Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


L’effet François Bayrou.

Publié par Diatala sur 12 Mars 2007, 11:02am

Catégories : #Société-Abus Politique -Scandales-

 

2309347553_de06149fa0.jpgL’effet Bayrou.

Ignoré était-il le Béarnais il y a encore quelque mois. Mais il ne fallait pas rester sans compter à l’approche des élections au tour de force de nos médias et surtout de nos gangs de « serial sondeurs » qui nous assènent sur la tête des volées de coups de chiffres plus où moins bien aiguisés d'ailleurs, pour faire monter à leur guise le candidat dans les intentions de vote. 

 Aujourd’hui, star incontestée auprès de la Presse, F.Bayrou butine de déplacement en déplacement, fier comme un « bar/tabac » de sa nouvelle ascension. Mais que se passe-t-il dans l’esprit des électeurs français du jour au lendemain ? Suite à ces sondages,  nous observons l’intérêt soudain qu’il suscite auprès de l’opinion à droite comme à gauche. Il est évident qu’il se passe quelque chose qui pourrait persister. Ces hypothétiques suffrages créent-ils pour certains français une bouée de sauvetage face à deux candidats très très lourdement et sévèrement critiqués ?

Hier, F.Bayrou était quasiment ignoré, et hop ! Trois sondages plus tard, le voilà propulsé au second tour. Ces instituts feraient-ils la pluie et le beau temps ?  Ils impriment quand même, une solution presque subliminale dans l’esprit de certains électeurs "indécis" ;  Un choix clé en main, sans visite du propriétaire. Pas croyable mais vrai ! Un candidat salutaire, peut-être, pour de futurs bayrouteurs perdus ; perdus dans les programmes PS/UMP. Une position de confort sans doute, pour des électeurs déçus, paumés par une politique qui a été trop politicienne et qui n’a jamais tenue ses promesses.

Donc, l’antéchrist politique serait enfin descendu sur le monde de la présidentielle pour le détruire et imposer le sien. Mais ces futurs électeurs de la dernière heure vont-ils le suivre  jusqu’à l’urne ? Il y a bien sûr un risque évident à ce jour pour que cela se produise. L’avantage de F.Bayrou est qu’il débute en quelque sorte sa campagne, alors que les deux principaux candidats sont dans l’arène depuis longtemps. Il n’est pas une bête de combat certes, mais plutôt un animal domestique qui peut  rassurer. Et puis, le Français est tellement imprévisible dans ses votes, qu’il peut une fois de plus nous étonner, même si personnellement je ne vois pas F.Bayrou au second tour ; Mais tout restant encore possible à ce jour, le candiadat de droite doit être vigilant. 

Alors pourquoi crier haro sur le Béarnais, si la Droite et la Gauche  ne veulent pas réitérer une réplique de 2002. Je suppose que J.M Le Pen obtiendra ses signatures et qu’il conservera encore un pourcentage important. Alors qu’elle sera la place de l’actuel troisième homme si le F.N est encore présent? Mais si J.M Le Pen était absent, tout serait faussé également. Quel dilemme !

Il est vrai que ses sondages sont dangereux, ils faussent les débats, mais surtout ils empêchent les Français de s’intéresser réellement aux programmes sur le fond. Ils rassurent ou désespèrent, ils rassurent l’électeur qui se sent fier de son choix si les chiffres sont bons, et le désespèrent si ceux-ci sont mauvais. Tout ce va et vient de chiffres est pernicieux pour une démocratie qui se voudrait libre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents