Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Dictature : Lancement simultané de campagnes de vaccination dans 112 pays

Publié par Diatala sur 13 Février 2012, 10:18am

Catégories : #Danger vaccination

Vous avez le droit de dire non et d'exiger de connaître la totalité du contenu qui vous sera injecté ; et que votre médecin vous signe un document selon lequel aucun effet secondaire ou létal n'existe. S'il refuse, ou que l'école ou l'organisme refuse de vous signer ce papier, votre corps vous appartient, il n'est en rien la possession de l'État et des laboratoires appartenant à la finance de Rothschild, Rockefeller, Lazard, Gates et consorts, donc vous pouvez refuser. Plus d'informations ici.


Info de 2010 que je remonte

Source : OMS (communiqué) http://www.populationdata.net

Pour la première fois, des campagnes de vaccination ont été lancées samedi 24 avril dans 112 pays et territoires des régions Amérique, Méditerranée orientale et Europe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), avec pour objectif d'étendre l'immunisation des populations.

La région Europe est confrontée à une stagnation de ses efforts pour réaliser l'objectif d'élimination de la rougeole et de la rubéole d'ici 2010. La vaccination contre la rougeole est dans de nombreux pays d'Europe occidentale sous les 95% recommandés et il y a des épidémies de rougeole dans certains de ces pays. « Nous aimerions, avec l'aide des Etats membres, saisir cette opportunité pour nous concentrer sur ce que les pays de la région ont besoin de faire pour atteindre cet objectif d'élimination », ont dit les organisateurs de la campagne de vaccination.

Dans les pays de la Méditerranée orientale, plus de 5 500 enfants chaque jour ne sont pas complètement vaccinés, ce qui représente 2,1 millions d'enfants n'ayant pas reçu le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche. En outre, chaque année 25% des décès des enfants âgés de moins de 5 ans sont attribués à des maladies évitables grâce à des vaccins. Un grand nombre de décès d'enfants dus à une infection à pneumocoques et à la diarrhée peuvent être empêchés grâce à de nouveaux vaccins disponibles.

Dans la région Amérique, des campagnes vont être lancées dans les zones frontalières du Nicaragua, à la frontière entre le Suriname et la Guyane française, et à la frontière entre Haïti et la République dominicaine. A la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, un événement conjoint est organisé à Las Cruces, au Nouveau Mexique, en liaison avec le lancement de la Semaine nationale de vaccination des enfants aux Etats-Unis. L'objectif dans la région est d'atteindre les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes, les populations âgées, les populations frontalières et isolées, les populations autochtones et les communes ayant une faible couverture en termes de vaccination.

Outre la vaccination d'enfants et d'adultes et la fourniture de vitamines, les pays prévoient une série d'activités, dont des ateliers, des séances de formation, des tables ronde, et des expositions concernant des sujets liés à la vaccination.

Les bureaux régionaux de l'OMS des régions Amérique, Méditerranée orientale et Europe, fournissent un soutien technique aux autorités sanitaires nationales pour organiser ses activités faisant la promotion de la santé.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents