses derniers jours. Ici, ils nous apprennent la haine et préparent des bombes atomiques, au lieu d'essayer de nous rapprocher de nos voisins dont nous avons volé la terre », a-t-il conclu.
Source
  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents