Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Dernière minute

Publié par Diatala sur 3 Juillet 2006, 14:38pm

Catégories : #Désinformation Médias- Omerta- Leurs Mensonges

 

INFOS DU DEBUT DU MOIS DE JUILLET A HIER DANS "AVANT DERNIERE MINUTE" double cliquez

 

 

Ayman al-ZawahiriLe numéro deux du réseau terroriste s'est exprimé dans un message vidéo diffusé sur la chaîne arabe Al Jazira. Mais ! Où est Ben ? En vacances peut être ! ça y est ! Il nous l’on ressorti des cartons. C’est vrai qu’il ne manquait plus que la nébuleuse Al Qaida au décor.
Ayman Al Zawahiri le papy, certes, plus tout jeune mais, virulent, a promis que :" le réseau terroriste mènerait des attaques contre Israël et les Etats Unis afin de se venger des offensives israéliennes au Liban et à Gaza. Il s'agit de la première réaction d'Al Qaida à l'offensive israélienne à Gaza et au Liban". Sachant qu’ Al Qaida n’a toujours pas été identifié à ce jour et que Ben n’est pas suspecté pour les attentats du 11 septembre (sur son site Web, le FBI consacre une fiche à Ben Laden Laden en indiquant bien qu’il est recherché pour les attentats de 1998 contre les ambassades américaines, mais aucune mention n’est faite pour sa prétendue participation aux attentats du 11 septembre !) Woups ! Mais papy Zawahiri, ou se cache t-il, lui ? Que les Etats-Unis puissent aller bombarder et massacrer les civils de ce pays pour le louper et le regarder partir sur son skate.

Khiam : la Finul ne croit pas à une bavure israélienne. Lire

 

  infos
 Liban 28/07 07:59 CET
Des raids sans cesse renouvelés
Une soixantaine de raids en moins d'une demi-heure : l'aviation israélienne a de nouveau été rapide "comme l'éclair" cette nuit. Les bombardements visaient un fief du mouvement chiite Hezbollah, situé dans le sud de la plaine orientale de
...
Lire
L'armée israélienne continue de pilonner des villages du Liban sud proches de la frontière. Des cadavres de civils jonchent les rues de ces villages, affirme le Comité international de la Croix-Rouge.

 

Feu vert...  lire

 

C'est ainsi que les conclusions de la conférence de Rome, tenue hier sous l'égide de la communauté internationale, a été interprétée par le gouvernement Israélien. Par le biais de son ministre de la Justice (!) Israël a fait savoir que l'absence d'appel au cessez-le-feu équivaut à un feu vert à sa guerre contre le Liban.

Comment se traduit ceci sur le terrain ?
Premièrement, une intensification des frappes aériennes qui se manifeste par environ 70 raids depuis 6:00 ce matin sur l'ensemble du Liban Sud.
Deuxièmement, une recrudescence des meurtres de civils. Environ 450 dénombrés à ce jour dont environ 35% sont des enfants (estimations UNICEF). Ce chiffre ne comprend pas les pertes de civils toujours enfouis sous les décombres des immeubles résidentiels intégralement détruits.
Troisièmement, par une destruction accrue d'habitations et d'infrastructure. La facture évaluée actuellement à 2milliards de dollars va probablement s'allonger.
Quatrièmement, une augmentation massive des populations déplacées. Le nombre est aujourd'hui de 800.000 réfugiés ayant fuit le Sud Liban et la Banlieue Sud de Beyrouth. Il convient de mettre ce chiffre en perspective avec le nombre total de la population libanaise, estimée à 3.5 million. Ceci donne un taux de 22.85%... à méditer ! Le rang des déplacés est en train en se moment même d'augmenter. Des informations en provenance du Sud Liban font état d'une nouvelle vague de départs suite à l'intensification des raids mentionnée ci-dessus.

 

Article d'une préface de JP. Chevènement sur les attentats du 11 septembre. Lire 

  

Quatre observateurs de l’ONU tués dans un raid israélien Israël cherche et provoque la guerre. Qui va stopper ce terrorisme sioniste. Quatre observateurs de l'Onu au Liban ont été tués mardi dans un bombardement israélien dans le sud, un acte "apparemment délibéré", selon le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan qui s'est déclaré "choqué". Lire Mais Israël, l’enfant gâté de Washington, ne serait il pas le vrai terroriste ? 


Les mêmes ont été utilisées par les américains sur des populations civiles iraquiennes LIRE

Photo d’un arsenal d’armes de Tsahal prise le 23 juillet 2006 par HRW. Chaque obus contient 88 sous-obus.

     Selon l’organisme Human Rights Watch (HRW), l’armée Israélienne a fait usage de bombe à fragmentation dans des zones résidentielles au Liban. Des observateurs sur le terrain ont confirmé notamment que ces obus à fragmentation on été utilisés lors du bombardement du village de Blida au Sud Liban le 19 juillet 2006 et ont tué au moins un civil et blessé 12 autres, comprenant 7 enfants. Les observateurs de HRW ont également pris des photos de ce type d’armes dans l’arsenal massé par Tsahal sur la frontière libanaise.

 

Kenneth Roth, Directeur Général de HRW a déclaré que « les bombes à fragmentation présentent des risques inacceptables pour la population civile à cause de leur manque très élevé de précision. Ces armes ne devraient jamais être utilisées dans des régions habitées par des civils ».   Obus à fragmentation de calibre 155mm,  signalés par des losanges jaunes. Les obus à fragmentations disposent de 88 sous-obus qui balaient la zone exposée et présentent un taux de défection de 14%. Ceci représente un danger accru pour les civils et les équipes de secours, dans la mesure où les sous-obus non-explosés aussi risquées que des mines anti-personnel.Enfin, HRW estime que l’usage de ces obus est une enfreinte aux règles internationales et aux droits de l’Homme et conclut qu’Israël devrait immédiatement arrêter tout usage de ce type d’armes.

 

Les palestiniens de 48 Lire

 

 

 

La situation géographique du Liban Entretien avec le président libanais Emile Lahoud. VIDEO FR3

  

 

 Vendredi 21 JUILLET. Chers tous. Ci-joint un lien vers un article paru sur le site du Figaro où un charmant journaliste livre une analyse ahurissante de la situation actuelle. Je suis surpris d'avoir réussi à surmonter l'immense nausée ressentie à sa lecture.Je n'ai pas pu m'empêcher de répondre, mais le monsieur a une réponse automatique indiquant qu'il est parti en vacances jusqu'au 25 août...Toutefois, merci de forwarder le plus amplement possible ce lien et d'y réagir, tout en gardant en mémoire le respect de la liberté de la presse et de la parole. Qu'elle que soit votre réaction, un sang froid à toute épreuve est nécessaire. Maroun, un libanais à Paris

http://www.lefigaro.fr/debats/20060721.WWW000000212_guerre_mondiale_acte_iv.html

Le langage diplomatique de la Démocratie israélienne passe aujourd’hui, par la destruction massive. Israël s’évertue à détruire le Liban, terrorisant les civils, les affamants, créant un exode sans précédent. 500 000 libanais soit, 20% de la population a fuit vers la frontière nord du pays pour rejoindre Damas. Tsahal affirme avoir tué une centaine de miliciens du Hezbollah, chiffre démenti par ces derniers. Admettons que cents hommes aient été tués depuis le 12 juillet ! Qui peut admettre, que pour cela, les israéliens ont eu raison de l’ampleur criminelle de l’opération, pour une simple poignée d’hommes.Le Hezbollah avait accepté de rendre les trois soldats contre, certains prisonniers enfermés depuis trente ans dans les geôles israéliennes. Israël a refusé, son intention était donc tout autre. Que ferait Israël, si demain il récupérait ses trois soldats ? Peut on penser un instant qu’il se retirerait ?

 

Ci-joint un lien vers le quotidien francophone libanais L'Orient-Le Jour

http://www.lorientlejour.com/page.aspx?page=article&id=318217

 

 

 

Romandie news. Un millier de Français devaient également être évacués vendredi par le port de Beyrouth. La plupart des étrangers, Américains, Français, Britanniques, Grecs, Indiens, Chinois, Philippins et Australiens, sont évacués par l'île de Chypre, au large du Liban. Près de 4000 Américains ont déjà pu quitter le Liban. Près de 25' 000 citoyens américains, souvent binationaux, ont été recensés dans le pays. Londres a déjà évacué 2800 Britanniques, sur un total de 12'000 ressortissants enregistrés au consulat, dont 10'000 binationaux. Au total, près de 2000 ressortissants français ont déjà été évacués et environ 500 Suisses. De 300 à 500 autres Suisses est en attente d'un transfert hors du Pays du Cèdre. Les frappes israéliennes ont fait plus de 330 morts au Liban tandis que les roquettes du Hezbollah libanais ont tué quinze personnes depuis le début du conflit le 12 juillet.

(ats / 21 juillet 2006 12


Euronews info du jour  L'offensive terrestre se dessine La vaste offensive terrestre promise par l'armée israélienne au Liban semble se préparer concrètement. Un général a évoqué ce vendredi son possible lancement dans les jours qui viennent. Il annonce une grande campagne de mobilisation de milliers de réservistes qui pourraient rejoindre la frontière. L'état-major israélien admet que les frappes aériennes sont insuffisantes pour déloger les combattants du Hezbollah du Liban sud. Et les médias israéliens révèlent que les milliers de militaires déjà déployés se heurtent à une vive résistance. Un nouveau bilan des violents combats d'hier près du village d'Avivim à la frontière porte à quatre le nombre de soldats tués.

Huit raids aériens ont été menés sur la région de Tyr vendredi dans la matinée, et quatre sur Baalbeck, un bastion du Hezbollah dans la plaine de la Békaa.

 
Site qui diffuse certaines photos, de celles que j'ai déjà diffusé et d'autres, aussi insoutenables.

PHOTOS 

PNIC: 4408 morts et 47147 blessés depuis le début de l'Intifada ( lire)

Laissons vivre, enfin, les palestiniens en paix et que le Liban soit épargné du pire à venir.

mercredi 19 juillet 2006
Enfin la presse commence à aborder la vérité mais, n'ose pas encore être affirmative. Sachant que ces bombes non conventionnelles, sont utilisées depuis le début. L'armée israélienne utilise t-elle des armes interdites ? Les soupçons se font de plus en plus précis Venant corroborer les accusations d'un porte-parole de l'armée libanaise il y a une semaine, des témoignages de médecins de Beyrouth semblent indiquer que Tsahal utiliserait des bombes interdites par les conventions internationales, notamment des bombes au phosphore ou à implosion. Selon un médecin libanais interrogé par la télévision portugaise, beaucoup de victimes des bombardements arrivent à l'hôpital avec des blessures très étranges, qui pourraient être causées par des armes chimiques et qui entraînent beaucoup d'amputations.

Selon d'autres sources, l'aviation israélienne lancerait des bombes au phosphore sur les zones boisées entre les différents villages, déclenchant des incendies, pour isoler ces villages. Par ailleurs, l'association Handicap International s'inquiète de l'utilisation possible par Israël de mines anti-personnel.

http://www.euronews.net/create_html.php?page=detail_info&article=371420&lng=2&optionfiltered=1&PHPSESSID=fd174fd0a049542de31a77def53ea83e

Israël tue et blesse des centaines d'enfants. Toi Peuple, soit disant "élu", Dieu autait-il armé ta main pour tuer des innocents et des enfants dans une fausse guerre ? Ou est ce le Diable ton Dieu?

 

 


 Vidéo sur Euronews : vidéo Tyr, importante ville du sud Liban, frappée par des bombardements d'une grande violence

L'aviation et l'artillerie israélienne ont pilonné la ville. C'est la première fois qu'elle est ainsi la cible d'un bombardement de cette ampleur. Furieux un homme ironise et lance qu'il va demander à Koffi Annan si ce qu'il tient à la main - des peluches - ressemble vraiment aux roquettes censées menacer Israël. Un immeuble de 7 étages a été soufflé par les bombes. On ne dispose pas de bilan précis pour l'instant. Il y aurait au moins 12 blessés. L'immeuble, diton, était inhabité. Etait-ce une vraie cible ou un avertissement ? Impossible de répondre. Des drones israéliens ont continué à survoler la ville plusieurs heures durant. Les habitants ont d'abord gagné les abris, puis les hôpitaux afin de s'enquérir des blessés avant de prendre la fuite en convoi. Tsahal accuse depuis hier la mort de neuf soldats. Les militaires ont perdu la vie au cours d'affrontements avec des activistes du Hezbollah autour d'une ville frontalière et d'un village voisin du sud Liban.
(Plus de vidéos d'actualité sur EuroNews)

Jaune Etat juif

BLEU zone internationale

Beige Etat arabe

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents