Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


To Be, or Not to Be !

Publié par Diatala sur 11 Avril 2009, 12:23pm

Catégories : #Alchimie - Paranormal - Insolite et Mystères

Je vais vous raconter le destin extraordinaire d’une petite fille qui, au départ, n’avait aucune chance d’embrasser une telle renommée et d’embraser les fantasmes de l’opinion publique.

Si parfois la vie...ne tient qu’à un fil, parfois ce fil, si il est chirurgical, peut transformer la destinée de n’importe quel individu qui consent à devenir un autre en transformant littéralement sa propre psyché.

 

Il était une fois une petite princesse qui naquit dans un palais étranger recouvert d’ors et de dorures.

Les fées s’étaient afférées autour de son berceau pour lui prodiguer tous les bienfaits en veillant avec soin sur son avenir.

Hélas ! Ce jour là, une seule fée était absente. La fée de la vénusté et de la beauté. Elle avait été prise en otage par le pirate des Caraïbes et n’avait pu se joindre aux autres.

L’enfant grandissait heureuse et comblée, mais son miroir continuait de lui projetait le reflet d’un visage aux traits disgracieux. Elle qui rêvait de séduire le monde, d’être illuminée par les sunlights, d’entendre des centaines de flashs crépiter à son arrivée... se désespérait toujours en se regardant. Elle qui voulait passer, de l’ombre de l’anonymat, à la lumière des stars, souffrait de ce patrimoine génétique peu harmonieux et surtout peu enclin à lui offrir la célébrité sur papier glacé, au royaume de la beauté.

Un jour la fée de la beauté et de la vénusté fut relâchée et accourut aussitôt pour donner les meilleurs conseils à la jeune fille. Mais le choix était cornélien à la manière de Shakespeare : “To Be, or Not to Be”. Telle était la question .

 Mais la jeune fille était obstinée et décidait de se donner les moyens de paraître et d’exister à sa manière. Le risque était pourtant important ; tomber entre les mains d’un Frankenstein qui pouvait transformer une belle adolescente comme Lolo Ferrrari en une poupée gonflable aux mamelles hypertrophiées gorgées de 4 litres de silicone, dans chaque sein, avec des lèvres de la grosseur de la vulve de babouine en chaleur, ou se retrouver avec la gueule d’un bouledogue prognathe et terrifiant comme Donatella Versace.
 

Ou pire encore, en devenant une espèce de monstre surgissant d’outre-tombe, une Chimère à la tête de chat et au corps d’homo sapiens, façon post évolution, comme Jocelyne Wildenstein, ci-dessous.

Mais il existait certainement un démiurge du bistouri, se dit-elle. Un Pygmalion qui saurait sculpter... du bout de ses doigts magiques, les traits d’une déesse grecque pour en faire la Galatée de tous les désirs.

Ainsi, quelque temps plus tard, son vœu fut exaucé, et la jeune fille se vit propulser au firmament parmi les nombreuses étoiles en faisant la couverture de centaines de magazines et en entrant dans l’histoire de notre pays.

J’ai trouvé cette histoire saisissante, cette métamorphose spectaculaire. Et par ce destin forcé et surtout, contrarié, de nous amener à faire naître une réelle réflexion sur les valeurs qui font "progresser" nos sociétés et respecter l'être humain dans les différents milieux sociaux. A méditer.

Comme quoi le destin ne tient qu’à un fil.

Qui est-elle ? Réponse ici.                       

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents