Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


5 Milliards d’€uros de subventions accordées à la presse

Publié par Diatala sur 19 Décembre 2013, 12:49pm

Catégories : #Désinformation Médias- Omerta- Leurs Mensonges

2723227863_216309568d.jpg

5 milliards d'€ pris sur l'argent des contribuables pour officiellement aider à « garantir la liberté de la presse et son pluralisme ». Des milliards pour une telle incurie, pour une telle censure, pour désinformer, pour mentir et mépriser leur public et pour faire de la propagande constante afin de servir les intérêts pro-guerre, ceux des puissants et les leurs, n'est-ce pas se foutre du monde et ceci ne doit-il pas cesser ? Surtout que ces médias lynchent, condamnent, censurent et diabolisent systématiquement tous leurs contradicteurs qui pourtant participent à ces subventions. Mais de cet aveu les contribuables pourront désormais donner leur avis sur leurs contenus et sur la manière dont est traitée l'information puisque ces journaux sont un peu aussi les leurs.

Nous noterons également que madame Filipetti se garde bien de donner le montant de l'année 2012/2013 qu'elle a obligatoirement à sa disposition.  Mais 4 millions d’euros offerts au quotidien L'Humanité par le gouvernement Hollande . A quel titre la Culture devrait-elle subventionner des médias privés ? Aucun. D'ailleurs ce ministère ne sert à rien sinon à jeter l'argent par les fenêtres : 74 milliards d'€ en dix ans ici.

Le Monde et son Groupe, appartenant au milliardaire Pierre Bergé, et Le Figaro du milliardaire Dassault sont les plus dotés en subventions, vient ensuite Libération du milliardaire banquier Rothschild.

Si nous pouvons en rire tellement ces aides sont indécentes, on comprend une fois encore que le seul travail qui est demandé aux intérimaires de l'Etat est celui d'augmenter la dette par n'importe quel moyen.

Pour conclure, il est vrai que leur presse est morte et que leurs manigances ont été découvertes par l'opinion, et celle-ci désormais ne s'abreuve plus chez eux tellement le contenu de leurs auges est toxique. Ils se sont torpillés seuls, et maintenant ils coulent ; logique :

Touché/coulé !.


Source : 5 Milliards d’€uros de subventions accordées à la presse et aux tiers entre 2009 et 2011

Ainsi peut-on voir sur le site du ministre de la Culture la liste de 200 titres qui bénéficient de ces aides publiques. En tête du classement, Le Monde et Le Figaro sont les mieux dotés avec respectivement 18,6 et 18,2 millions d’euros. Viennent ensuite le quotidien régional Ouest-France (11,9 millions), La Croix(10,7 millions), le titre du groupe Le Monde Télérama (10,3 millions), Libération(10 millions).
Aujourd’hui en France (9,3 millions), Le Nouvel Observateur (9,3 millions) L’Express(7,2 millions) et Télé 7 jours (6,9 millions). Les « pure player », titres exclusivement sur internet, restent en bas du classement, comme Slate.frqui est, par exemple, 194èmeavec 166 524 euros d’aides.
Selon le ministère de la Culture, ces aides sont calculées en fonction du nombre d’exemplaires diffusés afin de « mettre en lien les volumes d’aides en euros avec le nombre de tirages de chaque titre ». Elles sont aussi bien directes, indirectes (aides postales) ou encore aux tiers (SNCF…).
La Cour des comptes a vivement critiqué le montant de ces aides depuis que celles-ci ont doublé en 2008. La Cour des comptes estime que le plan d’aide déployé entre 2009 et 2011, qui peut être estimé à 5 milliards d’euros, a été « peu efficace » et entraîne inévitablement une inquiétante situation de « dépendance » pour le secteur.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents