Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Criminalité, drogue, délinquance : Comment s’en débarrasser d’où viennent-elles ?

Publié par Diatala sur 6 Septembre 2013, 08:40am

Catégories : #Actu : Les nouveaux tueurs-cannibales- délinquance

2562744977_9d18568636.jpg

Criminalité, drogue, délinquance : Comment s’en débarrasser d’où viennent-elles ?

Hollande, le Gouvernement et les Médias tentent de dévier la pitoyable gestion de la France et la grave crise qui la secoue mais aussi le problème syrien qui a été traité de manière totalement incompétente par les protagonistes suscités. 

Chacun sait que la délinquance et la criminalité sont un outil qui est devenu indispensable à n’importe quel Etat et qu’à certaine période elles sont brandies comme un épouvantail afin de faire peur aux volatiles que nous sommes. 

Les peureux vont ainsi avoir peur, ou très peur, et exiger des mesures rapides et efficaces. La réponse sera la répression et des lois de plus en plus liberticides qui ne résoudront strictement rien mais qui auront comme conséquence une restriction drastique des libertés individuelles sous couvert d‘une surveillance, d’une censure et des tas d’interdictions qui seront dites nécessaires pour apporter cette sécurité qui a été, ne l'oublions pas, demandée par certains citoyens eux-mêmes.    

4493562820_8739a56818.jpg

Générer la peur et l’insécurité est une stratégie simplette et vieille comme le monde, facile à mettre en place et qui grâce aux médias d'aujourd'hui a le mérite de pouvoir prendre des proportions tout à fait exceptionnelles. La manipulation des faits et celle de l’information seront également nécessaires et même si les premiers ne sont qu'une totale mise en scène.

L’affaire Merah est un bon exemple avec le cafouillage entre services secrets, l’Etat et les médias. Mais peut-être était-ce voulu ? Sinon les services secrets ont vraiment été très mauvais sur ce coup là puisque l’opinion dans sa très grande majorité n‘a pas été convaincue.  

r-MANUEL-VALLS-large570.jpg

Pour un ministre de l’Intérieur en mauvaise posture c’est aussi un moyen de redorer son blason, et en période électorale c'est un faire-valoir. Toutefois, de moins en moins, car l’opinion n’est plus totalement dupe.

Les attentats eux sont des moyens coercitifs quand certains rechignent à obéir. L'âne a un bouquet de carottes et les états leur bouquet de bombes.

 9365441210_315627d861.jpg

Si régulièrement Marseille fait la Une des journaux, cette ville aurait un taux de criminalité pourtant moins important que celui de la Corse. Toutefois cette ville a toujours été une des bases du très grand banditisme où services secrets et mafia opèrent.

Pourtant ce grand banditisme n’est pas à mettre dans le même sac que celui où se trouvent la délinquance et la criminalité des banlieues. Mais l’amalgame sera fait afin que l’opinion pense qu’à chaque coin de rue rodent des voyous de banlieue armés comme des terroristes et que le seul danger vient d'eux. C'est comme dire à un enfant qui serait sur le rebord d'une fenêtre au sixième étage : Attention ! Un carreau c'est dangereux car si tu le casses il peut couper.  

fc.JPG

La French Connection illustre bien cette différence puisque de petits délinquants ne peuvent en aucun cas monter et gérer des laboratoires secrets pour transformer la drogue et ensuite l’écouler et l‘acheminer dans la ville, sur tout le territoire et même de l‘autre côté de l‘Atlantique. 

Est-ce différent aujourd’hui ? Il serait très naïf de croire que ce trafic est passé dans les mains de ces dealers vivant dans des quartiers dits sensibles. Depuis l’invasion de l’Afghanistan, qui est devenu le premier fournisseur d’opium, la drogue s'écoule à profusion. De plus, non seulement la drogue est blanchie, et non pas par ces petits criminels, mais ses recettes le sont également par les grands pontes du blanchiment. Ensuite elles seraient injectées dans l’économie ou pour financer de nombreux trafics mais aussi des camps d’entrainement de terroristes etc, et même certaines campagnes électorales.

Ceux qui s’intéressent sérieusement à ces sujets le savent depuis longtemps puisque de nombreux auteurs et enquêteurs l'évoquent. Comme ils savent que le trafic de drogue mondial est géré à 95% par la CIA et le reste par différents services. Idem ou à peu près pour les armes. La frontière ou la différence, si elle existe, entre mafia et services secrets est donc très mince et très opaque. 

Ce trafic de drogue ( avec celui des armes) est sans doute celui qui nécessite la plus grosse logistique. Ensuite pour diffuser ces substances il faut ce que l’on nomme des Parrains, des Parrains/Agents, des agents de terrain et des dealers pauvres et riches. Dans ce trafic il faut maintenant y inclure celui des drogues médicamenteuses qui ne cesse de prospérer et dans lequel certains médecins sont complices directement ou de manière indirecte.  

2713792963_5019201e68.jpg

La cocaïne, dont personne ne s’inquiète, est toutefois un autre fléau. Mais elle reste un produit de luxe qui n'est consommé que par les stars ou le showbiz, la jet-set, le milieu des affaires, des animateurs, speakers et speakerines, certains politiques mais aussi des enfants issus de milieu favorisé. Sa revente dans ces milieux est quasiment libre et sa consommation quasiment toujours ignorée, donc impunie.

Or, nous constatons que cette consommation n’alarme personne alors que le fumeur de joints, assis lui devant son immeuble de banlieue, passera pour être un vrai délinquant et le petit receleur pour être un criminel en herbe.

Un drogué/dealer en cravate et une droguée avec une ceinture Chanel seraient donc eux respectables et sains d'esprit ? N’est-ce pas hallucinant ? Si. Mais quand une certaine opinion continue de regarder le doigt alors que le Sage montre l’Astre, comment s'en étonner. Et quand les politiques ne peuvent que brasser du vent quoi de plus normal.

S'il n'est pas possible de citer de noms, un certain public serait cependant terriblement surpris d'apprendre que ceux à qui il fait parfois totalement confiance, et qu'il voit comme étant des personnalités équilibrées, ne sont in fine que de grands et vrais drogués.

2266228737_3caf14af16.jpg

Un moyen facile d'en repérer et

d'observer ceux qui se frottent régulièrement le coin de la narine ou le bout du nez, et non pas de manière passagère. Ceux ou celles qui ont les narines irritées et la pointe du nez qui tombe car la cocaïne bouffent les cloisons nasales. Evidemment sans faire de ces indices une généralité.

Des hommes politiques en prendraient régulièrement mais certains de manière dite médicale et sans doute sous une autre forme.  

Il est vrai que pour arriver à ce très très haut niveau d’indigence intellectuel que nous trouvons aujourd’hui chez les médias, avec les émissions télévisées hautement et gravement toxiques, idiotes et perverses, la presse écrite qui ne sert plus à rien, la culture a-culturelle et la politique impuissante, pour ne citer que ces domaines, il faut un certain personnel et des artistes qui soient manipulables, décérébrés et tenus par quelque chose.  

5436798244_5f4134f748.jpg

Le meilleur moyen pour acheminer la drogue selon des experts serait les avions militaires comme cela se passe via l’Afghanistan. Ensuite les valises et les jets diplomatiques serviraient aussi à ce transport. La BBC et bien d’autres,mais aussi le Guardien,avaient dénoncé ce trafic des troupes militaires d’occupation qui s’étaient spécialisées dans le narcotrafic en Afghanistan [1]. De l’autre côté en importance nous avons la Colombie.

3419174234_c7b736e0c5.jpg

Pour que ce trafic soit possible chacun comprend qu’il est impossible que de simples soldats l’organisent et qu’il est nécessaire que certains hauts gradés et que des services secrets l’encadrent et le supervisent.  Le plus grand - convoyeur ou transporteur - d’héroïne et de drogue serait ainsi l‘Armée ou l’OTAN.  

STUP.JPG

Lutter contre la délinquance et la criminalité des banlieues est donc un géant leurre politique. Une farce cynique.

Toutefois de temps en temps un chef de bande et ses complices seront arrêtés et une grosse prise de drogue sera faite pour justifier le travail des différentes brigades et les salaires et montrer qu’elles servent au moins à quelque chose. C‘est aussi une condition indispensable pour préserver les trafics et, en plus, l'opinion est contente. 

Nous remarquons ainsi que seuls les effets produits par ces mêmes causes sont l'unique outil de travail des gouvernements. Une réponse est d’ailleurs toujours apportée sans produire le moindre changement. Ce qui fait que nous avons des tonnes de belles promesses qui ne sont jamais tenues, et des mesures qui ne sont pour ainsi dire jamais appliquées. Les causes elles ne seront jamais traitées et c'est pour cette raison qu'elles continuent à générer les mêmes effets mais toujours de manière plus toxique et exponentielle. 

film.JPG

C'est-à-dire que les gouvernements et la police ne peuvent être qu'inefficaces puisqu'ils ne s'attaquent seulement qu'aux symptômes. Ils agissent comme ces générations de pauvres médecins qui soignent les maladies avec des ordonnances mais qui ignorent volontairement ou par ignorance, ou incurie, la vraie raison ou cause du mal. Ils appliquent le protocole et ensuite celui des lobbys. Ce qui revient à dire que tous fourrent sous le tapis ce qui les dérangent, ce qu’ils ne comprennent pas ou ce qu'ils n'ont pas le droit de comprendre. Circulez y' a rien à voir, ni rien à guérir. Le mal est plus rentable.

Un invité du Grand Journal l'autre jour était un enseignant. Celui-ci se lamentait, comme sait si bien le faire un enseignant, car à ses yeux sa profession n'était toujours pas assez respectée ni comprise alors que lui considérait que ceux qui la constituaient étaient quasiment des héros en instruisant leurs élèves de leur savoir. Pour affirmer son propos il dira en substance ceci : Moi quand je vais chez le médecin et que je lui dis que j'ai un rhume et qu'il me dit, non vous avez la grippe, je l'écoute et je le crois car c'est un professionnel. No comment. Mais cela fait peur en entendant sa foi aveugle d'envoyer ses enfants à l'école. Entendre un prof dire qu'un diplôme suffit pour être compétent et intelligent est grave.  

 

 

2863225792_5a2093ab47.jpg

Le seul moyen pour éradiquer ce fléau serait donc d’arrêter la CIA, l’OTAN, d’être certain de la loyauté de ses propres services secrets et d‘être gouverner par des personnes incorruptibles.

Mission impossible me direz-vous ! Oui, en l‘état, puisque le chômage et la misère sont le seul très bon terreau sur lequel on peut déverser des tonnes de poudre blanche et d’herbe tout en faisant surveiller leur croissance et leur deal dans les quartiers par certains petits délinquants qui seront armés pour l'occasion et qui de ce fait deviendont ensuite de dangereux ou de potentiels criminels.  

im.JPGL’immigration massive, qui est appliquée légalement ou illégalement chaque année par tous les gouvernements successifs, est aussi le meilleur moyen de créer ce terreau indispensable dans lequel la misère, le chômage, l'oisiveté, l’insécurité, la délinquance, l’insalubrité, la désespérance, la colère et la facilité vont croître rapidement.

Plus il y aura d’immigrés et plus il y aura de bénéfices émanant du trafic de drogue, d’armes mais aussi des autres. Mais plus il y aura d’immigrés, dans un pays totalement asphyxié par la dette, plus l’Etat sera aussi obligé d’emprunter à la Finance pour subvenir à leurs besoins, verser les aides sociales, payer ces nouveaux chômeurs et leurs logements, et ce, tout en faisant semblant de travailler à leur meilleure intégration. Ce qui est un non-sens absolu.

Cet afflux continue est également indispensable pour maintenir les salaires bas et créer des tensions entre les diverses communautés et religions.

L'os à ronger est ainsi jeter à l'opinion et à la plèbe intellectuelle qui se réjouissent de ce frugale repas. Les immigrés sont ainsi un des arbres qui cachent la forêt dans laquelle les vrais prédateurs continent de vivre sans être observés, ni punis ; idem pour la pédophilie. 

carte.JPG

Mais pourquoi toutes ces personnes affluent-elles vers le Nord ou de l’Ouest pour y vivre de manière dégradante et avec un niveau de vie qui ne leur permet que de survivre ?

Les guerres, les conflits et les régimes totalitaires qui sont mis en place par les colonialistes, la mainmise et le pillage de leurs richesses en sont la seule raison. Cette politique de destruction permet également de former une quantité de mercenaires et de trouver des terroristes qui sont prêts à n'importe quoi pour un petit salaire.

 

C’est donc grâce à nos changements de comportement et à celui de nos mentalités que le système peut évoluer de manière positive et non en comptant sur des politiques qui sont incapables à ce jour d’éradiquer cette corruption, quand d’autres sont mis en place pour la protéger et la faire croître. C'est la Révolution des mentalités qui inversera les forces et non la Politique. Et comme le disait Ghandi par une désobéissance civile. 

La question finale sera celle-ci : Mais qui sont les pires ? Ceux qui profitent de cet état d’esprit ou ceux qui ont cet esprit qui permet qu’on les abuse tout en entraînant ceux qui sont lucides à supporter et à subir les conséquences de leur aveuglement ? 

Un grand nombre de personnes n'a pas conscience du très très haut degré de corruption qui perturbe et détruit tous les équilibres. Il ne voit que ce qu'on lui demande de regarder et de juger. Une certaine opinion se trompe donc totalement de combat et refuse de l'admettre. C'est ainsi qu'elle permet à la vraie corruption et à la haute criminalité de continuer de vivre. Cette opinion se trouve être toutefois dans tous les milieux sociaux et professionnels .  

 

Quand les crédules, qui ne sont pas tous des imbéciles, arrêteront de regarder le doigt alors un plus grand pas, que celui qu’aurait fait Armstrong, sera fait. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents