Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Halte à la tyrannie !

Publié par Diatala sur 26 Juillet 2007, 14:53pm

Catégories : #Société-Abus Politique -Scandales-

 

Les fumeurs traqués jusque sur nos plages.

Fini le temps des vacances pour oublier le stress et cesser de culpabiliser - dorénavant - des traqueurs antitabac opèrent sur nos plages avec des testeurs de monoxyde de carbone.

En pleine sieste, sous les rayons du soleil, décontracté, quelqu’un se jette sur vous pour vous juger, culpabiliser et, pour vous déclarer en danger de par votre consommation journalière de tabac. Mais de qui se moque-t-on ! Va-t-on nous lâcher les baskets et nous laisser décider personnellement de ce que nous avons décidé de faire. Stop à la dictature de la pensée ! Serions-nous tellement stupides que nous aurions besoin de statistiques et d’études à la con pour savoir nous autogérer ?  Sans doute pour certains mais, quand même, la première des libertés n’est-elle pas d’être libre de penser et surtout de décider de sa vie. Si le tabac n’est pas le meilleur produit inhalé certes, il reste moins dangereux que les émissions de gaz carbonique des véhicules en circulation, des usines chimiques et des produits ménagers que nous utilisons quotidiennement et, qui eux, contiennent également des substances actives dont l'ingestion, l'inhalation ou le contact avec la peau peuvent nuire gravement à la santé voire, être mortels à long terme.

On veut que nos pensées s’échappent pour laisser place à la pensée dictatoriale. Les tyrans de la pensée s’infiltrent insidieusement dans nos esprits et, font de l’Homme, une espèce assujettie à la pensée unique. L’imposition systématique d’idées, la menace permanente qui sévit, la culpabilité imposée, telle une épée Damoclès, finissent par réduire l’Homme à sa plus basse expression ; celle de l’individu qui cesse de penser donc, « d’être ». Effrayant ! Toutes ces idées qui nous étaient étrangères hier mais, qui nous sont réitérées inlassablement, finissent par devenir une réalité, une référence qu’il ne faut absolument pas transgresser sous peine d’être puni ou, carrément en mourir. Les logiques sociales et statistiques sociétales d’aujourd’hui amènent à croire que les truismes d’hier sont stupides et révolus et, que les sophismes actuels de tout genre eux, peuvent nous rendre heureux et libres. Foutaise et mensonge ! Les nouveaux dogmes, si ils ne sont plus religieux mais financiers et qu’ils nous sont transmis médiatiquement par perfusion constante, installent, inexorablement, les barreaux de notre future prison intérieure. Nous qui nous sommes battus pour nos libertés, elles nous sont de nouveaux séquestrées pour tomber dans l'obscurantisme du XXI siècle.

Nombreux dans le passé et encore aujourd’hui sont ceux qui, sous prétexte qu’ils voulaient être de libres penseurs furent massacrés au nom d’une pseudo idéologie, d’une croyance, de dogmes étatiques et, d’une foi imposée qu’il était surtout  interdit de chercher en soi. Pas très glorieux, l’avenir de l’Homme…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents