Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Nazisme et Sionisme, l'Accord Haavara

Publié par Diatala sur 5 Décembre 2013, 13:45pm

Catégories : #Dossier Hitler- Vril - Thulé

2121570899_b165694397.jpgEst-il étrange que certaines pages de l’Histoire qui ont été longtemps dissimulées, occultées, et enterrées pour certaines, ne réapparaissent un jour en nous livrant un autre aspect que celui enseigné ?
L’avènement du III Reich fait entrer le monde dans une nouvelle ère qui s’avérera meurtrière et sanglante. Mais qui pouvait ou qui aurait osé associer le mot Nazisme à celui de Sionisme ?

Pourtant, à en croire ce rapport et cette découverte, Hitler, dont la politique anti-juive nous a été expliqué depuis l’enfance aurait pourtant sauvé de nombreux Juifs, aurait aidé les Sionistes en signant avec eux, en 1933,  un accord financier et commercial, permettant ainsi les fondements de l’Etat hébreu au détriment du Peuple Palestinien ancestral, en permettant ainsi aux Juifs fortunés de quitter l'Allemagne pour s'installer en Palestine.

L'embargo qui avait été imposé par les Britanniques et le boycott des organisations juives n’arrangeaient en rien la récession économique allemande et le pouvoir naissant du III Reich.
L’Accord, du nom de Haavara Agreement (Transfert en hébreu) donnait la possibilité aux Juifs de quitter l’Allemagne et certains pays de l’Est, sous l’emprise nazie, pour la Palestine mandataire en achetant et emportant avec eux divers produits allemands pour les revendre ensuite sur le marché régional et international. Les bénéfices sur place étaient reversés pour une partie aux émigrants ; le reste servant à édifier les premières bases de ce qui serait plus tard l’Etat hébreu, d’importantes infrastructures et l’achat de terres. Seuls les plus aisés des Juifs pouvaient quitter l’Allemagne et se faire délivrer un passeport d’entrée en Palestine par les autorités britanniques.

Les recettes pour l’Allemagne nazie se trouvaient être dans la vente de ces produits manufacturés, mais étaient également générées par les accords financiers et bancaires passés avec les sionistes. 

Source : ici ici et et un autre document sur la participation des Juifs au régime nazi  ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents