Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Mort accidentelle de Benazir Bhutto

Publié par Diatala sur 29 Décembre 2007, 13:30pm

Catégories : #Génocide-Terrorisme d'Etat - Expérience secrète


Benazir Bhutto serait morte accidentellement ici après avoir heurté le levier du toit ouvrant blindé de son véhicule. Ah ça c’est bête ! échapper à un attentat et mourir en se cognant la tête pour se protéger ; Allah est injuste !
Depuis cet assassinat, le Pakistan déjà instable, connaît des émeutes sanglantes et la réaction du peuple se faisant de plus en plus violente il était donc nécessaire pour tenter de circonscrire ce soulèvement que le gouvernement tente de transformer sa mort, en mort accidentelle. 
Par contre, la Communauté internationale n’intervient pas quand l’armée, la police et des forces paramilitaires ont ordre de  tirer à vue et, tirent à vue sur les manifestants. On fait la leçon et on s’insurge contre la Chine, la Birmanie. Mais ici, pas une voix ne s’élève pour dénoncer et faire cesser ces exactions. Mais où est Kouchner ? On vient critiquer la Russie pour ses élections mais, pas une voix ne s’élève non plus contre la réélection de Musharraf après avoir décrété l’état d’urgence, fait remplacer les juges de la Cour suprême hostiles à son nouveau mandat puis, en réprimant tous les mouvements d’opposition pour s'assurer de son  plein succès. Et les Droits de l’Homme où sont-ils ?
Musharraf  qui avait affirmé par la voix de son ministre de l’Intérieur qu’il avait la preuve que cet attentat avait été perpétré par Al Qaïda se retrouve dans une situation très déstabilisante depuis que le leader local de la nébuleuse a fermement démenti toute participation et, revendique haut et fort son innocence. 
Pervez serait-il abandonné par Washington ? Alors pourquoi ne pas l’assassiner lui ? Trop risqué. La mort de Benazir Bhutto le dessert beaucoup plus électoralement. Les Etats-Unis ont peut-être un autre plan ;  Musharraf n’étant plus le chef des armées, un coup d’Etat serait une bonne solution au renversement du dictateur qui semble jouer cavalier seul. Il faut préciser que sa propre armée ne le soutenait plus vraiment, que ses soldats se refusaient à tuer les leurs, sur ordre américain. Alors les Etats-Unis auraient-ils besoin de sang neuf ? Un bon dictateur bien cruel, sanguinaire, qui léche leurs bottes sans se plaindre et qui promettra au peuple pakistanais la démocratie... comme Musharraf l’avait promis lui-même ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents