Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Sans- papiers

Publié par Diatala sur 7 Juillet 2006, 17:36pm

Catégories : #Société-Abus Politique -Scandales-

441147095_af17aa344d.jpgLa crise provoquée par la gauche pour les sans-papiers.

Plus une journée sans que les médias ne titrent sur le problème des sans papiers. Exhortés par la gauche et toutes ses ramifications, ils sont sans le savoir les otages de ces derniers. Ils les poussent à faire des actions d’éclat, comme vendredi envahir les bureaux du médiateur : Arnaud Sklarfeld, en voulant le séquestrer jusqu’à obtention de la régularisation totale des leurs. Mais cette gauche a-t-elle conscience au fond de ce qu’elle fait ? Oui ! Mais elle s’en fout. Sa sensiblerie est puante. Le but n’étant pas d’avoir de la compassion mais, de casser du Sarkozy par n’importe quel moyen et de discréditer la droite avant 2007. Certains diront c’est le jeu politique. Et bien non ! Quand il y a des vies humaines cela n’est pas digne d’un parti ou de quiconque. Cela prouve la totale incompétence de la gauche à mettre en place un programme d’avenir pour la France et de montrer ainsi qu’ils sont présents sur le terrain.

Nombreux sont les français pensant que l’Etat se réveille tous les matins pour fabriquer de l’argent. L’Etat peut payer, il doit payer, il a les moyens, quand on voit ce qu’il dépense etc etc. Oui beaucoup le pensent. Car les prélèvements à la base ou les impôts ne sont pas significatifs pour eux de leurs attributions finales. Ils ne sont pas conscients, que plus il y aura d’étrangers sans travail, sans logement, improductifs, plus ils paieront d’impôts.

Ce qui me choque dans cette malheureuse histoire, c’est le mensonge. Tous ces migrants sans papiers viennent chez nous pour trouver une vie meilleure. Mais comme la France n’a plus les moyens de subvenir à leurs besoins que va-t-il se passer pour eux si ils restaient ? Notre pays est un pays de surconsommation, l’écart est faramineux par rapport à leurs pays d’origine. Comme ils ne trouveront pas les moyens de s’intégrer, ils ne pourront que voir défiler devant eux, tous ces produits et cette vie facile qu’offre malgré tout la France. Car tous les acquis sociaux dont ils bénéficieraient aux détriments des français qui paient des impôts, ne seraient jamais suffisants pour accéder à la vie à laquelle certains les ont fait espérer. Nous pouvons déjà le constater avec en autre la « crise des banlieues ». Je pense que le problème de fond se situe à ce niveau pour les étrangers venant en France, entre le rêve qui fait naître l’espoir et la réalité, il y a un gouffre, donc injustice. Ils seraient donc malheureux et a juste titre, ils ne pourraient que s’en prendre à ce pays qui les a trahi. Même si ils sont malheureux chez eux, l’écart, la comparaison de niveau de vie, est moindre. Respecter ces personnes est le contraire de tous ces sophismes électoralistes de bas étages.

Et enfin, ils sont hors la loi. Quand on voit ce que nous nous subissons si nous payons en retard, l’intransigeance du système même si nous avons des difficultés, les mesures drastiques de tous genres, ne peuvent créer qu’un profond sentiment d’injustice avec ses conséquences. La gauche qui met en exergue l’égalité; de qui se moque t elle. Apprenons à ces pays à se développer chez eux.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents