Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Menace terroriste aux USA et en Angleterre

Publié par Diatala sur 23 Janvier 2009, 14:01pm

Catégories : #Génocide-Terrorisme d'Etat - Expérience secrète

Je réitère devant cette situation qui ne se débloque pas. Après trois semaines de massacres et de bombardements, le Hamas se porte aussi bien qu’avant. Même si il a été reconnu et prouvé qu’Israël avait rompue la trêve en premier donnant l’occasion au Hamas de reprendre les tirs de roquettes et de lancer, ainsi son offensive, cette question légitime demeure : Pourquoi un tel carnage et un tel désastre pour en arriver là ? Mais un constat s’impose en regardant l’état dans lequel les dirigeants israéliens ont laissé le peuple palestinien. Auparavant la bande de Gaza était déjà une grande prison avec une économie exsangue, une population affamée et une carence en soins médicaux dramatique, aujourd’hui la situation est encore plus dramatique puisqu’elle est revenue à l’âge de la Pierre, en trois semaines. Une réussite à ce niveau pour Israël qui gagne du temps en sclérosant la création d’un état palestinien et en renvoyant dans un passé archaïque la population gazaouie

Aujourd’hui le problème de la levée totale du blocus reste entier ici ; les deux protagonistes se reprochant mutuellement et comme toujours de ne pas respecter les accords qui ont permis au cessez-le-feu.. Mais l’Etat hébreu reste le seul maître à bord et continu de refuser de se soumettre aux exigences des autres pays pour la reconstruction de Gaza. «  Pas d’acier – Pas de ciment a déclaré un conseiller d’Olmert ». Les Palestiniens sont donc condamnés à vivre dans les décombres, tels des chiens errants. Une reconstruction qui prendra du temps et qui sera sans doute de nouveau interrompue par un énième faux casus belli.

Dans ces conditions pourquoi le Hamas s’obstine-t-il, comment peut-il prétendre protéger et défendre les siens sachant qu’il s’attaque à la 4éme puissance armée soutenue, quand même, jusque là, par les USA, et qu’il sait pertinemment que chacune de ses actions sera punie par des représailles mille fois supérieures, qu’il bloque systématiquement le processus de paix, la création d’un état palestinien en donnant, de surcroît, tous les avantages à Israël et qu’il condamne, à chaque fois, son peuple aux pires situations de terreur et de détresse ?

Mais cette offensive illégale et injustifiée n’est pas vaine pour ceux qui veulent aller encore plus loin dans l’horreur. Ici, la très très très grande nébuleuse d’Al Qaïda menace l’Occident et principalement l’Angleterre et l’Amérique d’attentats sanglants et dévastateurs pour venger les Palestiniens.
Le Patriot Act et les centaines de millions de dollars alloués pour lutter contre le terrorisme et assurer la protection de SAM ne serviraient donc à rien, si cela se produisait ?

Les Etats-Unis sont prêts à faire face à une attaque chimique ou bactériologique d’une ampleur incomparable à celle des attentats du 11/9. Le jour de l’investiture d’Obama, Roberts Gates était le seul absent. Il était resté au Pentagone pour superviser les opérations suite à une menace éventuelle d’un attentat chimique. Dorénavant la voiture du Président est équipée contre toutes sortes de risque chimique ou bactériologique. Des équipes spécialisées ont été rapatriées d'Iraq pour agir immédiatement. Les diverses annonces de menace ont préparée l’opinion américaine et internationale au pire.

Une loi encore plus liberticide que le Patriot Act sera-t-elle nécessaire ? Et si cela se passait vraiment, à qui rapporterait le crime ; in fine ? Quels pays seront bombardés et détruits entièrement pour tenter vainement de débusquer Benji ou son remplaçant ? A qui devra-t-on imposer la Démocratie coûte que coûte ? Qui devra-t-on pendre ?  

Car si chacun cherche à savoir quels sont les bénéfices réels et concrets retirés par Al Qaïda et les Islamistes après le 11/9, la liste est facile à faire :
- Le Patriot Act et les diverses lois pour lutter contre le terrorisme à l’échelle planétaire
- Invasion et destruction de l’Afghanistan avec des milliers de morts
- Invasion et destruction de l’Iraq avec encore des milliers de morts
Ouverture des camps de torture
- Changement de politique de divers pays arabes s'alliant à la guerre du Bien contre le Mal
- Islamophobie généralisée
- Invasion et destruction du Liban et de Gaza pour lutter contre les terroristes du Hamas et du Hezbollah
- Menace de destruction de l’Iran.
Un échec total et cuisant pour eux. Et ils veulent remettre ça ! Ils sont surtout masos ces islamistes avant d’être des terroristes ; quand même. Et puis attaquer, à ce niveau, les plus grandes puissances occidentales alliées, sans armée, avec des groupuscules terroristes hétérogènes et une unité religieuse fortement divisée entre Chiites et Sunnites, relève, sans aucun doute, de la plus grande des stupidités et non pas d'une stratégie cohérente de vengeance qui aurait, au moins, quelque chance de réussite.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents