Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Des Génies ! Où ? Où ça ? Gainsbourg plagiaire

Publié par Diatala sur 10 Septembre 2013, 15:17pm

Catégories : #Célèbres imposteurs et Impostures

benyonce-2.jpg

Beyoncé 

Des Génies ! Où ? Où ça ? Gainsbourg plagiaire

Des Génies ! Où ? Où ça ? Chacun a remarqué que si les plagiaires existent depuis la nuit des temps nous étions dans une période ou le plagiat se pratique à tous les niveaux, donc dans celui artistique également et peut-être encore plus. Ceux qui exercent dans ce dernier sont tellement peu talentueux, si mal inspirés, ou pas du tout, que la reprise de grands succès arrangés à la sauce du moment leur serviront à continuer d'exister, d'être au pinacle ou d'en installer d'autres. Quant aux acteurs, nous n'avons aucun vivier dans lequel se trouverait un ou une génie. C'est ainsi que des gens médiocres et même nuls peuvent passer pour des génies, quand d'autres sont simplement cooptés ou totalement fabriquer pour en faire un produit marketing et de consommation ordinaire mais avec pour la plupart une date de péremption connue.

B6.jpg

De jeunes enfants  débutent aussi leur carrière artistique en servant de jouets sexuels dans des partouzes pédophiles pour alimenter la machine hollywoodienne ou celle du disque avant de devenir de jeunes grandes stars déjà vieilles et qui seront très vite rongées par la drogue et l'alcool en passant leur temps entre de luxueux séjours aux Bahamas, des cures de désintox et de Botox, et avant leur 20 ou 30 ans. Disney sait aussi se servir des vedettes de ses séries pour en faire des espèces de mutants et de mutantes qui n'ont que pour seuls talents ceux de savoir être sexy, vulgaires, mimer le sadomasochisme ou le zoophilisme et être surtout très sexes et déjantés.

cyrus.JPG

Une ancienne vedette de soap opéra américaine, une de plus, Miley Cyrus, qui est âgée de vingt ans aujourd'hui, a appris elle aussi à allumer le feu avec comme seul instrument son corps et avec comme seuls talents celui de se mettre dans des positions d'actrice du X et de tirer la langue comme un chameau toutes les deux minutes.

Il faut pour arriver à briser la psyché et les valeurs d'une enfant lui mettre dans la tête de manière habile et détournée que de s'humilier en public est un must et que c'est le seul moyen de devenir une star.

Nous savons aussi que la plupart subissent un long lavage de cerveau, des traumatismes très importants et sexuels très tôt, et que l'accoutumance à une quelconque drogue ou des drogues est nécessaire pour continuer à les driver comme pratiquement pour tout ce troupeau qui est parqué dans l'enclos du star-système. Ces produits serviront de référents aux enfants influençables et surtout ils voudront les imiter.

5498049838_1fd2bf4fb2.jpg

Si nous savions que Gainsbourg plagiait, surtout Chopin et Beethoven, toutefois il était difficile de s'imaginer à quel point. Voici une liste certainement non-exhaustive de ces emprunts ou de ces dols puisque il sera également compositeur pour de nombreux chanteurs. Quoi d'étonnant ? Rien. Car quand une personne n'est pas un génie non seulement elle pique des idées, à ceux qui l'ont été, mais en plus elle doit boire et/ou se droguer pour être créative. Leur talent est donc artificiel. N'en déplaisent à ceux qui crient que la drogue est nécessaire pour que le génie s'éveille puisque le génie est un don naturel qui n'a besoin d'aucun artifice pour s'exprimer mais qui doit cependant être cultivé. Non pas avec des substances toxiques mais avec de la sensibilité et de l'intuition. Et ces personnes en règle génèrale ne sont jamais starisées et restent des artistes inconnus, voire ridiculisés comme l'ont été d'ailleurs la plupart de ceux qui deviendront les plus chers à titre posthume grâce à un tour de magie. Des génies qui sont souvent morts sans connaître le vrai succès qu'ils méritaient.    

Nous voyons aussi régulièrement des tableaux signés ou attribués aux plus grands peintres qui sont découverts par hasard. Le dernier en date serait un Van Gogh oublié dans un grenier. Le collectionneur pensait qu'il était un faux - ici. C'est le comble du ridicule pour un collectionneur. Mais chacun peut être septique quand nous connaissons la mafia qui règne dans ce milieu entre experts, vendeurs, receleurs et faussaires.

JJG.JPGMais que dire quand des archéologues israéliens retrouvent des artefacts et le palais d'un roi qui n'a jamais existé -ici.  Que c'est un artefake. Et quand les entreprises comiques du Sondage nous annoncent que Jean-Jacques Goldman est la personnalité  - Préférée des Français - même si il est un bon compositeur, on ne peut qu'éclater de rire quand nous savons que pas un jeune et qu'aucune personne âgée ne savent qui il est, et que, comme plus personne ne le voit jamais, ni ne sait pas ce qu'il fait, comment pourrait-il être préféré à d'autres qui sont ou restent présents et omniprésents ? D'autres, 99%, seront considérés comme de brillants experts et philosophes quand ils ne sont que de pitoyables penseurs et écrivassiers. D'autres encore seront considérés et décorés pour être de très bons écrivains. Le dernier en date est Yann Moix qui a pondu un pavé de 1100 pages ; quand même.

Un pavé pour parler de quoi ? De LUI...et dans lequel 300 pages seront dédiées à sa naissance et pour dire qu'il ne faut pas aimer sa mère. Si nous connaissions son sionisme déclaré, cependant son ego doit lui monter à la tête car l'autre soir il avait les yeux injectés de sang. Quoi il...? Il... . 

L'Artisanat d'un vendeur sur le marché de Tombouctou a plus de valeur in fine que tous ces piètres faux-semblants.  

 De l'imposture aux plagiaires -ici et MK 

Serge Gainsbourg, Initials B.B. :

 

Anton Dvorak, Symphonie n°9, 1er mouvement (à 2’04) :

 

2. Serge et Charlotte Gainsbourg, Lemon Incest :

 

Frédéric Chopin, Étude n°3, op.10 (utilisé également par JJ Burnel, The Stranglers, We were lovers) :

 

3. Serge Gainsbourg, My Lady héroïne :

 

Albert Ketélbey, Sur un marché persan (à 1’10) :

 

4. Jane Birkin, Jane B. :

 

Frédéric Chopin, Prélude n°4, op.28 (utilisé également par NTM, That’s my People) :

 

5. Serge Gainsbourg, Ma Lou Marilou :

 

Ludwig van Beethoven, Sonate pour piano n°23, appassionata (à 1’50) :

 

6. Jane Birkin, Baby alone in Babylone :

 

Johannes Brahms, Symphonie n°3, 3ème mouvement :

 

7. Catherine Deneuve, Dépression au-dessus du jardin (version Serge Gainsbourg en concert ici) :

 

Frédéric Chopin, Étude n°9, op.10 en fa mineur :

 

8. Jane Birkin, Lost Song :

 

Edvard Grieg, La chanson de Solveig (à 0’36) (utilisé également par Wax Tailor, Sometimes) :

 

9. France Gall, Poupée de cire, poupée de son :

 

Ludwig van Beethoven, Sonate n°1, op.2 (de 0’42 à 1’00) :

 

10. Charlotte et Serge Gainsbourg, Charlotte for ever :

 

Aram Khatchaturian, Andantino :

 

11. Bonus - Serge Gainsbourg, Aux armes et caetera :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents