Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Légitime défense ou non ?

Publié par Diatala sur 14 Novembre 2006, 19:07pm

Catégories : #Société-Abus Politique -Scandales-

Légitime défense ou non ? Homicide volontaire ou non ?  

Un homme tue son agresseur.

M.O.F recevait hier dans son émission, le père du jeune agresseur qui a été tué par sa victime. Deux choses : La première / l’attitude de ce père est totalement respectueuse et, respectable. Il est vrai qu’il s’est exprimé sans haine, ni violence, avec sa douleur de père et son incompréhension face à l’attitude criminelle de son fils, puis ensuite, face à l’attitude de la victime envers son fils. La deuxième/ Cette invitation n’était pas anodine, elle était ciblée, orientée contre N.Sarkozy. L’annonce en était celle-ci « L’indignation du père de la victime, face aux propos du ministre de l’Intérieur ». Le fils qui a toujours été comme son père, calme, mesuré et respectueux, a quand même dit, dés son arrivée : « qu’ils n’acceptaient en aucun cas les propos de Sarkozy » et ce, à plusieurs reprises. Alors quel était le débat ? Faire le procès de N.Sarkozy ou tenter de comprendre un drame ?

Le père explique calmement que son fils a été assassiné par la victime. Il ne faut quand même pas inverser les rôles, même si sur la forme c’est vrai. Trois voyous dont deux armés, l’un (le fils) avec un gros calibre, pénètrent armes aux poings, chez un couple , les violentent, les agressent, agressent  l'épouse en les menaçant  de ces deux armes, qui est dans son tort ? Certes, la victime a réussi par chance à désarmer l’un des agresseurs, puis il lui tire dessus à deux reprises, ensuite, alors que l’agresseur s’échappait par une autre pièce, il tire une troisième balle dans le dos, elle sera fatale à l’agresseur (d’après l’autopsie et l’explication du papa hier). Alors polémique ! La troisième balle serait un homicide volontaire. Peut on essayer, pour ceux qui estiment que c’est un meurtre, de se mettre à la place des vraies victimes ; ceux qui n’ont rien demandé, qui étaient tranquillement chez eux. Que se passe t il dans un tel cas; La peur, la panique, l’angoisse face à des armes, surtout, quand vous, vous n’en avez pas, c’est terrible comme sentiment d’impuissance et de peur. Quelle démarche psychologique forcée et impromptue intervient à ce moment précis. L’instinct de survie, la défense des siens, la peur qu’ils vous tuent, vous. Tout doit aller très vite, des réactions, des gestes instinctifs, refoulés de défense doivent refaire surface.

 Mais si ce jeune voyou n’avait pas été armé, à ce jour, il serait toujours vivant. Alors, il serait inique que ce bon citoyen, paie pour une mort, certes, très très malheureuse et dramatique pour les parents, mais totalement justifiable par la peur,la panique et l'instinct de survie.(La loi sur la « légitime défense » stipule que vous devez être à armes égales).  Des hommes rentrent chez vous avec un magnum 357, plus un pistolet d’un calibre inférieur, que faites vous ? Vous dites aux voyous : Pouce ! Je vais me rencarder pour trouver un magnum et je reviens. Vous vous laissez tuer, de peur d’aller en prison pour homicide volontaire. Tout cela n’a pas de sens. Personne ne peut dire comment il réagirait face à une telle situation. Il serait préférable de lutter drastiquement contre les ports d’armes illégaux. Comment ce jeune était il en possession d’un «  magnum 357 », c’est insensé ! Mais cessons de s’en prendre aux victimes. J’ai trouvé cette famille très bien, mais c’est quand même le monde à l’envers, de les trouver sur un plateau de télé pour venir dire, que cette mort était un homicide volontaire.

Toute agression violente provoque un traumatisme. Le pire est qu'une victime devienne coupable  aux yeux de la loi pour avoir eu une réaction face à des violences subies. Cela est ressenti comme une terrible injustice. Et ce couple  a été violemment agréssé. Alors me direz vous, et le maîtrise de soi même ! La maîtrise, dans une telle situation, inhabituelle, violente, soudaine, ne peut  opérer. Sauf si vous avez été préparé à combattre régulièrement la violence ou si vous êtes un Sage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents