Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Alerte : Puces RFID, aujourd’hui nos moutons, demain nos enfants

Publié par Diatala sur 22 Mai 2014, 11:26am

9188632812_6c0b7f805b.jpg

 

A diffuser le plus possible et partout.

 Il ne faut pas oublier que les aides de la PAC sont le meilleur moyen pour faire disparaître les éleveurs et les agriculteurs qui sont ainsi obligés de mettre leurs exploitations, leur matériel et leur bétail aux normes drastiques et iniques européennes, via le ministère de l'Agriculture, et de subir un contrôle des prix.

 

Ces aides, étant inférieures au coût, la finalité est la clef sous la porte, le dépôt de bilan, des dettes insurmontables ou le suicide. Ce qui permet ensuite aux trusts voyous de racheter à vil prix des millions d'hectares pour étendre l'agro-terrorisme et la malbouffe. Des mesures dictatoriales qui, toutefois, ne sont pas imposées aux multinationales.  

Des aides européennes, ne l'oublions pas, qui sont versées en partie par la France et qui lui sont en partie redistribuées ensuite. Un truc de fou et totalement idiot ou une belle escroquerie, comme toute l'Europe. N'oublions pas non plus que la spéculation et les quotas sur les denrées alimentaires, ainsi que le libre-échange, induisent une concurrence totalement déloyale et meurtrière..

Nous devons donc dire NON et STOP. La terre est à la noblesse paysanne et à ceux qui veulent s'y associer. Elle est la seule qui veuille produire de manière saine, durable et naturelle.

 

C'est vrai, certains sont pris à la gorge et cèdent aux diktats. Ce qui peut se comprendre. Mais doit-on pour autant l'admettre ? Non. Mais sans le Peuple un Etat souverain derrière eux, que représent-ils ? Rien.

 

La Nature est d'une générosité et d'une inventivité - ex-tra-ordinaires - elle peut nourrir à l'infini des milliards d'êtres humains. Or, elle est souillée, spoliée torturée, saignée de plus en plus et décapitée chaque jour un peu plus pour que le règne des Marchés escrocs s'accomplissent pour produire partout de la MEGA-SUPERMERDE en surabondance.

 

La facilité réjouit malgré tout les plus démunis, les plus critiques du système et les plus aisés. Pour eux c'est du luxe.

 

MERDE, de plus en plus coûteuse, et qui est de plus mutagénique. Pesticides, OGM, AGM(animaux, ou plutôt trucs génétiquement modifiés) hormones de croissance, colorants, farine animale à des herbivores, engrais de synthèse, transgénèses inutiles et antibiotiques ne sont pas fait pour que notre ADN qui synthétise toutes ces protéines, celles qui vont former chacune de nos cellules, soient des avancées qui vont faire évoluer l'humain de manière bénéfique et transcendantale, mais l'inverse.

Toutefois, la majorité spongieuse et léthargique, va régresser en sous-race inférieure à celle des animaux. Celle responsable de cette dégénérescernce et de cette décadence ne peut donc venir se plaindre.

 

Si personne ne change sa mentalité, et sa façon de consommer, alors que personne ne vienne se plaindre et, surtout, critiquer le système et défiler dans la rue. Vouloir le beurre, l'argent du beurre, le sourire et les fesses de la crémière tout en sodomisant le crémier sans préversatif et en exigeant en plus un Mars et 100 balles, n'est pas une mentalité française.

 

Il existe cependant de nombreux endroits où il est possible d'acheter des denrées et des produits sains et de qualité, et même Bio, et ce, afin d'éviter de nourrir le complexe terroriste agroalimentaire et ces hypermarchés et ces supérettes qui ont tués des millions de commerces de proximité pour imposer la malbouffe et la consommation inutile et orgiaque dans tous les domaines.

 

Certes, la facilité est difficile pour certains à laisser tomber, mais, une fois encore, dans ce cas, si on fait vivre ce que l'on déteste, on ferme sa gueule.

 

Ceci est aussi valable pour les prétendants et les politiques qui critiquent en période électorale le système mais qui y sont éternellement liés. Cette bassesse et cette trahison leur permettent ainsi de conserver des privilèges totalement indus.


Deux paysans de la Drôme ont été sanctionnés parce qu’ils refusent l’obligation de l’identification électronique, prémices d’une industrialisation des pratiques de l’élevage. Ils ont saisi le tribunal administratif de Grenoble. L’audience publique du jugement sur le fond aura lieu le 27 mai.

Nous sommes paysans éleveurs à Mévouillon dans le sud de la Drôme, nous élevons un petit troupeau d’une soixantaine de brebis. Nous produisons également du fourrage, des plantes aromatiques, des légumineuses et des céréales, notamment du petit épeautre, le tout conduit en Agriculture Biologique depuis 1986 c’est à dire 26 ans de contrôle sans aucun problème.

Suite :  Reporterre

 


 

Dossiers :

Puce RFID

Agro-terrorisme/Malbouffe

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents