Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Zizi sexuel ?

Publié par Diatala sur 23 Janvier 2008, 18:00pm

Catégories : #Désinformation Médias- Omerta- Leurs Mensonges

Flip' book - Le baiserFlip' book - Pubertomatic garçon L’exposition ’zizi sexuel’,  à la Cité des Sciences, scandalise l'association ici « SOS Education ». Le site de l'expo.

Parler de leur corps, de leur intimité, de leurs organes sexuels à des enfants qui viennent visiter cette expo en leur enseignant les fonctionnements de leur future sexualité et de leurs différents aspects anatomiques par le biais de dessins,  de livres et d’explication ludique, serait une honte et presque un crime. L’intimité avec son propre corps devrait être proscrite pour les pudibonds moralisateurs. L’anatomie serait donc pornographique quand le didactisme s’adresse à des préadolescents. Flip' book - Nénés
Les tabous persistent, le sexe et ses organes de fonctionnement ne doivent pas être révélés sous peine de traumatiser ces puritains. La relation amoureuse reste sale pour certains si on ose montrer ce qui s’y passe et, surtout, comment elle fonctionne.
L’enseignement, si il est adapté au regard de l’évolution, aux conditions de vie moderne ne peut en aucun cas être un acte transgressif ni une révélation graveleuse sur notre propre identité. Les inhibitions, la méconnaissance de son propre corps et de celle du sexe opposé conduisent pourtant à des comportements singuliers voire, dangereux et pathologiques par la suite pour certains. De plus, si la découverte de son corps avec ses mécanismes est, normalement naturelle, elle ne l’est pas pour tous les enfants. Très jeune en fonction de l’éducation, des interdictions, de la religion et aussi des traumatismes subits, elle peut être rejetée ou ignorée par l’enfant. Cette approche qui devrait faire partie du programme scolaire dans toutes les écoles pourrait être un moyen pédagogique de réconcilier certains avec leur propre intimité et la sexualité à venir. Et pour les parents elle serait un levier pour aborder plus simplement et plus facilement le questionnement des enfants ou, à en faciliter l’enseignement pour ceux qui souhaitent donner à leurs enfants cette éducation. Il est évident qu’aujourd’hui, Titeuf, un des personnages de cette saga du corps ne peut en rien effrayer et choquer des enfants qui tous les jours regardent des scènes de sexe à la télévision et qui n’en comprennent pas pour autant les mécanismes et les raisons. Entre le brut jeté à la face de jeunes enfants non préparés et un enseignement pédagogique ; Que choisissez-vous ? 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents