Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Guerre climatique préventive

Publié par Diatala sur 16 Décembre 2007, 11:35am

Catégories : #Chemtrails -HAARP- Armes climatiques

orage-divers-lumiere-villenave-aquitaine-433357.jpg

Le transfert de culpabilité est un moyen connu pour se débarrasser de ses propres problèmes et erreurs et, ainsi,  détourner l’attention de sa réelle responsabilité en la renvoyant sur le dos d’un tiers ou, à grande échelle, comme ici, carrément sur la population mondiale avec le réchauffement climatique.  
Le comble du ridicule et de l’horreur : La priorité depuis hier est de sauver la planète et non plus les hommes. Etrange conception ! Car nul doute, sans avoir à y réfléchir beaucoup que, l’urgence reste de sauver l’homme de la famine actuelle et non de celle qui surviendrait demain, des guerres à venir et en cours, des massacres qui continuent et des maladies causés par les autres hommes, leurs frères, les Caïn.
Le sauvetage de la planète devient le paravent derrière lequel se cachent les détracteurs de mentalité et les criminels modernes.
Vous ! Les humains ! Êtes responsables de conduire la planète à l’apocalypse climatique ! Et pour cela, « Nous » humains (mais supérieurs à vous) allons vous punir sévèrement.
Nous connaissions déjà les guerres préventives made in américa mais, désormais, la guerre préventive contre le réchauffement climatique est déclarée à toute l’humanité. Cette culpabilité, que l’on nous renvoie, permet pendant ce temps aux multinationales et aux complexes militaro pétroliers d’œuvrer avec beaucoup plus de quiétude. Les vrais dangers sont masqués et le commun des mortels devient « LE » criminel ; celui qui sera responsable, et, coupable, des changements climatiques de grande envergure. Wouahhhhhh !!!! 
Depuis 4,5 milliards d’années que la terre est en mouvement, en gestation constante, en évolution permanente, avec des changements climatiques continus, le tout petit homme et ses activités depuis un siècle en seraient responsables ? Et hop ! d’un seul coup de baguette, « l’Homme » devient plus puissant que les éléments eux-mêmes, que les activités tectoniques, volcaniques, solaires et cosmiques. Mais le pire, est que cette accusation, non fondée, soit reconnue par des innocents. Pas besoin d’annuaire pour faire avouer des crimes non commis : Il suffit d’une méga propagande politico médiatique et, sans procès, « La » victime est condamné à perpétuité.
Entre le truisme de préserver les richesses naturelles que nous possédons et ordonner un plan Orsec bidon, il y a un raisonnement rationnel qui a été enterré vivant.
Mais le réchauffement de la planète arrange considérablement les voleurs d’énergie. Sachant que la partie la plus septentrionale du globe renferme des milliards de tonnes de gaz et de pétrole en ouvrant en plus une autoroute maritime, on pourrait légitimement se poser la question de savoir si ce réchauffement n’est pas ardemment souhaité ou pire…
Pour terminer : cette injustice flagrante et amorale qui consiste à circonscrire les avancées des pays émergeants en leur imposant des règles de restriction massives, que les pays riches ont toujours ignoré. C’est aussi, et avant tout, le moyen de les stopper, de les asservir de nouveau dans leur essor économique. Une nouvelle forme de domination, ce n’est que de la politique et non une quelconque envie de sauver la planète. Bientôt, au pire,  il faudra sauver l’espace des millions de débris envoyés par les puissants : Alors quel plan international devrons nous supporter ;-)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents