Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Madoff : Le Père Noël est une ordure…

Publié le 17 Décembre 2008, 16:25pm

Catégories : #Analyse Finance - Economie- International

Le Père Noël Madoff est une ordure… La hotte est vide et bien vide; qu'on se le dise.

Avant les fêtes de cette fin d’année comment ne pas parler de ce gigantesque cadeau empoisonné offert et préparé par les mains criminelles de ce voyou de Madoff. La loi des séries est donc loin de s’achever. Ceux qui croyaient au Père Noël Madoff et qui lui avaient demandé de gros intérêts pour les déposer au pied leur sapin n'ont plus qu'à se retourner vers Merlin l'enchanteur. Et encore ! à qui faire confiance aujourd’hui.  

Ce montage financier simple et techniquement aisé a été réalisé par un escroc qui gagnait la confiance de ses clients avec des ruses de sioux éculées et cela sans avoir à rendre de compte. Incroyable. Mais qui aurait pensé que ce monsieur à la réputation intouchable du fait de son seul statut sur la place financière de Wall Street pouvait berner une partie des banques internationales, des investisseurs privés, des fonds d’investissement et des fondations en tout genre ?

Le problème réside bien dans la confiance accordée à n’importe qui en fonction de son poste et d’un sens du profit insatiable. Cette confiance aveugle et ce respect inapproprié que l’on met dans les sbires de la finance font que les tentations sont immenses pour les esprits cupides et malfaisants. Pourtant l’arnaque ne demandait pas de posséder un cerveau de génie. Elle consistait à prendre l’argent des nouveaux clients en leur faisant miroiter des rendements spectaculaires et de payer les intérêts dus aux anciens avec cet argent tout frais.

Ce qui aurait pourtant dû éveiller les soupçons des investisseurs était dans le fait que les calculs de rendement étaient effectués par la société de gestion de Madoff et non par un organisme indépendant. Et pourtant le gendarme des marchés financiers américains (Security and Exchange Commission) "régulait et observait", soi disant, les opérations effectuées ; mon œil !.. Et bien si les yeux de la SEC avaient été grands ouverts et d’une acuité indéniable et responsable, cette arnaque n’aurait pas eu lieu. Il faut donc remettre en cause tout le système.

Chez nous la BNP dans sa grande naïveté et son impéritie à gérer ses placements et l’argent de ses clients a été une des dindes fourrées aux marrons par Madoff.

Mais alors ! Devons-nous retirer tout notre argent des banques et le placer sur un fonds (de cailloux) recouvert d’une chape de béton ? Devons-nous gaver nos poules avec des liquidités monétaires pour que tous les matins elles nous pondent des œufs en or ? Ou devons-nous réagir massivement face à ces dérives inadmissibles en évitant tout ce qui vient du pays de l’oncle SAM ? Car, la débâcle financière, boursière, économique et par ricochet, sociale, ne vient et n’arrive que par les Etats-Unis.

              

A l’époque le film Mad Max paraissait comme une pure fiction ; aujourd’hui le sens général de l’évolution de l’humanité qui incombe aux oligarques trace l’avenir d’une révolte généralisée. Un jour les petites bandes d’escrocs de la Finance et les criminels internationaux décideurs des politiques du Nouvel ordre mondial se terreront pour éviter que les immenses hordes de voyous, engendrées par les excès des premiers, ne viennent leur couper la tête.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents