Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Énergie : Que la lumière soit...avec de l'eau de Javel

Publié par Diatala sur 24 Janvier 2012, 18:55pm

Catégories : #Energie - OVNI - Terre- Physique - Séisme- Spacial

 

3903973277_6740038a74.jpg

Énergie : Que la lumière soit...avec de l'eau de Javel

source : http://bioecologie.over-blog.com/

 

Un grand succès pour l’ingénieur mécanicien Alfredo Moser (Brésil) et le chef d’entreprise  philipin Illac Diaz (projet "Isang Litrong Liwanag") ! Les toits des bidonvilles d’Amérique latine et d’Asie sont en train de se couvrir de bouteilles d’eau… Il s’agit de s’éclairer en utilisant trois éléments basiques : une bouteille en plastique transparente, de l’eau et un peu de javel pour éviter que ce système deviennent opaque dans le temps via la formation d'un biofilm, la prolifération de bactéries... A moitié enchâssée dans le toit, la bouteille pleine d’eau transmet la lumière du soleil, par diffusion, à l’intérieur de la pièce, l’éclairant comme une ampoule de 50 watts (pour une bouteille de 1,5 L). Certains habitants ont pu ainsi diviser par deux leur consommation d’électricité ; et chaque bouteille permet d'économiser 17 kilos de CO2 par an, selon Illac Diaz. Bien evidenment ce système ne fonctionne que le jour. Mais comme, ces logements précaires sont très sombres, cet apport de lumière pendant la journée est fort appréciable.

Aujourd'hui, l'idée est reprise un peu partout dans le monde, d'Inde en Afrique du Sud, du Vietnam au Mexique, en passant par le Népal ou le Vanuatu. Certains ont reproché au principe de la bouteille solaire de figer ces populations « dans le rudimentaire », alors qu'il faudrait leur apporter des solutions bien plus confortables, à partir des nouvelles source d'énergies, comme le solaire ou l'éolien. Ce à quoi Illac Diaz répond : « Oui bien sûr, mais c'est très cher et peu de gens en profitent ». En tout cas, l'initiative de Illac Diaz a été saluée par les Nations Unies. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents