Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Daniel G. Amen: Un scanner pour tous !

Publié par Diatala sur 13 Décembre 2007, 11:12am

Catégories : #BIG Pharma - Mensonges - Virus - Dictature Santé

 

3595160916_7b8b514d03.jpgPour illustrer l’article précédent dans un domaine précis de l’information bêtement et dangereusement retranscrite, en voici un qui l’illustre à merveille dans le domaine médical. 
Le New York Times a fait de la pub à un chercheur illuminé qui prétend qu’il faut passer des IRM ou scanner à tout le monde et, principalement, aux politiques pour s’assurer de leur bon fonctionnement cérébral ici.
Ce radiologue américain se présentant comme neuropsychiatre et spécialiste des images du cerveau nous pond un nouveau concept de campagne pour les candidats à l’élection présidentielle.
Ce farfelu personnage assure que les différents prétendants pour l’élection 2008 devraient être soumis à un scanner pour vérifier leurs capacités intellectuelles, l’état de leurs fonctions cérébrales, diverses pathologies et, ainsi, prévenir le peuple américain du danger ou de l’assurance que l’on peut avoir vis-à-vis de tel ou tel candidat.
Pour Daniel G. Amen les dysfonctionnements du cerveau peuvent être rapidement diagnostiqués au scanner. Alors, pour éviter d’élire un président qui aurait des pathologies inquiétantes, du style de celles d’Hitler, un petit coup de scanner éviterait cette erreur.
Ce photographe du cerveau va même jusqu’à diagnostiquer et cela, sans les avoir examiné, d’anciens dirigeants et le président actuel des Etats-Unis. Il nous dit : « en ce qui concerne le cerveau de George W. Bush, celui-ci reflète une déficience du lobe temporel ». Bon d’accord ! Mais pas besoin d’être médecin, expert ou neuropsychiatre pour s’apercevoir qu’il est déficient ; ça saute aux yeux ! B.Clinton, aurait été lui aussi démasqué en amont, et sa névrose pour le cigare aurait été connue de tous en évitant ainsi l’affaire Lewinsky. Effectivement, pour Hillary, cela lui aurait évité de lui offrir un coffret de Havane à chaque anniversaire-;-)
Il n’en reste pas moins vrai, que ces pratiques d’investigations cérébrales et cette présélection ressemblent à s’y méprendre à celles pratiquées par Hitler.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents