Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


La limace et le corbeau.

Publié par Diatala sur 14 Avril 2007, 18:00pm

Catégories : #Désinformation Médias- Omerta- Leurs Mensonges

oiseaux corbeaux corbeau 1 gif

A l'invitation de Christian BOIS,  je pastiche deux hommes politiques.

La limace, nonchalante, se voyait déjà atteindre devant cette floraison abondante, une belle plante située à quelques mètres d’elle. Elle rêvait de s’y loger et de s’en sustenter longuement. Mais ! Un renard épiait le territoire et une bécasse nichait non loin de là. Le terrain était accidenté, cailloux, branchages et herbes folles rendaient sa route encore plus ardue et périlleuse. La limace, s’efforça de demander de l’aide ; A droite, à gauche, mais les oreilles aux alentours, s’obstruèrent, et  son appel fut vain. Notre limace, que nous appellerons tout simplement François, par exemple, promettait de partager sa verdoyante  pitance, avec celui ou ceux, qui voudraient bien l’aider à atteindre son but. Mais, même ses offrandes ne suffirent pas à séduire le plus rusé des animaux et la bécasse du coin. Alors, la reptation de notre limace, se fit, de plus en plus active pour essayer de vaincre les handicaps de terrain. Son mucus se fit également de plus en plus abondant, de peur, que l’on ne vienne la hap-per dans son élan. Quand, tout d’un coup, perché sur une vieille branche d'arbuste mourrant, le corbeau bancroche, que nous nommerons tout bêtement Michel, par exemple, fit entendre à la limace, son plus beau croassement, tout en déployant délicatement ses ailes en une révérence courtisane. François, tout ému et flatté qu’un volatile s’adressa  à une limace d'une manière aussi gracieuse au lieu de l’engloutir en une bouchée suave pour lui, en perdit quelques instants la tête. Puis, le corbeau bancroche, lui susurra avec des propos débonnaires qu'il voulait l'aider. La limace se dit enfin : « ça bouge ». Michel le corbeau, agacé par la lenteur de sa réponse, réitéra sa proposition : « Veux-tu  accéder le premier à cet endroit - oui ou non ?  Je te porterai dans mon bec, et te déposerai avec succès sur ton trône végétal ».  Le mucus de François, se mit à exsuder abondamment, en une mousse onctueuse et attrayante pour ce galapiat de corbeau. Ben ! Oui-oui, répondit la limace. J’accepte évidemment cette aide, dont je ne peux me passer. Alors, le gastéropode sans coquille, gluant et rouge d'émotion, se fit prendre dans le bec du corbeau... et disparut dans ses entrailles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents