Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Défense des enfants

Publié par Diatala sur 3 Juillet 2006, 17:18pm

Catégories : #Gender- Mariage homo- GPA- PMA

564027355_40f05b4964.jpgPour la Défense des Enfants face à l’adoption demandée par les gays et les lesbiennes.

Les homosexuels n’ont aucune raison d’être de mauvais parents. Certains le seront, comme certains  hétéros le seront également. C’est vrai ! Le problème n’est pas là. Ces enfants seront déstructurés face à l’image socio- culturelle qui est transmise depuis la nuit des temps.
Couples avec deux papas :
Qui a le droit de refuser à un enfant le bonheur d’être serré contre la poitrine de sa mère et d’entendre ainsi battre son cœur.
Qui a le droit de refuser à un enfant le bonheur de caresser le visage de sa maman et de découvrir son corps. Tel un non voyant qui en explore les contours.
Qui a le droit de refuser à un enfant de connaître la voix de sa maman. Tel un malentendant qui apprendra à différencier la sienne de celle de son papa.
Qui a le droit de retirer à un enfant le bonheur de se jeter sous les jupes de sa mère, quand il a peur.
Qui a le droit de retirer à un enfant le besoin de venir se blottir la nuit contre elle.
Qui a le droit de retirer à un enfant ces pulsions maternelles, cet instinct que connaissent toutes les mamans.
Qui a le droit de refuser à un enfant les caresses d’une main maternelle.
Qui a le droit de refuser à un enfant que sa maman vienne le chercher à l’école ou l’emmène à un goûter d’anniversaire.
Qui a le droit de refuser à un enfant de dire : « j’vais l’dire à ma mère d’abord » « ma mère m’a dit ... ».
Qui a le droit de refuser à un enfant de trouver sa maman la plus belle du monde.
Qui a le droit de refuser à un enfant de préparer pour la Fête des mères un coffret à bijoux avec une boîte d’allumettes ou de camembert et ou il est écrit : « ma maman que j’aime et que j’adore ».
Qui a le droit de refuser à un enfant le plaisir de différencier un cadeau de Noël pour son papa et l'autre pour sa maman.
Qui a le droit de refuser à un enfant la logique féminine dans le domaine éducatif de la petite enfance.
Qui a le droit de refuser à un enfant de partager ses petits soucis ou gros soucis d’adolescent(e) avec elle.
Qui a le doit de refuser à une enfant ses premières visites chez le gynécologue avec sa mère.
Qui a le droit de refuser à un enfant de noter pour ses renseignements scolaires le nom de sa maman et d’avoir sa signature sur les carnets d’école.
Qui a le droit de refuser à un enfant de prononcer le mot et le nom magique de : MAMAN.
Qui a le droit de refuser à un enfant d’entendre : « tu vas demander à ta mère! si ta mère est d'accord !»
Qui a le droit de refuser à un enfant de se construire en ayant également pour modèle une maman.
Qui a le droit de refuser à un enfant de dire : « Je vous présente ma mère »
Qui a le droit de refuser à un enfant, tout simplement d’être un enfant comme tous les autres.
Qui a le droit de refuser à un enfant d’ ÊTRE UN ENFANT

Couples avec deux mamans.
Qui a le droit de refuser à un enfant lorsqu’il fait un cauchemar de venir se blottir entre son papa et sa maman.
Qui a le droit de refuser à un enfant de caresser le visage de son père et de le différencier de celui de sa mère.
Qui a le droit de refuser à un enfant la possibilité de découvrir des anatomies différentes chez ses parents.
Qui a le droit de refuser à un enfant de dire : « j’vais l’dire à mon père et mon père d’abord, il est plus fort que le tien, na ! »
Qui a le droit de refuser à un enfant la fierté d’être accompagné par son père à l’école ou au foot.
Qui a le droit de refuser à un enfant de préparer pour la Fête des pères un cendrier en pâte à modeler rouge et vert.
Qui à le droit de refuser à un enfant de dire : « papa je t’aime ».
Qui a le droit de refuser à un enfant le plaisir d’éblouir ou de séduire son papa.
Qui a le droit de refuser à un enfant d’apprendre le sport avec lui.
Qui a le droit de refuser à un enfant l’autorité du père quand, sa mère n’y arrive plus.
Qui a le droit de refuser à un enfant de connaitre avec son père en grandissant les meilleurs moments de complicité.
Qui a le droit de refuser à un enfant de prononcer le mot et le nom magique de : PAPA
Qui a le droit de refuser à une enfant l’entrée de l’église au bras de son père.
Qui a le droit de refuser à un enfant d’avoir un papa et une maman, sinon, des égoïstes
Qui a le droit d’obliger un enfant à être différent des autres.
C’est pour toutes ces raisons si simples et tellement fondamentales pour la construction d’un enfant que, personne n’a le droit de l’isoler en tuant tout ceci. C’est pour toutes ces jolies raisons qui font la vie que nous sommes tous fiers d’avoir eu un papa et une maman et de toujours pouvoir prononcer leurs noms, même si ils ne sont plus là. 

Les homosexuels demandeurs d’adoption et les personnages politiques n’ont pas le droit de faire d’un enfant un enjeu électoral ou un fantasme qu'ils veulent assumer.

haut de page
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents