Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Irgoun ses attentats

Publié par Diatala sur 19 Juillet 2006, 10:09am

Catégories : #Actualités : Antisionisme - Sionisme- Israël-

L’IRGOUN 
Organisation armée nationaliste juive en Palestine, crée en 1931. Ce bel euphémisme pour ne pas dire, organisation terroriste, qui massacrera des civils palestiniens en posant des bombes, créant une diaspora. Mais qui a quand même été reconnue comme une organisation militaire clandestine, considérée comme une organisation terroriste par la Grande-Bretagne et l’Agence Juive.  De 1937 à 1948, l’Irgoun a mené 3 campagnes : de 1937 à 1939 contre la population civile arabe, de 1944 à 1947 contre les Britanniques et de la fin 1947 au milieu de 1948 contre la population civile arabe et les groupes armés arabes. Elle sera dissoute et remplacée par le Hérout. Le Hérout (liberté) est un parti israélien sioniste de droite, créé en 1948. Il sera la composante la plus importante du parti qui regroupe les droites israéliennes en 1973, le Likoud. Pour les élections du 28 mars 2006, le Hérout a lancé une campagne d'affichage pour encourager les israéliens arabes à partir du pays. « Le Hérout vous aidera et paiera pour que votre famille émigre vers n'importe quel pays arabes et que vous viviez une vie heureuse » (Jérusalem Post du 24 mars 2006). Début avril 2006, le procureur général Menahem Mazuz a ouvert une enquête contre le Hérout pour incitation au racisme. Aujourd'hui il est virtuellement éliminé du paysage politique.

 

 

 

 

 

 

Les premiers attentats de l'IRGOUN          

 

 

 20 avril 1936 : 2 travailleurs arabes d'une plantation de bananes sont tués.

 

 

 Mars 1937 : 2 Arabes tués sur la plage de bat-Yam.

 

 

14 novembre 1937 : 6 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades à Jérusalem.

 

 

 

24 mai 1938 : 3 Arabes sont tués par balle à Haïfa.

 

 

23 juin 1938 : 2 Arabes sont tués près de Tel-Aviv.

12 avril 1938 : 2 Arabes et 2 policiers britanniques sont tués par une bombe posée dans un train à Haïfa.

 

 

 

 

 

17 mai 1938 : Un policier arabe est tué dans un attentat contre un bus de la route Jérusalem-Hébron.

 17 avril 1938 : Un Arabe est tué par une bombe qui explose dans un café à Haïfa.

 

 

 

 

 

26 juin 1938 : 7 Arabes sont tués par une bombe à Jaffa.

 

 

 27 juin 1938 : Un Arabe est tué dans l'enceinte d'un hôpital à Haïfa.

 

 

  5 juillet 1938 : 7 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades à Tel-Aviv.

 

 

 Le même jour : 3 Arabes sont tués par une bombe déclenchée dans un bus à Jérusalem.

 

 

 Le même jour : Un Arabe est tué dans un autre attentat à Jérusalem.

 

 

 6 juillet 1938 : 18 Arabes et 5 Juifs sont tués par deux bombes simultanées au marché arabe de Melon à Haïfa.

 

 

 8 juillet 1938 : 4 Arabes sont tués par une bombe à Jérusalem.

 

 

 16 Juillet 1938 : 10 Arabes sont tués par une bombe dans un marché de Jérusalem.

 

 

25 juillet 1938 : Entre 39 et 70 Arabes selon les sources sont tués par une bombe placée dans un marché à Haifa.

 

 

 26 août 1938 : 24 Arabes sont tués par une bombe dans un marché de Jaffa.

 

 

 27 février 1939 : 33 Arabes sont tués dans plusieurs attentats, dont 24 par une bombe dans le marché de Suk Quarter de Haïfa et 4 dans un marché de légumes arabe de Jérusalem.

 

 

 29 mai 1939 : 5 Arabes sont tués par l'explosion d'une mine dans le cinéma rex de Jérusalem.

 

 

Le même jour, 5 Arabes sont tués durant un raid sur le village de Biyar 'Adas.

 

 

2 juin 1939 : 5 Arabes sont tués par une bombe Porte Jaffa à Jérusalem.

 

 

 

 

 

16 juin 1939 : 6 Arabes sont tués dans plusieurs attentats à Jérusalem.

 

 

19 juin 1939 : 20 Arabes sont tués par de explosifs placés sur un âne au marché de Haïfa.

 

 

29 juin 1939 : 13 Arabes sont tués dans plusieurs fusillades qui durent près d'une heure.

 

 

30 juin 1939 : Un Arabe est tué sur un marché de Jérusalem.  Le même jour, 2 Arabes sont tués par balle à Lifta.   3 juillet 1939 : Un Arabe est tué par une bombe placée dans un marché de Haïfa.

 

 

4 juillet 1939 : 2 Arabes sont tués dans deux attentats à Jérusalem.

 

 

 20 juillet 1939 : Un Arabe est tué dans une attaque de train à Jaffa.

 

 

 Le même jour, 6 Arabes sont tués dans plusieurs attentats à Tel-Aviv.

 

 

Le même jour, 3 Arabes sont tués à Rehovot.

 

 

 

 

 

Seules les opérations ayant entraînées des décès sont listées ici.

 27 août 1939 : 2 officiers britanniques sont tués par une mine à Jérusalem.

12 juin 1939 : Une bombe explose dans une poste de Jérusalem, tuant un artificier britannique lorsqu'il essaie de désamorcer la bombe.

 Pendant le soulèvement de 1936-1939, les attentats de l'Irgoun ont fait de nombreuses victimes.  Toutes ne sont pas recensées. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents