Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Jade Goudy la mort en direct

Publié par Diatala sur 7 Mars 2009, 12:33pm

Catégories : #Alchimie - Paranormal - Insolite et Mystères











L’audimat. Ce tortionnaire, ce tyran des temps modernes cherche dorénavant ses proies dans les couloirs les plus lugubres du désespoir et dans le passage de la vie à trépas.
Les belligérants de l’audiovisuel combattent tous aujourd’hui sur le même champ ; celui du trash et de la misère sociétale. Ces contempteurs de l’âme humaine, ont vendu depuis longtemps, la leur au diable, pour satisfaire jusqu’à satiété la Bête audimat ; et leurs digressions vont bon train pour justifier l’injustifiable.

En Angleterre, une jeune mère de famille devient la star de cette nouvelle téléréalité en vendant son agonie liée à un cancer en phase final.

Sous l’œil impudique et vénal de la caméra, Jade Goudy, offrira pour 900 000 euros son souffle erratique jusqu’à l’éviction finale de son énergie aux téléspectateurs assoiffés de morbide et engendrera pour les autres l’affliction généralisée.

Mais alors, son abnégation, ce sacrifice face à sa propre intimité et celle des siens, ne vaut-il pas plus, si ...tout à un prix ?

Issue d’un milieu pauvre, la mourante à au moins la sincérité d’avouer qu’elle fait tout cela pour de l’argent  afin d’assurer l’avenir de ses enfants après sa mort.

Mais qui est à blâmer et à condamner dans cette sombre tragédie télé réaliste, cette maman ou ces hyènes puantes, ces chacals de l’information à tout prix ?

Certains estiment que la retranscription, en direct, des derniers jours de la malade sera un enseignement sur cette terrible maladie qui frappe des innocents de tous les âges et un exemple dans le combat face au cancer. D’autres s’insurgent et se révoltent face à de tels procédés.
De l’empathie au voyeurisme où se trouve la vérité ? Une chose reste portant certaine, aucun altruisme venant de la part des producteurs et réalisateurs ne peut être mis en évidence ; le dieu argent régit l’immoralité des intéressés, et, toutes les allégations qui tenteraient de prouver le contraire, ne seraient pas crédibles.

Alors doit-on au nom de l’audimat franchir et bafouer toutes les frontières de l’éthique ainsi que celles de l’intimité ? La mort sera-t-elle dorénavant cotée en fonction de l’âge et du type de la maladie ? Aurons-nous un canal spécial « Mort en direct » ? A partir du moment où l’offre existe, combien seront-ils à vouloir que le rayon cathodique les propulse au rang des stars de la téléréalité pour assurer l’avenir des leurs ?

Si les grandes questions existentielles demeurent et que cet antagonisme entre la vie et la mort subsiste dans nos esprits, ce procédé est-il un moyen didactique efficace pour parler de la mort et cesser de la craindre ? Sincèrement, pour moi NON.

Pourtant, la mort, cette inconnue qui est cachée depuis la première seconde de notre conception au fond de notre matière, cet instant où la vie échappe à notre réalité consciente, où l’âme rejoint des sphères lointaines, intrigue fascine effraie et hypnotise toujours. Doit-on pour cela en faire un produit marketing ? Tant qu’à l’ineffable, de ce dernier instant, est-il sérieux de vouloir  te,ter de le décrire et de le capter en image ?

Nous ne pouvons que nous inquiéter face à cette boîte magique qui est appelée dans le langage articulé – Télévision ; car elle risque de devenir le plus grand cénotaphe des temps modernes et, à mon avis, l’entropie et la décadence télévisuelle n’ont certainement pas encore atteints leur point paroxystique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents