Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Israël refuse la trêve

Publié par Diatala sur 31 Décembre 2008, 11:18am

Catégories : #Actualités : Antisionisme - Sionisme- Israël-

Israël refuse la trêve de 48h proposée par la France et l’UE. Après avoir largué plus de cent tonnes de bombes dès le premier jour sur Gaza et depuis détruit une université, des commerces, des mosquées et sans doute après avoir tué des milliers d’innocents, Tsahal s’apprête à liquider un petit territoire isolé et délaissé du reste du monde. Une petite bande de terre qui ne possède aucune armée et qui n’est surtout pas un pays et encore moins un danger pour l’Etat hébreu avec ses roquettes ridicules. 

En faisant un petit tour d’horizon sur les réactions et les prises de positions de certains pays face à l’attaque israélienne, leurs dirigeants ont des avis bien différents voire un mutisme coupable.

L’Allemagne : Qu’Angela Merkel soit complètement à l’ouest peut paraître normal. Mais cette dernière incombe la responsabilité totale au Hamas ou aux Palestiniens. Soit elle ignore les origines exactes du conflit israélo-palestinien et ignore qui est l’agresseur et l’agressé ; et dans ce cas il serait souhaitable de l’instruire. Soit elle est tenue très très fermement par les... par les… par les couettes évidement, et ne peut tourner sa tête pour regarder la réalité ; soit, pire que cela, elle est tenue par l’élastique de sa gaine qui l’empêche d’agir à sa guise sous peine de se prendre un retour de caoutchouc en pleine figure. Ou alors ! elle veut expier les fautes et les crimes d’Adolf en portant la croix des victimes de la Shoah. Il est singulier d’agir ainsi pour les morts et d’en oublier les vivants.

L’Angleterre : Là je dois dire que j’en perd mon yiddish. Le valet des Etats-Unis a critiqué uniquement Israël. Devrions-nous penser que le Royaume-Uni tente enfin de s’émanciper ? A moins qu’il ne prépare le terrain pour Obama ?

La France : Paris a décidé pour une fois de donner tort aux protagonistes des deux bords. Tout en oubliant également qui est l’agresseur et de quel côté le droit international et les droits de l’Homme sont bafoués.

Monarchies pétrolières : Tout ce beau linge en blanc avec des serviettes de crêperie bretonne sur la tête, lui, il a troqué ses babouches contre des Weston depuis des lustres et a été lobotomisé et castré depuis longtemps par tonton SAM ; et le tapis de prière a été remplacé depuis belle lurette par le tapis vert américain. On se demande d’ailleurs si les rois, les princes, les émirs et les consorts tournent leur tapis vers l’Ouest ou vers la Mecque.


L’Egypte
: Ô ma belle Egypte, toi qui a si longtemps lutté pour ne point céder et être assujettie… Ah mais je m’égare ! Il faut dire que depuis que le dieu Ra a été évincé par le dieu Dollar et que les nouveaux pharaons de la dynastie Bush font entrer en crue le Nil toute l’année en y déversant des milliards de billets verts, l’Egypte n’a plus que ses hiéroglyphes pour se consoler et ne peut plus bouger une oreille sous peine de représailles sanglantes.

Le Hamas : Si je devais écrire un scénario pour un film d’espionnage, je dirais que ce malade d’Ismaïl Haniyeh, chef du Hamas, est un agent de Mossad déguisé en palestinien ou un musulman qui a vendu son âme au diable.

Israël : Il n’y a rien à attendre d’une bande de dirigeants psychopathes criminels qui n’attendent qu’une réaction d’un des pays avec qui ils veulent en découdre. Car, la provocation dans l’excès, sur un terrain aussi fragile, est un bon moyen d’y parvenir.


Mais au fait où est passé ce grand défenseur des droits de l’Homme à deux balles ? Vous savez le vendu qui se nomme Robert Ménard et qui légitime la torture. Lui qui défendait bec et ongles les Tibétains ; eux qui étaient très très loin de connaître le triste sort des Palestiniens.
Sans doute que la vie d’un enfant palestinien n’a aucune valeur aux yeux des donneurs de leçons de sa piètre trempe.

Sur ce à l'année prochaine !!! 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents