Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Déclin

Publié par Diatala sur 23 Avril 2006, 23:00pm

Catégories : #Philosophie

Notre évolution fulgurante, qui va à la vitesse d’un TGV, notre liberté d’expression, ou de pseudo expression, notre modèle social, la perte de nos valeurs, de nos référents nous conduit inexorablement vers le déclin.

Le paroxysme d’évolution de nos sociétés est bientôt atteint. Nos sociétés modernes pensent détenir le savoir, et veulent l’imposer au monde entier. Les grandes civilisations se sont toutes construites par : la valeur du travail, le courage et surtout l’esprit de conquête, car rien n’était acquis. C’est ce que vous avons su faire dans le passé ; mais aujourd’hui nous vivons sur nos acquis, et surtout  dans la certitude. Cela représente l’erreur fatale, la récurrence de l’histoire. Nous sommes tels des jockeys, fiers, arrogants au sortir d’agapes, sur une belle monture, devenue poussive, considérant courir face à des mules.

Ceux à qui nous voulons donner des leçons, sont à un stade de l’évolution : « en formation ». Ils ont l’énergie, la foi, pour avancer et vaincre, ce que nous, nous avons perdu. Pourtant eux aussi ils furent tous de grands peuples. L’aveuglement conduit fatalement, toute société, et ceux qui croient savoir, dans le mur. Ces sociétés émergentes ne peuvent suivre un train à grande vitesse, avec un omnibus, (dans certains domaines), surtout dans les domaines du Sacré et de la conscience morale, qui constituent la base de leur maintien, leur colonne vertébrale. La notre est déjà celle d’un vieillard, antinomie entre certains progrès technologiques et, la régression de la conscience. Notre aspect extérieur est jeune mais, nos cellules sont mourantes.

Il faut laisser du temps au temps. La genèse de chaque société diffère, si l’on bouscule le processus, il ne peut en accoucher qu’un modèle prématuré, donc avec une évolution à risque. Que cela soit pour notre Europe, bébé mal formé, avec une grosse tête, des petits bras, des poumons atrophiés, un cœur arythmique, et un estomac incapable de digérer les différences, ou pour ces gros bébés à la croissance lente, robuste, et toujours en cours de mutation ; lesquels seront les premiers ! Indubitablement les gros bébés. Vouloir les gaver, en imposant un régime non adapté à leur constitution ne peut que les rendre malade, en nous vomissant dessus.

Toutes sociétés n’existent que par la présence de gènes récessifs, ils ne sont plus en état d’exister en présence d’un gène opposé. C’est ce qui arrivera à notre société.

 

haut de page

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents