Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Paris/Palestine

Publié par Diatala sur 17 Décembre 2007, 18:18pm

Catégories : #Gaza - Palestine

Nicolas Sarkozy a reçu Mahmoud Abbas avant la conférence

 















Paris est aujourd’hui au cœur des négociations pour l’aide à apporter aux Palestiniens. Annapolis et son faste médiatique international n’auront servi à rien. Si l’urgence, est d’éviter en un premier temps, d’accentuer une catastrophe sanitaire et économique en contribuant à verser des aides financières qui permettront au peuple palestinien de recouvrer un quotidien plus décent, la vraie question n’est toujours pas posé : Quand l’Etat d’Israël va-t-il restituer les terres volées et permettre aux palestiniens de la diaspora de rentrer chez eux ???? D’ailleurs ! l’heure n’est plus à quémander une réponse mais, à poser un Ultimatum.
La proposition d’une force internationale qui semble, au premier abord, être une solution satisfaisante, ne ferait que repousser encore et encore des accords définitifs. Car toute action provoque une réaction, surtout dans cette région, et une force armée de soutien ponctuel ne rendra pas aux palestiniens leur terre et leurs biens ; ce qui reste le seul point essentiel pour aboutir ensuite à des solutions bilatérales équitables.
Passer son temps, à chercher des solutions, tout en évitant de s’attaquer et d’aborder les vrais problèmes, contribue à accentuer les délais de paix en confirmant un non-lieu pour l’Etat hébreu. Alors STOP ! Commençons par le début avec des décisions rationnelles et justes : avant, toute, négociation, rendre au peuple palestinien ce qui lui appartient en lui restituant, évidemment, tous ses droits et, en même temps, en faisant appliquer le droit international pour qu’Israël cesse une fois pour toute de s’ériger en état dominateur et raciste. Sinon ! des sanctions immédiates devront être appliquées. On le fait bien pour d'autres !  Ensuite, les vraies discussions pourront alors commencer. Mais tous ces pourparlers et toutes ces grandes intentions qui vont de Charybde en Sylla démontrent l’inertie de la communauté internationale face à l’urgence palestinienne tout en continuant à soutenir les exactions et les exigences indues d’Israël. 
Et si nous inversions une seconde les rôles : la Palestine serait depuis longtemps bombardée et exsangue. Alors ? Un enfant palestinien vaut-il moins qu’un enfant juif israélien ? Pas pour moi ! Ils sont égaux.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents