Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Racisme / Xénophobie

Publié par Diatala sur 10 Octobre 2006, 11:31am

Catégories : #Société-Abus Politique -Scandales-

3206922787_d86c39721c.jpgL’Homme : Ne serait ni raciste ni xénophobe.
Bien sûr que oui. Il suffit de lire, d’écouter, d’entendre certains témoignages, connaissances, amis, voisins, collègues, internautes, etc… De voyager de par le monde ; Pour se rendre à cette « évidence ». La France et les français sont racistes et xénophobes comme tous les autres peuples d’ailleurs. Pourquoi vouloir le nier. Pour se donner bonne conscience, sans doute. Le racisme et la xénophobie existent certainement depuis la nuit des temps. La supériorité raciale, de l’espèce, existe depuis l’hominidé. La peur de l’autre existait obligatoirement à l’origine de l’Homo sapiens. C’est peut être un des facteurs qui l’a conduit à évoluer différemment, à se défendre, à protéger l’espèce d’un côté et de l’autre, à régresser, en développant peurs et craintes. Ces angoisses le conduire à l’idolâtrie, en vouant sa vie à des entités supérieures, protectrices et sentencieuses. Puis à l’instauration de la religion et de ses guerres « au non de Dieu ». La question à se poser est : Pourquoi sommes nous au XXI siècle toujours racistes, xénophobes et par voie de conséquence (antisémites, islamophobes, antichrétiens) ? Est-ce inscrit dans nos gênes ? Est-ce culturel ? Est-ce la domination et le pouvoir de certains, qui astreignent sournoisement les peuples à cultiver encore et encore la peur, la haine de l’autre, avec cet esprit de supériorité en guise de certitude ? Sans doute les trois. Mais la dernière solution est de loin celle qui écarte, éloigne, l’homme de l’homme. A l’heure où nous devrions nous connaître, nous comprendre, nous estimer, nous aimer, par le biais des nouvelles technologies : « le ferroviaire, l’aéronautique, les médias, l’Internet », et bien non : Nous nous éloignons les uns des autres dans une quasi indifférence. Jamais autant de conflits, de guerres, de haine, d’injustices, d’abus, n’ont embrasé et détruit la planète. Pourtant de l’Histoire, jamais la connaissance, qu’elle soit, culturelle, religieuse, ethnique, psychanalytique n’a été aussi loin dans la recherche de la compréhension de l’autre. Un enseignement prolifique dans tous les domaines. Un didactisme à outrance. Des connaissances scientifiques surréalistes. Et pourtant, toutes ces connaissances qui devraient nous rapprocher, ne font que nous éloigner les uns des autres un peu plus. Et si la grande erreur de l’Homme était « de s’éloigner inexorablement de lui-même » ? Persuadé de son savoir, qui ne serait qu’un leurre. Les sociétés évoluent narcissiquement. Elles s’admirent, se contemplent, se congratulent, se mentent, refusent de voir la réalité, les réalités. Nous sommes toujours les meilleurs, les plus grands, les plus beaux, wouahhhh ! Le Passé glorieux (récent ou lointain) de certains, peut aussi devenir la psyché déformante de leur avenir.
Et si l’Homme se trompait ? Si ses facultés étaient au-delà du progrès, des sciences ? Et si nos sens nous voilaient « l’Essence » ? L’essentiel serait donc de se retrouver « Soi même », pour que les hommes puissent enfin se comprendre,  en n'ayant plus  peur d'eux-mêmes et donc, de l'autre. Si nous considérons que l’esprit est tout puissant, nous avons donc régressé et non évolué.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents