Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Test d’inculture

Publié le 15 Décembre 2008, 17:52pm

Catégories : #Humour - Gag

Les guerres et les guerres bidons, la politique, les politiques, les politiciens, les spécialistes en tout et en rien, les arnaques avec l’argent des autres, les krachs, les crises, les récessions, les accidents et les peoples ringards ou les stars au firmament … à la porte.

Je me soumets bien volontiers à un petit exercice que l’on se refile entre internautes ici et  ou encore ici pour étaler notre savante inculture dans les domaines suivants : Cinéma, Livres, Géographie, Mathématiques, Cuisine.

 

 

Cinéma : Il faut dire que : J’aime à penser que je vais aller un soir au cinéma (même si je n'y vais en moyenne qu'une fois tous les ans; et encore). Arriver et faire la queue en plein hiver ou en plein cagnard au prétexte qu’il n’y a plus de caissières aux caisses, m’énerve. Alors je fait ciné chez moi en achetant ou en louant des DVD. Si je suis cinéphile de passage, je reste très très médiocre voire très mauvaise en ce qui concerne les noms du générique à retenir pour étaler mes connaissances cinématographiques.

J’adorrrrre les thrillers et tout ce qui est enquête, procès, analyses scientifiques, profilage. Mon défi est trouver le plus vite possible la vérité ou le coupable. Mais j’aime également les films émouvants ou je vais me taper une boîte de kleenex en guise de pop-corn ; et ceux qui me mettent les zygomatiques à dure épreuve. Si mon florilège filmographique ne vaut que par ce que je le vaux bien, très peu de films me sont restés fortement imprimés ; sauf pour ceux qui me viennent à l’esprit tout de suite et qui m'ont marqué : Le choix de Sophie – La ligne verte  ou Ghost. Un éclecticisme qui me permet en fin de compte de ne rien retenir. Tant qu’aux réalisateurs je ne retiens que le nom de ceux qui m’ont fait quitter la salle en plein milieu du film ; genre Godart. Si on me demande quel est mon acteur préféré ou mon actrice préférée, je n’ai jamais de réponse ; ça dépend... des rôles et du scénario.

 


Livres
 : Enter dans une librairie est pour moi comme entrer… dans une boulangerie. Je fais une crise de boulimie mentale. J’ai envie de tout acheter et je calme mon appétit en lisant différents titres et résumés dans des domaines, une fois de plus, très variés. Je repars forcément avec plusieurs ouvrages que je ne lirai pour la plupart du temps jamais, ou, seulement quelques passages par-ci par-là. Et oui, je sais que pour paraître cultivée et faire bien dans un dîner il faut sortir le nom du dernier roman à la mode ou le nom d’un écrivain que personne ne connaît. Mais je n’aime pas lire, même si j’ai tenté de lire des ouvrages compliqués comme ceux de Stephen Hawking, parfois ceux d'auteurs de l’époque de Mathusalem, des textes sacrés, ceux du fou de Sigmund et parfois des romans très critiqués par l’intelligentsia littéraire comme ceux de Lévy.

Je pense que de se gaver de la pensée d’autrui empêche de faire naître sa propre pensée en limitant ses valeurs de développement et de méditation. L’essentiel étant d’avoir un support de réflexion pour le développer ensuite soi-même. Les plus grandes connaissances étant pour moi en soi.

 

Géo : Ah la géographie ! Il n’en faut pour voyager et savoir où se trouve le pays dans lequel vous allez vous rendre et le montrer sur une carte à vos amis(es) quand vous reviendrez. A part ça, il fut une époque où je connaissais plus d’une centaine de capitales ; aujourd’hui le tabac qui embrume mon cerveau me fait perdre quelque peu la mémoire. Mais je garde un bon sens de l’orientation en plein jour et à trois pâtés de maison de chez moi. Non je rigole, mieux que ça quand même. Sinon je sais situer la Garenne aux vaches et Palavas-les flots.

 

Mathématiques : Le mot est lâché ; aie aie aie !!!! Si tu ne viens pas aux mathématiques.... les mathématiques viendront à toi. Non non non pas ça svp !!!

Si les mathématiques ne m’aiment pas… qu’elles se rassurent,  je les déteste. Si il y a bien une matière avec qui je n’ai jamais eu de bonnes relations et cela, dès la sixième, il s’agit de celle-ci.
Après 2+2 je rendais les armes même si mes profs m’alignaient systématiquement en me collant toutes les semaines sur le motif de ne rien apprendre et de ne rien retenir.
Je n'ai jamais réussi à sympathiser avec Pi et toute sa famille tordue de connaissances abstraites, avec les chiffres, les figures, les postulats, les théorèmes,  les propositions décentes et indécentes et toutes les formules calculatoires de calcul. Les maths resteront ainsi  indigestes à vie pour moi.
Et puis d'ailleurs comment la Vérité, le Début et la Fin peuvent-ils se trouver dans des chiffres ?

 

Cuisine : Bien cuisiner est dit-on un art.  Je suis très loin de qualifier mes préparations culinaires d’art. Je les maîtrise certes, à peu près, et dans des limites qui n’ont rien de comparables à celles évidemment des grands chefs. Mais vous ne serez jamais déçu à ma table même si ma nourriture quotidienne ne correspond pas aux recommandations du ministère de la Santé, à celles des diététiciens et autres conseillers en conseils douteux, dont je me tape, et à celles des obsédés des régimes alimentaires des quatre saisons.  

 

Voilà un portrait d’inculture. Et je passe la main à celui qui aura l’humour pour étaler son manque de cultivation générale.

                    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents