Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


CIA, OTAN, OMS, FDA : Des centaines de virus mutants issus des laboratoires injectés aux populations

Publié par Diatala sur 29 Juillet 2011, 11:42am

Catégories : #Alerte : Eugénisme- GPA-PMA-Mutilation- Euthanasie

 

3510782676_11f9bb0916.jpgAvant que vous ne lisiez l‘article ci-dessous, la peur et la croyance aveugle en chaque information induisent plus souvent les maladies qu‘elles ne les préviennent.

Le mot cancer est effrayant pour beaucoup de personnes. Pourtant de nombreux médecins et scientifiques ont autopsiés régulièrement des personnes âgées ou jeunes, décédées accidentellement, qui étaient préalablement en parfaite santé et qui lors de cet examen post-mortem révélaient avoir été à un moment donné de leur vie porteurs de cellules cancéreuses, mais elles s’étaient  auto-guéris sans avoir connaissance de leur mal. Principalement chez les sujets âgés, il est intéressant de constater que, de ne rien savoir, de ne pas avoir été examinés et d’avoir eu totalement confiance en soi leur a permis de vivre longtemps en bonne santé. Un sujet de réflexion important.

Les pensées sont de l’énergie électrique, elles sont créatrices, et un mauvais courant chargé de toxines informationnelles rabaisse la fréquence vibratoire. La connaissance de soi amène une foi intérieure profonde, de laquelle résultera un écran ou un filtre surpuissant qui bloquera les énergies négatives, donc, le maximum de maux et de maladies graves ou la totalité.

Nous sommes obligés de constater que les milieux médiatico-politiques sont devenus aujourd’hui les temples de la sorcellerie moderne ou des sectateurs invoquent les forces obscures plusieurs fois par jour (guerres, conflits, maladies, virus, terrorisme, extrémistes, dette, crise, violence, mort, pauvreté, bombes, attentats etc ) en récitant des mantras anxiogènes pour créer psychoses et paranoïa chez le maximum d’individus ou de victimes afin de satisfaire leurs dieux incubes gouverneurs illégitimes et sionistes. Croire ou faire confiance génère ainsi un abaissement énergétique puisque le libre arbitre n‘intervient pas alors que celui-ci est un modérateur ou un objecteur de conscience indispensable et gratuit puisque inné.

Les sorciers et les sorcières en magie noire jettent des sorts maléfiques lors de rituels pour fragiliser le mental d’une personne ou d’un groupe. Mais la répétition de mots précis et d’objets rituéliques atteignent seulement ceux qui sont perméables et ceux qui se laissent envouter. Sur les autres il n’y a aucune prise. Il en est de même avec ce milieu précité.

 

Une information, un produit synthétique ou chimique est une énergie informée négativement ou positivement( substance active), et le plus souvent la première est négative, donc anxiogène, quant au second personne ne sait. Un groupe d’individus exposé au même virus, ou à la même radioactivité, ne réagira pas de la même façon ; certains en mourront et d’autres n’auront rien. Pourquoi ?

La croyance en autrui ou la foi du charbonnier induit de ne pas se faire confiance et, de ce fait, le système immunitaire enregistre cette faiblesse et se dégrade, voire considérablement. De ne pas croire en ses facultés, même si cela est semi-conscient, veut dire, se mépriser soi-même, et préférer faire gérer sa vie par étrangers que l'on considère comme étant supérieurs à soi. C’est la plus grande erreur qui puisse exister et qui instaure depuis toujours le paradigme dominants/dominés qui conduit toutes les sociétés à leur décadence et à leur chute quand ces dominants sont devenus autistes, psychopathes et que seuls le pouvoir par l‘argent et la domination les motivent.

 


Au lendemain de la seconde guerre mondiale, après avoir exfiltré de nombreux scientifiques nazis, (j'ajoute à suivre l'artcile sur l'opération Paperclip d'exfiltration)  les États-Unis ont lancé un vaste programme de guerre bactériologique qui s'est poursuivi malgré la ratification, en 1969 par M. Nixon, du Protocole de Genève interdisant la recherche offensive sur les armes biologiques.

 

Des centaines de virus mutants issus des laboratoires furent injectés par voie vaccinale dans les populations civiles, africaines notamment. Un projet secret de dépopulation mondiale - véritable fantasme génocidaire - fut initié par plusieurs hauts fonctionnaires, dont Henry Kissinger, théoricien du «Nouvel Ordre mondial». Financées par l'OMS, des campagnes massives de vaccination se substituèrent aux stratégies militaires de la guerre froide, et eurent pour effet d'entretenir au sein des populations un état infectieux permanent.

Le second livre du Dr Horowitz, qui vient de paraître en français aux éditions Félix, poursuit l'investigation. Il détaille les liens existant entre les interventions de la CIA en Afrique, la structure militaire de l'OTAN et l'actuelle «pandémie africaine» du SIDA.

Devant l'état dramatique de l'immunité des populations - conséquence somatique d'innombrables agressions militaires, économiques ou sanitaires - l'auteur conclu en ces termes : « Ce que je redoute le plus, étant donné l'histoire, c'est que les dispensaires d'aujourd'hui et les cabinets de médecins ne ressemblent aux camps de concentration, et que l'usage des vaccins approuvés par la FDA [Direction américaine de l'Alimentation et des Médicaments] n'aboutisse à la même utilisation que les gaz

 

Leonard G. Horowitz, La guerre des virus (tome 2), éditions Félix, 2000, disponible chez Lux Diffusion, 302, rue de Charenton, 75012 Paris, 

 http://www.morpheus.fr/HTM/Livres.htm#bechamp

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents